Les souris du Louvre

Quand tous les chats sont gris, le musée de Louvre est le théâtre d’histoires incroyables et d’affrontements épiques menés par des souris. Avec Les souris du Louvre, Joris Chamblain, le scénariste des Carnets de Cerise nous livre une œuvre pleine d’Histoire.

L’AMOUR DE L’ART

Tout son temps libre, Milo le passe dans un musée qu’il connaît par cœur : le musée du Louvre. Il en connaît tous les coins et les recoins, et pour cause : sa mère y travaille, il l’accompagne souvent et en compagnie du vieux guide Henryk, il a le droit d’aller là où aucun visiteur n’est jamais allé.

Mais ce que Milo aime par-dessous tout, c’est prendre en photos les visiteurs lorsqu’ils découvrent les œuvres éternelles.

Et un jour, dans le coin d’une photo, l’observateur se rend compte qu’il est lui-même observé par une minuscule souris.

LA SOURIS DE LOUVRE

Cette souris, c’est Esope. Il est le fils du grand roi des souris grecques, Xanthos, qui ne rêve que de guerres et de victoires contre les souris romaines. C’est ainsi que l’histoire des souris s’est construite : grâce à des affrontements légendaires comme la guerre des Caryatides qui résonne dans toutes les mémoires.

Mais Esope est différent : il aime les histoires que lui raconte sa grand-mère et il sait que l’avenir de son peuple ne s’écrira pas avec des armes.

Alors un jour, il va braver le plus grand des interdits en faisant en sorte d’être aperçu par un humain.

UNE CO-EDITION LE LOUVRE

On suit avec plaisir les aventures du petit Milo et de la souris Esope, deux personnages attachants, mais en même temps, on repère avec délectation des clins d’œil culturels, qui sans jamais être gratuits, sont distillés avec justesse et servent une narration efficace.

Destinée avant tout à la jeunesse, les Souris du Louvre permet d’évoquer des œuvres, mais aussi de donner envie de voir des œuvres telles que Psyché ranimée par le baiser de l’Amour, Le Gaulois blessé de Delos ou encore La Joconde, « la patronne », comme l’appelle Henryk.

A travers les yeux passionnés du petit Milo, le lecteur est guidé dans un Louvre éblouissant et mystérieux.

En publiant son œuvre chez Delcourt et aux éditions du Louvre Avec Les souris du Louvre, Joris Chamblain réussit la prouesse de mêler Histoire et histoire.

Les souris du Louvre : DES DESSINS A LA HAUTEUR DU PROJET

On l’aura compris, le projet de l’œuvre est double, et il est parfaitement servi par les dessins de Sandrine Goalec.

Le graphisme des personnages les rend attachants ; leur psychologie est perçue par des traits fins et expressifs.

Dans le même temps, la représentation des édifices et des œuvres d’Art s’intègre parfaitement dans l’aventure en donnant un cadre majestueux aux intrigues vécues par Milo et Esope.

En mettant en scène des personnages attachants et une intrigue alléchante, Joris Chamblain et Sandrine Goalec livrent un sans-faute avec ce premier tome des Souris du Louvre.

Vivement la suite !

Article posté le mardi 05 mars 2019 par Victor Benelbaz

Les souris du Louvre de Joris Chamblain et Sandrine Goalec (Delcourt / le Louvre)
  • Les souris du Louvre, tome 1 : Milo et le monde caché
  • Scénariste : Joris Chamblain
  • Dessinatrice : Sandrine Goalec
  • Editeur : Delcourt / Le Louvre
  • Parution : 28 novembre 2018
  • Prix : 9.95€
  • ISBN : 9782413011491

Résumé de l’éditeur :  Milo a grandi dans l’amour de l’Art et il ne manque jamais l’occasion de communiquer sa passion à ses camarades. Son dernier exposé traite de l’attitude du public du Louvre, le musée pour lequel sa maman travaille. Sur certaines photos qui l’illustrent, on peut apercevoir la silhouette d’une souris qui semble observer le jeune photographe. C’est Ésope, un souriceau promis à un incroyable destin…

À propos de l'auteur de cet article

Victor Benelbaz

En savoir