Les heures passées à contempler la mère

Les heures passées à contempler la mère de Gilles Larher et Sébastien Vassant édité chez Futuropolis est une histoire de famille, une histoire d’amour, une histoire de rupture, une histoire de recherche de sa propre histoire, une histoire de perte de repères mais également un récit où les mots famille et amitiés prennent véritablement tout leur sens.

La rupture

Ce roman graphique commence par une rupture. Une rupture non conventionnelle. Sandra est autrice et après un voyage à Copenhague pour le lancement international de son second roman, la concierge l’invite à venir chez elle dès son arrivée pour lui remettre une lettre et des clefs. Cette lettre est une lettre de rupture de son mari Mr Lazare qui semble-t-il procède toujours de la même manière pour se séparer de ses femmes. Les clefs sont celles d’un autre appartement le temps de se retourner. Sans équivoque et sans ménagement c’est fini… Elle doit partir et laisser derrière elle sa vie et le fils de son mari qu’elle a élevé comme si c’était le sien depuis de nombreuses années.

Les heures passées à contempler la mère : la famille cette inconnue

Cette rupture plonge Sandra dans un gouffre. Mais heureusement elle n’est pas seule, ses amis et sa famille sont là. Elle est très liée à son frère ainsi qu’à la famille qui l’a gardée à la mort de sa mère quand son père est parti noyé son chagrin dans le travail. Mais finalement qui est cette mère qu’elle n’a pas vraiment connu, toujours partie avec son mari sur les plateaux de cinéma ? Est-ce que cette mère ne serait pas le sujet salvateur ? Ecrire son prochain roman sur l’histoire de cette femme connue de tous mais inconnue pour sa propre fille. Toutes ces questions qui se bousculent sur cette icône du cinéma, à commencer par :  qui fleurit sa tombe alors que son père « Dady » n’est jamais là ?

Les liens du cœur plus forts que ceux du sang

Sandra est sur tous les fronts, accepter cette rupture douloureuse, chercher des réponses sur sa mère, affronter ses peurs et se remettre sur les rails professionnellement. De nombreux combats à mener auquel vient s’ajouter la fugue du fils de Mr Lazare qu’elle a élevé comme si c’était le sien.. Les liens du cœur prennent alors le dessus et Sandra part à la recherche de cet adolescent.

Un récit intelligent et un dessin qui vient le sublimer

Gilles Larher nous entraîne dans cette histoire à multiples facettes que l’on découvre au fur et à mesure. C’est très intelligent petit à petit on comprend que cette jeune femme trouvera une issue à cette rupture grâce à ses liens amicaux et familiaux. Les dessins de Sebastien Vassant sont doux, expressifs et complètent à merveille cette histoire.  C’est une très belle lecture, une histoire où le passé rentre en collision avec le présent pour créer un nouveau futur.

Article posté le samedi 06 juillet 2019 par Yoann

Les heures passées à contempler la mère de Gilles Larher & Sébastien Vassant (Futuropolis)
  • Les heures passées à contempler la mère
  • Auteur :Gilles Larher
  • Dessinateur : Sébastien Vassant
  • Éditeur : Futuropolis
  • Prix : 27.00€
  • Parution :  Avril 2019
  • ISBN : 9782754816687

Résumé de l’éditeur : À travers les souvenirs, les relations, et le peu de famille qui entoure Sandra, trentenaire et écrivaine, abandonnée par son éditeur et ex-mari, les auteurs abordent le délicat sujet de la création et de la filiation.

Sandra Rebourg écrit. Elle n’arrive pas à se remettre de sa récente rupture avec son ex-compagnon, Lazare Desmeaux – qui est aussi le directeur de la maison d’édition qui la publie et pour laquelle elle a quitté son premier (et plus petit) éditeur.
Alors qu’elle avait délaissé l’écriture dans l’espoir de devenir mère, elle reprend la plume pour accoucher du roman qui l’habite depuis toujours mais qu’elle n’avait pas eu le courage de s’attaquer jusqu’ici : Les Heures passées à contempler la Mère.
Un livre où elle dresse son portrait à travers celui de sa génitrice disparue.
Et pour cela, elle décide de prendre un pseudonyme pour ne pas avoir à faire avec son ex-mari d’éditeur.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann

Yoann

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir