Le tribut

20 ans après sa première publication aux éditions Casterman, Le tribut de Benjamin Legrand et Jean-Marc Rochette fait l’objet de nouvelle édition par Cornélius. Cette excellente histoire de science-fiction est nommée dans la Sélection Patrimoine du Festival BD d’Angoulême.

SUR UNE PLANÈTE HOSTILE

Dans le futur. Les Terriens ont colonisé de nombreuses planètes depuis des décennies dans le but de trouver une source d’énergie qui permettrait de faire vivre la population qui croit et décimer les autochtones. De nombreux vaisseaux ont été détruits et de nombreux humains tués dans ce vaste programme.

Juan Gaviero, lieutenant, et son unité ont débarqué sur une planète des plus hostiles. En effet, des larves immondes se défendent en traversant les scaphandres et pondent alors à l’intérieur, infligeant de terribles souffrances. Quelques uns en réchappent néanmoins. Les armes des soldats sont quasi inoffensives sur les créatures.

De son côté, la professeur Gilda Weaver sanctionnée par les autorités militaires parce qu’elle avait des idées différentes, est envoyée sur la planète hostile pour effectuer des recherches sur les créatures qui auraient de l’énergie en eux. Elle part alors avec le lieutenant Gaviero.

ÉTONNANTE TRANSFORMATION

Après un atterrissage mouvementé, Gaviero, Weaver et les soldats arrivent sur la planète. Sous une pluie battante, les hommes avancent difficilement. Des hommes de l’unité meurent et le lieutenant est alors pris d’hallucinations : il voit une créature blanche longiligne avec 3 grands yeux noirs. Elle lui parle d’une voix douce et calme. Tout se passait bien mais c’était sans compter sur les soldats qui attrapèrent l’alien.

Recréant son espace de vie sur Terre, Weaver est à ses côtés pour effectuer des expériences scientifiques. Mais l’alien dépérit, se laisse mourir. Quelques jours plus tard, sur la planète hostile, Gaviero a changé, il a maintenant 3 grands yeux noirs comme la créature et en possède les qualités surnaturelles…

LE TRIBUT : EXCELLENT RÉCIT DE SCIENCE-FICTION

Les éditions Cornélius ont eu une excellente idée que de publier de nouveau Le tribut. L’or et l’esprit (premier volume) est paru la première fois en 1995 chez Casterman et la seconde partie dans la magazine (A)suivre, mais jamais en intégrale. Pour ce recueil des deux volumes, Benjamin Legrand et Jean-Marc Rochette ont imaginé un épilogue inédit et les couleurs ont été retravaillées par JL Capron; ce qui donne un très bel album.

Quasi précurseur dans cette thématique – la colonisation des planètes par des Humains – Benjamin Legrand développe une histoire d’une grande intelligence. Il faut souligner que les Terriens cherchent de l’énergie sur des planètes pour exterminer leurs habitants : un comble.

L’univers hostile est bien décrit : une jungle poisseuse et humide; un peu comme dans les films américains sur le Vietnam (Platoon, Apocalypse now).

Les créatures, qui se défendent, sont finalement plus intelligentes et moins agressives qu’il n’y paraît. De ce fait, la rencontre entre Gaviero et l’alien est formidable. Ajouter à cela, Weaver qui tient tête à ses supérieurs hiérarchiques et l’on obtient des personnages de grande qualité. Bien avant Avatar de James Cameron, Benjamin Legrand livre une fable écologiste de premier plan, avançant la fin de la Terre et de la Civilisation si l’on presse trop notre belle Planète Bleue.

L’EXCELLENT DESSIN DE ROCHETTE

Grâce aux couleurs retravaillées, le lecteur peut savourer la partie graphique de Jean-Marc Rochette. L’auteur de Requiem Blanc & Le transperceneige (avec le même scénariste) dévoile de sublimes planches. Il propose un excellent découpage, très rythmé. Les couleurs du ciel changeant sont quant à elles magnifiques !

Article posté le mardi 24 janvier 2017 par Damien Canteau

Le tribut de Benjamin Legrand et Jean Marc Rochette (Cornélius) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Le tribut
  • Scénariste : Benjamin Legrand
  • Dessinateur : Jean-Marc Rochette
  • Éditeur : Cornélius
  • Prix : 29.50€
  • Parution : 22 septembre 2016

Résumé de l’éditeur : Près de vingt ans après la publication du premier tome du Tribut chez Casterman et la parution d’un tome 2 en épisodes dans feu la revue (À suivre), les éditions Cornélius présentent aujourd’hui l’intégrale de l’oeuvre de Jean-Marc Rochette et Benjamin Legrand. Pour cette nouvelle édition, minutieusement travaillée à partir des originaux et remise en couleur par nos soins, Rochette et Legrand se sont replongés dans l’uni- vers glaçant du Tribut, afin de clore la série. Ils livrent spécialement pour cette intégrale un épilogue de 16 pages qui vient conclure une histoire interrompue brutalement par l’éditeur de l’époque, laissant les fans dans l’expectative et la frustration. Benjamin Legrand a repris les pistes envisagées pour le tome 3 et les a synthétisées pour un dénouement parfait. Cette plongée dans un univers de science-fiction où une guerre de civilisations fait rage, une troupe de soldats et de scientifiques débarque sur une planète hos- tile, dans l’espoir d’y trouver une source d’énergie miraculeuse. Ce sujet, exploré ici 20 ans avant Avatar (et de manière bien plus originale), prend une dimension mystique et tragiquement prémonitoire. Cette bande dessinée haletante, qui fait se rejoindre classicisme et expérimentation, est restée pour tous ceux qui l’ont lue une référence de SF française, un livre culte.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir