La balade de Yaya

L’excellente série La balade de Yaya s’est achevée avec le neuvième tome intitulé La sonate. Signées Omont, Girard, Marty et dessinées par Golo Zhao, les éditions Fei ont décidé de compiler les histoires en intégrale, et ici nous vous présentons la dernière, comportant les volumes 7 à 9.

 ENTRAIDE ET AMITIÉ SONT AU CŒUR DE CE MANHUA

Cette magnifique intégrale en version cartonnée et grand format regroupe le tome 7 Le piège, le tome 8 Le retour et le tome 9 La sonate. Il faut souligner que La balade de Yaya tient une place particulière dans le monde de la bande dessinée jeunesse ; et c’est tout à fait logique. Les histoires de Jean-Marie Omont, Charlotte Girard et Patrick Marty sont empreintes de nostalgie, de poésie, de folie-douce et d’action. Se déroulant en partie en Chine, les albums véhiculent de très belles valeurs idéales pour le jeune public : l’entraide, l’amitié, l’intelligence, l’ingéniosité et la fraternité.

 YAYA DÉSOBÉIT

Chine, 1937. Les Japonais envahissent Shanghaï. C’est la panique, les chinois sont poussés à l’exode. Au milieu de ces temps troublés, Yaya vit avec ses parents dans une très belle demeure, son père est un riche commerçant et sa maman attend un petit garçon. N’ayant pas conscience du conflit qui agite la ville, la petite fille n’a qu’un but : son concours de piano pour le Conservatoire.

Alors que la famille se prépare à partir pour Hong-Kong, Yaya désobéit et prend le chemin du Conservatoire. Les bombardements s’intensifie et elle se retrouve seule, séparée de ses parents. Elle croise alors le chemin de Tuduo, un acrobate des rues, qui glane par-ci par-là quelques pièces, qu’il doit partager avec Zhu, son souteneur désagréable.

Alors qu’ils sont issus de deux mondes différents, les deux enfants vont se lier d’amitié et essayer de retrouver les parents de Yaya. C’est le début d’aventures rocambolesques, amusantes mais parfois tendues.

TRAVERSÉE EN PAQUEBOT ET RETOUR A LA MAISON

Yaya est toujours à la recherche de ses parents. Après une traversée mouvementée sur un paquebot (tome 8), où la petite fille retrouve son meilleur ennemi Zhu, elle est de retour à Shanghaï (tome 9). Arrivée dans la maison familiale, elle découvre qu’il n’y a plus personne. Désespérée malgré Chang, le chauffeur, elle est réconfortée par Tuduo et son petit frère, restés en ville.

UNE TRÈS BELLE FABLE SUR LA CHINE POUR LE JEUNE PUBLIC

Cette magnifique fresque d’aventure est construite comme une excellente fable pour enfant. Tous les ingrédients sont réunis pour accrocher le lecteur : action, méchants vraiment méchants, rebondissements, surprises et personnages haut-en-couleur ; le tout mâtiné d’un très bel humour, notamment par la poule. C’est rafraîchissant, insouciant, dépaysant, intelligent, drôle et sympathique.

 UN TRAIT AÉRIEN ET COLORÉ

La partie graphique confiée à Golo Zhao apporte une touche de légèreté grâce à un trait aérien précis et coloré. Toute la sensibilité de la Chine se retrouve dans ses magnifiques planches. Ce manhua est un kodomo (manga pour enfant de 6 à 11 ans) qui peut être lu par toute la famille et cette intégrale met donc un point final à cette magnifique Balade de Yaya. Comixtrip vous recommande chaudement la lecture de cette formidable série !

Article posté le mardi 25 août 2015 par Damien Canteau

  • La balade de Yaya, intégrale 3 : tomes 7 à 9
  • Scénaristes : Jean-Marie Omont, Charlotte Girard et Patrick Marty
  • Dessinateur : Golo Zhao
  • Editeur: Fei
  • Prix: 19€
  • Sortie: 22 mai 2015

Résumé de l’éditeur : Yaya est sauvé par Zhu d’une attaque de loups dans la forêt. Comprenant qu’elle a perdu la mémoire, il se fait passer pour son sauveur. C’est au bord du Saint Patrick qu’elle retrouve la mémoire. Tandis que Tuduo et Sauce d’Huître resté à Hong Kong doivent trouver un moyen de sauver leur amie, la petite fille revient à Shanghai pensant y retrouver ses parents.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir