Mimo sur la trace des dinos

Mimo est l’un des derniers ornithomimosaures de son espèce. Avec son ami Hector, le gentil petit dino va vivre de drôles d’aventures préhistoriques dans Mimo sur la trace des dinos. Edité par Eidola, cet album ludo-éducatif est scénarisé par Isabelle Dethan et mis en image par Mazan, sur les conseils scientifiques de Jean-Pierre Tournepiche et Ronan Allain.

MIMO PETIT DINO RIGOLO

Angeac en Charente, il y a des centaines de milliers d’années. Mimo est l’un des derniers ornithomimosaures de son espèce. Ressemblant à une grosse autruche, il arbore fièrement un toupet sur son crâne. Un menton volontaire, un œil vif, une balayette au bout de sa queue, de grosses pattes terminées par de grosses griffes-grattes crottes, ainsi que des mains. Eh oui, lui, a des mains !

Le gentil dinosaure, espiègle et facétieux croise la route d’Hector, un carcharodonsaure, un lézard à dents aiguisées. Tous les deux seuls, ils décident de faire route commune et rencontrent ainsi Pépé-le-vieux-sage, un énorme sauropode.

UN ROAD TRIP PRÉHISTORIQUE

Le récit d’Isbelle Dethan est teinté d’un très bel humour, idéal pour les enfants et toute la famille. Cet ouvrage de vulgarisation sur les animaux anciens met en lumière un beau road-trip préhistorique où Mimo et Hector suivent leur instinct pourchassés par des carnivores. Par ce livre ludo-éducatif, l’auteure de J’ai tué Philippe II de Macédoine (Glénat, septembre 2015) véhicule de belles valeurs humanistes : l’amitié, l’entraide, a découverte de l’autre, les différences et que celui qui est plus petit par son intelligence peut se sauver de mauvais pas. Mimo compense son manque de force par son ingéniosité.

UNE TRÈS BELLE AVENTURE HUMAINE

Mimo sur la trace des dinos est le fruit d’une incroyable aventure scientifique et humaine. En 2010, Jean-Pierre Paillot, un carrier de l’entreprise Audoin, découvre un fémur de 2,20 mètres qui aurait appartenu à un sauropode. Cet os gigantesque est le plus grand découvert dans le monde. Les spécialistes de dinosaures accourent sur le chantier et les premiers sondages sont effectués. Autour de Jean-François Tournepiche, paléontologue chargé des collections archéologiques du Musée d’Angoulême et Ronan Allain, chargé de conservation des collections de reptiles et d’oiseaux fossiles du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, se constitue une groupe de chercheurs.

MAZAN PALEO-DESSINATEUR

Alors qu’il mettait en forme une exposition sur Khéti, fils du Nil avec Isabelle Dethan au Musée d’Angoulême, Mazan entend parler de ces magnifiques et inestimables découvertes. Il prend alors son carnet de dessins et part sur place. Il commence alors des croquis et des illustrations, tout en devenant fouilleur. Celui qui a l’âge de cinq ans voulait être paléontologue est émerveillé : il tutoie son rêve d’enfant et devient ainsi un paléo-dessinateur. Tous les ans, il consacre son mois de juillet à fouiller avec des équipes bénévoles et dessiner. C’est ainsi que naît Mimo. Il s’occupe alors de toute la communication autour d’Angeac-Charente : il dessine, les scientifiques valident et les illustrations sont reprises sur des panneaux pédagogiques et autres documentations.

Il fait vivre ainsi un blog : Petit carnet paléo et la page facebook : Fouilles paléo d’Angeac-Charente.

LA VALLÉE D’ANGEAC : TERRE DE DÉCOUVERTES

Depuis le début des fouilles, les chercheurs ont mis en lumière plus d’une vingtaine d’espèces sur le site. En plus du sauropode, il ont trouvé des ossements d’ornithomimosaures, des tortures, des dents de carnivores, ainsi qu’un arbre fossilisé de plus de 10 mètres, des plantes et herbes dont se nourrissaient les petits mammifères.

UN ALBUM FAMILIAL ET DIDACTIQUE

Mimo sur la trace des dinos est composé de trois chapitres : en plus de l’histoire imaginée par Mazan et Isabelle Dethan, le lecteur y trouve le bestiaire d’Angeac sur des textes de Ronan Allain et un carnet de fouilles sur des textes de Jean-François Tournepiche.

UN BESTIAIRE ÉTONNANT ET RICHE

Dans cette partie, Mazan aidé de Ronan Allain fait découvrir les différents animaux trouvés sur le site : l’ornithomimosaure, le sauropode : de la famille des diplodocus, pouvant atteindre 40m de long et peser 80 tonnes, il se caractérise par un très long cou et une très longue queue. En plus du fémur, en juillet 2015, il a été découvert une vertèbre sacrée (sacrum) de 2 tonnes ! Il faut ajouter l’ornitischien, un herbivore mais aussi des tortues et des crocodiles (goniopholis ou bernissartia).

UN CARNET DE CROQUIS POUR COMPRENDRE LE TRAVAIL DES CHERCHEURS

Afin de rendre hommage au travail de centaines de bénévoles-fouilleurs, Mazan a mis en dessin leur quotidien sur le site. Ainsi, il revient sur la genèse d’Angeac et la découverte du fémur, mais aussi sur sa situation géographique, les premiers ossements découverts en 2008, l’équipe de scientifiques (Dominique Augier ou Renaud Vacant), comment extraire des os (la précision, la protection, la minutie apportée), l’inventaire (les côtes, les marquages), le travail post-fouilles au Musée d’Angoulême ou comment faire une copie grâce à un moulage.

 

L’équipe de Comixtrip est en tournage actuellement à Angeac pour réaliser un documentaire « Dans les pas de Mazan sur les traces des dinosaures d’Angeac » programmé en septembre prochain (voir ci-contre les teasers).

Article posté le mercredi 22 juillet 2015 par Damien Canteau

  • Mimo sur la trace des dinos
  • Scénaristes : Isabelle Dethan, Ronan Allain et Jean-François Tournepiche
  • Dessinateur : Mazan
  • Editeur: Eidola
  • Prix: 10€
  • Sortie: 1er juillet 2011

Résumé de l’éditeur : Une histoire illustrée : Mimo le vilain petit dinosaure découvre un monde féroce dans lequel il va vivre une drôle d’aventure. Les textes enlevés d’Isabelle Dethan et les dessins savoureux de Mazan sont très documentés sur la faune et la flore de cette période de la préhistoire.
Des fiches sur les dinosaures : description des différents dinosaures et autres reptiles découverts sur le site d’Angeac-Charente dessinés par Mazan, sur des textes de Ronan Allain, agrémentés de quelques « Le saviez-vous ? ».
Un carnet de fouilles paléontologiques : Description du quotidien d’un chantier de fouilles paléontologiques. Les notes explicatives sont de Jean-François Tournepiche sur une chronique et des dessins réalisés par Mazan au cours des deux dernières campagnes de fouilles à Angeac-Charente.

Le lien pour l’achat du livre : http://eidola.fr/livres/mimo/

Aller plus loin

  • Mimo aux éditions Eidola : http://eidola.fr/livres/mimo/
  • Le Musée d’Angoulême : http://musee-angouleme.fr/
  • Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris : https://www.mnhn.fr/fr

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir