La Malédiction de Rascar Capac

Les 7 boules de cristal est un épisode mythique des aventures de Tintin. Couplé avec Le temple du soleil, il fut publié entre décembre 1943 et août 1944 dans le quotidien belge Le Soir. Philippe Goddin, spécialiste du célèbre reporter, livre ici des détails et des anecdotes sur cet album afin de mieux appréhender l’œuvre d’Hergé dans un magnifique livre La Malédiction de Rascar Capac, édité par Casterman.

UN BEL APPAREIL CRITIQUE

Philippe Goddin, qui a déjà publié de nombreux ouvrages sur l’univers hergéen (Hergé et les Bigotoudos, Chronologie d’une œuvre), revient sur l’un des diptyques importants d’Hergé, en proposant une foule de détails et d’anecdotes sur le Mystère des Boules de cristal. Il faut dire qu’il fut Secrétaire général de la Fondation Hergé entre 1989 à 1999 et qu’il côtoya l’homme. Ayant accès aux archives personnelles de l’auteur, par le biais de la maison d’édition Moulinsart (l’un des derniers à pouvoir le faire), il peut livrer facilement ce que le commun des mortels ne pourrait pas.

Pour coller au plus près de l’album, il calque son travail sur les pages du récit. Au fur et à mesure, il délivre une foule d’éléments nouveaux et met en lumière les recherches documentaires, iconographiques et scénaristique du père de Tintin.

ENTRE RÉALITÉ ET APPROXIMATIONS

Non seulement le contexte historique est délicat (la Belgique et plus particulièrement le journal Le Soir sont aux mains des nazis) mais les recherches universitaires sur les incas n’ont pas été vulgarisées à l’époque. Le grand public méconnaît donc cette période. Il en va de même pour Hergé. Lui qui souhaite coller au plus près à la réalité, accumule des ouvrages et photographies, mais il interprète de façon erronée quelques documents. Il va ainsi consulter : Pérou et Bolivie de Charles Wiener (1880), Kunst und Kultur von Peru de Max Schmidt (1929), Dress and Ornaments in Ancient Peru de Gösta Montell (1929) et Vecchio Peru de Guiseppe Bazzocchi (1933).

Edgar Pierre Jacobs, chargé des décors de Tintin depuis 1943, est engagé officiellement à mi-temps en janvier 1944 pour cela. Afin de rectifier un maximum d’erreur, Hergé envoie le créateur de Blake et Mortimer aux Musées royaux d’art et d’histoire de Bruxelles afin qu’il rapporte toutes les illustrations possibles qui pourraient être utiles.

Abonné à National Geographic Magazine, comme Hergé, Jacobs truffe les décors de l’album de masques et sculptures qu’il a pu découvrir dans la revue. Il se servira aussi de ces documents pour le Rayon U (publié en 1943).

AUTRES INFLUENCES

En dehors des aspects historiques, Hergé fut influencé par de nombreux ouvrages pour leur intrigue, parce qu’il ne faut pas perdre de vue que Tintin est un récit d’aventure et une enquête policière. Adolescent, il sera séduit par L’épouse du soleil de Gaston Leroux (créateur de Rouletabille), une folle aventure avec 3 Incas qui lui restera en tête jusqu’à l’écriture des 7 boules de cristal.

En plus de cela, il sera influencé par Le blé qui lève pour la cascade de Nestor, des masques et fétiches pour les décors chez Marc Charlet, par les représentations de momies péruviennes trouvées dans le Larousse du 20e siècle, de codex ou de quipus péruviens, de parures incas pour la coiffe de Rascar Capac (Kunst und Kultur von Peru), mais aussi par le travail de Jean Hubert (proche de Voltaire) qui découpait de façon magistrale des portraits, décors et silhouettes dans du papier noir.

SÉQUENCES AJOUTÉES OU SUPPRIMÉES

Il faut ajouter que l’ouvrage restitue aussi des séquences qui ont disparu lors de la publication de l’album des 7 boules de cristal et plus particulièrement celles avec Milou et d’autres ont été ajouté après la pré-publication dans Le Soir (des cases à l’Opéra).
Difficile de résumer La Malédiction de Rascar Capac tant le travail de Philippe Gaudin est riche et intense. Pour en savoir plus, il vaut mieux alors l’acheter.

Article posté le lundi 12 mai 2014 par Damien Canteau

  • La Malédiction de Rascar Capac, tome 1 : Le mystère des boules de cristal
  • Recherches et commentaires : Philippe Goddin
  • Editeur: Casterman et Moulinsart
  • Prix: 20 euros
  • Parution: 12 mars 2014

Résumé de l’éditeur : Le mystère des Boules de Cristal inaugure une nouvelle série d’ouvrages visant à parcourir la genèse de certains albums des aventures de Tintin. Mine d’or d’informations, cette belle édition regroupe en quelque sorte deux livres en un.
Les pages de droite présentent l’intégralité de l’histoire des 7 Boules de Cristal telle que publiée dans le journal belge Le Soir avant sa première parution en album ; l’occasion pour les amoureux de Tintin mais aussi le grand public de découvrir cette version très différente de celle parue jusqu’ici sous format album. Les pages de gauche offrent de nombreux croquis et de précieux documents de l’époque rendant compte des innombrables recherches de Hergé et de l’implication d’Edgard Jacobs dans la création de cette grande aventure.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir