L’essentiel des gouines à suivre

Après C’est toi ma maman, Alison Bechdel est de retour en France avec L’essentiel des gouines à suivre, un recueil de ses strips publiés entre 1983 et 2008. Edité par Même pas mal, le premier volume met en scène Mo et ses amies lesbiennes et bi entre 1978 et 1998. Revendications, fierté et soif de liberté sont au cœur de ces excellents mini-récits.

MO NE VEUT PLUS ÊTRE CÉLIBATAIRE

New-York. Mo, jeune femme lesbienne auteure de bande dessinée, n’en peut plus. Sa vie n’est pas celle dont elle rêvait : dessiner, être publiée et avoir une compagne. Au lieu de çà, elle se retrouve seule depuis plusieurs mois et essuie refus sur refus pour un travail.

Malgré le soutien moral de ses amies, notamment Loïs, elle est proche de la dépression. Surtout que sa pote, elle, a trouvé une copine. Quant à Clarice, son ex, elle est de nouveau en couple. Toutes ses amies sont heureuses et elle se lamente. Même le sport ne lui apporte pas un petit moment de bonheur.

LA ROUE TOURNE

Pour lui remonter le moral, le groupe lui propose de défiler lors des Gay pride (Marche des fiertés) de la ville ou celle de Washington, ce qui lui fait un bien fou. Mo peut ainsi se sentir utile, revendiquer des nouveaux droits (identiques aux autres citoyens). De son côté, elle fait aussi un effort sur son apparence, sort les week-ends, drague et réussit à obtenir le numéro de Harriet (il lui faudra pourtant de nombreux jours avant qu’elle ne l’appelle).

Mieux, depuis quelques temps, Mo travaille dans une librairie féministe et engagée, dirigée par Jezanna. Pas très bien payée, faisant beaucoup d’heures, la jeune femme revit par ce petit boulot…

MO C’EST ALISON

Après Fun home et C’est toi ma maman ? (tous deux édités par Denoel Graphic), Alison Bechdel voit ses premiers travaux traduits en français par Même pas mal.  Une première édition française fut publié par Cyprine en 1990 (une maison d’édition créé par Caroline Fourest et Flammetta Venner) mais les albums sont quasiment introuvables. Aux Etats-Unis ces mini-récits en un planche sont connus sous le titre Dykes To Watch Out For.

Alison Bechdel a décliné ses plus de 500 strips sur vingt-cinq années entre 1983 et 2008, une somme considérable. Comme elle le concède dans les premières pages de L’essentiel des gouines à suivre, à la fin de cette aventure, elle se réveille et constate qu’elle n’a fait que ça de sa vie ! Pour ce premier volet, c’est l’auteure elle même qui a choisi les planches et les a compilé dans un ordre chronologique.

L’ESSENTIEL DES GOUINES A SUIVRE : TRANCHES D’AMERIQUE

Cet excellent recueil autobiographique accroche le lectorat et fascine par les thématiques fortes, modernes et encore d’actualité. Mo, c’est Alison, a des relations délicates avec les autres femmes, se sent seule et a du mal à trouver sa place dans la société dans les premières pages.

Il faut souligner que les années 1987-1998 sont des temps de revendications pour les gay, lesbiennes, bi et trans. L’Amérique est puritaine, conservatrice et dirigée par les néo-cons de Ronald Reagan. Le pays est à un tournant fort économiquement par l’ultra-libéralisme à tout crin, résonnant en Europe par Margaret Tatcher. Puis viennent ensuite les années George Bush et la Guerre du Golfe : un long tunnel de 1981 à 1989 !

Difficile donc de pouvoir obtenir une avancée sur leurs droits. Pire, le Sida fait d’énorme ravage dans leurs rangs. Il faut donc crier haut et fort leur envie de liberté et d’égalité tenant en compte les malades, les morts, les suicides et les dépressions. Ce combat progressiste résonne encore aujourd’hui – nous l’avons vu lors des « débats » sur le Mariage pour tous en France en 2013 – de nombreux pays étant encore à la traine, emprisonnent voire assassinent encore les gays et lesbiennes. Le chemin semble encore long… Ainsi, l’auteure – qui est entrée dans le Hall of Fame de la BD en 2010 –  brosse le portrait des Etats-Unis, ces tranches d’Amérique; un beau tableau sociologique des jeunes dans ces années 80-90. Elle parle aussi de coming out, de mariage, du couple, du végétarisme ainsi que du harcélement dans la rue.

Si les thèmes sont forts, Alison Bechdel les rend plus accessibles grâce à la très belle galerie de personnages qu’elle met en scène. Ces femmes s’engueulent, s’aiment, se déchirent ou se rabibochent, le tout avec un humour qui décoiffe. Il faut un sacré recul sur soi pour faire ainsi un bilan et se draper d’une belle auto-dérision. Son dessin en noir et blanc d’un trait simple fait la part belle à ses héroïnes.

Article posté le mercredi 04 janvier 2017 par Damien Canteau

L'essentiel des gouines à suivre 1 de Alison Bechdel (Même pas mal) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • L’essentiel des gouines à suivre, volume 1 : 1987-1998
  • Auteure : Alison Bechdel
  • Éditeur : Même pas mal
  • Prix : 25€
  • Parution : 08 septembre2016

Résumé de l’éditeur : L’auteure de Fun Home et de C’est toi, ma maman ? a réalisé entre 1983 et 2008 plus de 500 strips mettant en scène une pléiade de personnages (dont elle-même) et traitant, entre autres, du thème de l’homosexualité féminine. Alison Bechdel, plebiscitée dans le monde entier pour la qualité de son écriture et récompensée par de nombreux prix, y dépeint tout un pan de la contre-culture américaine de ces trente dernières années en mixant humour, révolte, réflexion et émotion. Réunies aux États-Unis sous le nom Dykes to Watch Out for, ces bandes dessinées devenues cultes (vous ne connaissez pas le «Test de Bechdel» ?) se voient enfin traduites en français dans leur intégralité.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir