KO à Tel-Aviv (tome 2)

Le tome 1 de K.O. à Tel-Aviv, le roman graphique du formidable dessinateur et illustrateur israélien Asaf Hanuka était superbe. Le tome 2 de cet Ovni autobiographique qui vient de sortir chez Steinkis fait plus que tenir les promesses du premier. L’auteur, Asaf Hanuka, né en 1974, après des études de BD à Lyon, vit et travaille aujourd’hui à Tel-Aviv. Il a été publié pour la première fois en France en 2008 avec Pizzeria kamikaze ( Actes Sud) puis travaillé pour le cinéma en réalisant les séquences oniriques du film Valse avec Bachir.

Séquences oniriques ou fantastiques

De quoi s’agit-il? Une succession d’histoires courtes, instantanés du quotidien de l’auteur et de sa famille peuplent cet album. Jeune père de famille, il se préoccupe du confort de sa famille, en quête d’un appartement plus vaste, de son couple qu’il doit sur les conseils d’un thérapeute, tenter de consolider. Mais c’est là un aperçu bien terre à terre de ce que propose Hanuka.

Chez lui, les tracas du quotidien ou les interrogations existentielles sur son rôle de père, de mari et de citoyen isréalien se traduisent graphiquement par des séquences oniriques ou fanstastiques au fil de planches classiques, en gaufriers réguliers ou en pleine page.

Autofiction et cynisme

A travers ces mini autofictions, l’addiction au smartphone, une hernie discale qui le cloue au lit ou encore les alertes anti-missile qui ponctuent la vie de tous les jours en Israel, il y a beaucoup de cynisme et de recul vis à vis du quotidien. Alors parfois on retrouve Hanuka déguisé en superhéros survolant sa ville, affrontant des monstres ou pétri d’angoisse (« Neuf mois plus tard » ) quand un second bébé arrive dans la famille.

Une belle inventivité graphique, un trait que d’aucuns comparent parfois à Art Spiegelman ou Moebius font de ce deuxième opus de K.O. à Tel-Aviv un véritable régal. A ne pas manquer…

Article posté le mercredi 16 avril 2014 par Jean-Michel Gouin

Troisième très bon album K.O. à Tel-Aviv de Asaf Anuka (Steinkis) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • K.O. à Tel-Aviv (Tome 2)
  • Auteur: Asaf Hanuka
  • Editeur: Steinkis
  • Prix: 16, 95 €
  • Sortie: 16 avril 2014

Résumé de l’éditeur: Après K.O. à Tel Aviv paru en mai 2012, Asaf Hanuka reprend ses instantanés avec la même verve tantôt cynique, tendre, drôle ou poétique. On retrouve avec bonheur le citoyen désenchanté, le mari subjugué, le propriétaire dépité, l’artiste dubitatif et le père fusionnel et angoissé, bref, à la fois un personnage terriblement attachant, un regard d’une rare subtilité sur le monde et une remarquable inventivité graphique.

Tous les albums

À propos de l'auteur de cet article

Jean-Michel Gouin

Jean-Michel Gouin

Passionné par l'écrit, notamment l'histoire, la littérature policière et la bande dessinée, Jean-Michel Gouin est journaliste à Poitiers.

En savoir