Le printemps de Sakura

Avec Yuan, Histoire d’une adoption, Marie Jaffredo nous avait décrit son parcours pour adopter sa petite fille en Chine.

Couverture Yuan, journal d'une adoption

Avec Le printemps de Sakura, la fiction a pris le relais sur la réalité. Cette fois au Japon, l’autrice nous raconte l’histoire d’une fillette qui, ayant perdu sa maman, part sur ses traces à l’occasion d’un séjour chez sa grand-mère maternelle.

Couverture Le printemps de Sakura

Une plongée dans magnifique univers pour un album édité chez Glénat Vents d’Ouest.

Un album tout en émotion

Comment peut-on ressentir autant d’émotion à la lecture d’un album ?

Et comment se fait-il que l’on puisse rester coi sous l’effet de tant de sentiments ?

Comment 108 pages peuvent-elles à ce point bouleverser, au point de faire chavirer un cœur ?

Comment une petite fille de huit ans, prénommée Sakura, peut-elle nous apporter tendresse, joie et larme ?

Sakura vit à Tokyo avec son papa. Elle est ce qu’on appelle une hafu, une métisse. Son papa est français et sa maman était japonaise. Était puisqu’elle a été renversée alors qu’elle circulait à vélo. Depuis trois ans, père et fille vivent, malgré leur amour inconditionnel, avec la tristesse de cette absence.

Une découverte familiale

Alors qu’il doit partir en déplacement en Inde, le papa de Sakura se voit dans l’obligation de confier sa petite à sa grand-mère maternelle, qu’elle connaît peu et qui vit bien loin de la capitale japonaise. La fillette voit d’un mauvais œil cette immersion dans une culture dont elle ne maîtrise pas les codes, tout comme la langue japonaise.

Mais c’est sans compter sur la douceur et la tendresse de Masumi, qui va tout mettre en œuvre, à travers son quotidien, pour que « sa petite fleur » découvre qui elle est, mais également ses racines. Ce qui était un déracinement pour une saison, le printemps, ne risque-t-il pas de se transformer en renaissance ?

Une histoire à cinq sens

Avec Le printemps de Sakura, Marie Jaffredo nous offre une magnifique lecture.
Pour cela, l’autrice sollicite nos cinq sens : l’odeur de la mer iodée, le goût de cette cuisine traditionnelle qu’on prépare à deux, le toucher de la mousse sous les pieds nus, l’ouïe avec le chant des roseaux et la vue de tous ces magnifiques paysages.

Les dessins sont eux aussi d’une tendresse, d’une douceur et d’une beauté à couper le souffle. La finesse du trait et la délicatesse des couleurs à l’aquarelle ne peuvent que séduire. Il ne peut en être autrement. Personnages, décors et extérieurs respirent la quiétude et la sérénité.

 

Cet album, Le printemps de Sakura, et cela dès cette très belle couverture, ne pourra que vous emmener dans un beau voyage où poésie et sentiments ne feront qu’un.

Article posté le mardi 06 décembre 2022 par Claire Karius

Le printemps de Sakura de Marie Jaffredo chez Glénat
  • Le printemps de Sakura
  • Autrice : Marie Jaffredo
  • Editeur : Glénat Vents d’Ouest
  • Prix : 19,00 €
  • Parution : 31 août 2022
  • ISBN : 9782749309415

Résumé de l’éditeur : Chronique poétique d’une petite tokyoïte. Sakura, 8 ans vit à Tokyo. Depuis le décès accidentel de sa maman quelques années auparavant, la fillette n’arrive pas à surmonter son chagrin. Obligé de s’absenter quelques semaines pour raisons professionnelles, son papa, français d’origine, décide de la confier à sa grand-mère japonaise. Mais les premiers moments avec cette aïeule vivant de façon traditionnelle au rythme de la nature, plongent l’enfant dans un désarroi encore plus grand ! Pourtant, contre toute attente, ce séjour va profondément transformer Sakura… Le temps d’un printemps auprès de Masumi, aussi douce que joyeuse, la fillette découvrira en elle des ressources insoupçonnées, lui permettant de dépasser le drame, et de s’ouvrir de nouveau à la vie. Cette résurrection passera par l’éveil de ses sens et la découverte de plaisirs simples : la pêche aux coquillages, la saveur des dorayakis, la sensation du sable chaud, le chant des roseaux, les senteurs du jardin, l’air de la mer, les rencontres avec les villageois ou encore la compagnie affectueuse d’un chat l’aideront à passer le cap de la résilience… Émouvant et sensible, ce roman graphique d’une immense poésie nous invite à revenir à l’essentiel pour trouver l’authenticité. À travers le parcours de Sakura, le lecteur effleure le raffinement japonais et la richesse de la culture asiatique. Certainement un des plus beaux albums de Marie Jaffredo, empreint de sagesse où le choix de l’aquarelle contribue pleinement à l’harmonie générale.

À propos de l'auteur de cet article

Claire Karius

Passionnée d'Histoire, Claire affectionne tout particulièrement les bulles qui abordent ces thèmes, mais pas seulement. Elle aime les lectures humaines et intimes qui savent l'émouvoir et lui donnent espoir en la vie. Elle partage sa passion sur sa page Instagram @fillefan2bd.

En savoir