L’une d’elles

Comment grandir et évoluer dans une société où la violence masculine est prégnante et jamais remise en question ? L’autrice britannique Una y réfléchit en abordant sa propre histoire dans L’une d’elles, une autobiographie bouleversante chez Çà et là.

UN TUEUR EN Série rôde

Né en 1962, Una habite avec son père, sa mère et sa sœur dans le Yorkshire en Grande-Bretagne. Enfance plutôt calme. Mais en 1975, des femmes commencent à être attaquées au marteau et au couteau par un individu mystérieux. Si quelques unes s’en sortent d’autres décèdent sous la violence des coups. L’adolescence de Una comme la vie des nombreuses femmes en est bouleversée.

Il faut aussi souligner que la police enchaîne ratés sur bourdes et l’assassin peut facilement multiplier ses massacres sans qu’il ne soit inquiété.

Dérives familiales

Una, qui entre au collège, n’est pas rassurée par l’ambiance pesante. Chez elle, ce n’est pas mieux, sa mère commence à boire tandis que son père avale pilules sur pilules. La famille sombre-t-elle ? Délicate question que peut avoir une adolescente sur ses parents.

De plus, Una va vivre un moment traumatisant. Elle le dit d’ailleurs : « Et cependant, personne ne sait ou ne devina, ce qui m’était arrivé… En l’occurrence, je ne savais pas ce qui m’était arrivé. A l’époque, les gens ne parlaient pas des adultes qui abusaient des enfants ».

L’une d’elles : mettre des mots sur l’indicible

Alors que la période qui s’ouvre à nous depuis un an met en lumière les violences faites aux femmes – nous les soutenons – L’une d’elles vient à point nommé. En choisissant de raconter sa propre adolescence, Una décrit l’indicible et les difficultés du quotidien.

En cela, elle met des mots sur les traumatismes de millions de femmes harcelées, violées, victimes silencieuses et invisibilisées. Venant des arts et du spectacle, la parole libérée permet à ces anonymes de prendre confiance et de faire bouger les choses.

Meurtres en série et viol

Le point de départ de L’une d’elles est le viol qu’a subi Una dans un contexte de peur exponentielle à cause de ce tueur en série qui sévissait dans le Yorkshire, région de Leeds dans le Nord de la Grande Bretagne.

Elle met en lumière la passivité et les ratés de la police aux abois. C’est dans ce moment de terreur que son viol sera enfoui et qu’elle s’en sentira coupable, comme beaucoup de femmes dans son cas.

L’une d’elles doit aussi servir à cela, à remettre la victime au centre de son histoire, de l’Histoire, qu’elle soit vraiment entendue comme telle et que la peur charge de camp.

Cette figure féministe de premier plan comme elle est qualifiée par Guardian livre aussi une foule d’anecdotes et de statistiques. Les dernières pages posant des questions plus larges et la place des femmes dans nos sociétés. Un album résolument politique donc dans la lignée de ceux que nous avions mis en avant dans notre Top 10 des BD sur le féminisme.

Article posté le vendredi 06 avril 2018 par Damien Canteau

L'une d'elles de UNa (çà et là) décrypté par Comixtrip
  • L’une d’elles
  • Autrice : Una
  • Editeur : çà et là
  • Prix : 20€
  • Parution : 16 mars 2018
  • ISBN: 9782369902508

Résumé de l’album : Un récit personnel dévastateur sur les violences faites aux femmes sur fond d’affaire de l’éventreur du Yorkshire, le tueur en série qui a sévi en Angleterre et tué treize femmes entre 1975 et 1980. Nous sommes en 1977, Una a douze ans et vit dans le West Yorkshire. Un assassin sème la panique dans la région en s’attaquant à des femmes isolées, en majorité des prostituées. La police peine à résoudre l’affaire – en dépit de milliers d’heures passées à la recherche du tueur et alors que les forces de l’ordre ont interrogé plusieurs fois le meurtrier sans le savoir. L’incapacité des policiers à trouver le coupable soulève l’indignation à travers le pays. Dans la période où ces meurtres ont eu lieu, Una a été victime d’une série d’agressions sexuelles, agressions dont elle s’est par la suite sentie coupable. Retraçant son histoire personnelle, expliquant les raisons des ratés de l’enquête, fournissant des statistiques édifiantes sur le degré d’impunité des hommes coupables de féminicides et d’agressions sexuelles, L’Une d’elles explore ce que signifie grandir dans une société où la violence masculine n’est jamais remise en question. Avec le recul, Una décrypte ce qui lui est arrivé il y a une trentaine d’années, se demande si quelque chose a vraiment changé et questionne nos sociétés qui imposent aux victimes de ces violences d’en payer elles-mêmes le coût.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir