Kodhja

Un jeune garçon se rend à Kodhja pour y rencontrer le Roi et ainsi lui poser toutes les questions sur son existence. Entre quête initiatique et fantastique, Régis Lejonc sur un scénario de Thomas Scotto, propose Kodhja un formidable album jeunesse publié par les éditions Thierry Magnier.

KODHJA : UN PETIT BIJOU GRAPHIQUE ET SCÉNARISTIQUE

Kodhja, quel album ! Voilà un petit bijou graphique et scénaristique à la hauteur de nos attentes et du résumé proposé par l’éditeur Thierry Magnier. Pour leur premier travail en commun, Thomas Scotto et Régis Lejonc nous invitent à un merveilleux voyage entre réalité et onirisme, entre fantastique et poésie, entre enfance et âge adulte. Tout plaît !

UN RÉCIT FASCINANT ET ENVOUTANT

Le récit de Thomas Scotto fascine, intrigue et envoûte. Pour bercer le jeune lecteur (à partir de 9 ans), il met en scène un jeune garçon, timide, curieux mais qui se cherche. Se posant un nombre important de questions, il décide d’aller quérir ces réponses auprès du Roi de la cité mystérieuse de Kodhja. Au milieu du désert, un château impressionnant se dresse devant l’enfant. Après avoir franchi la porte majestueuse, il croise la route d’un tout petit garçon au masque de chat qui va lui servir de guide à travers les ruelles jusqu’au souverain.

UN CURIEUX COMPAGNON

La grande intelligence du scénario repose sur des personnages mystérieux, intrigants mais ô combien attachants. Si le jeune garçon chemine et se cherche, son compagnon de voyage surprend : il le mène, le fait grimper, chercher, croiser d’autres personnages, mais se transforme. En effet, son allure vestimentaire et ses masques changent : en chat, en oiseau, en singe, en chien ou encore en serpent. Pourquoi ? Le fait est que cela ne perturbe en rien le héros de l’ouvrage.

LA CITÉ EST UN PERSONNAGE A PART ENTIÈRE

Le romancier, auteur pour enfants (Juste une étincelle, Nathan ou Le grand écart avec Lucie Albon, Le diplodocus), Thomas Scotto fait de Kodhja un personnage à part entière. En situant cette ville au milieu de nulle part, il en fait un lieu surprenant et mystérieux. Gigantesque, il opprime ses habitants. Ses escaliers immenses, ses labyrinthes, sa fontaine majestueuse, ses panneaux directionnels, son jardin ou la tour décapitée du roi, tout fascine. Comme la Tour de Babel ou le château vivant de Ragemoor (Richard Corben, Label Delirium), le lecteur a l’impression qu’il change au fur et à mesure du trajet de l’enfant.

UNE HISTOIRE D’UNE BELLE INTELLIGENCE

Cette belle quête initiatique, qui permet au héros de grandir, de repousser ses peurs et ses angoisses, sera idéale pour les plus jeunes, qui peuvent aussi s’identifier à lui, à travers le même questionnement. Et de comprendre qu’il faut s’accepter tel que l’on est pour réussir sa vie. De plus, les dialogues comme les récitatifs sont ciselés, maîtrisés et d’une grande intelligence.

UN MERVEILLEUX DESSIN

La magie et la poésie sont aussi visible à travers une partie graphique de haute volée. Reconnu par les albums Kid Korrigan (avec Corbeyran, Delcourt) et La carotte aux étoiles (Riff Reb’s, La gouttière), le lecteur découvre tout le talent de ce dessinateur original et singulier. Son découpage fait de grandes cases lui permet de mettre de l’émotion dans les visages des personnages (les différents regards du garçon sont d’une immense justesse, entre étonnement, peur et émerveillement). Les escaliers sans fin à la Penrose ou les fenêtres troglodytes renfermant des personnages de notre enfance (Goldorak, De Funès, Prévert, ET, Casimir ou les Schtroumpfs) sont d’une grande maîtrise graphique. Les très belles couleurs finissent par nous convaincre de la qualité de cet ouvrage.

 

« L’enfance sait ce qu’elle veut. Elle veut sortir de l’enfance. » Jean Cocteau.

Article posté le samedi 24 octobre 2015 par Damien Canteau

Kodhja fait partie des 15 meilleures BD publiées en 2015 pour Comixtrip, le site spécialisé en bande dessinée
  • Kodhja
  • Scénariste : Thomas Scotto
  • Dessinateur : Régis Lejonc
  • Editeur: Thierry Magnier
  • Prix: 20€
  • Sortie: 07 octobre 2015

Résumé de l’éditeur : Un jeune garçon s’introduit dans la mystérieuse cité de Kodhja pour y rencontrer le Roi qui, seul, saura répondre à ses questions et apaiser ses doutes. Au fil du labyrinthe de cette ville mouvante et inquiétante, guidé par un enfant malicieux et un brin narquois, il affronte ses peurs, ses colères, ses souvenirs d’enfant et revisite les lieux et émotions qui l’ont construit. Quand arrive le moment tant attendu mais aussi redouté de rencontrer le Roi, le jeune garçon devenu jeune homme décline son invitation à rester dans le royaume retrouvé de l’enfance.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir