Planètes, intégrale

Nettoyer les débris en orbite autour de la Terre, telle est la mission des éboueurs de l’espace, dont font partie Hachimaki, Fi et Yuri. Entre attentats, peur et relations humaines, Makoto Yukimura a imaginé Planètes, un formidable manga que les éditions Panini publient en intégrale après 4 volumes parus à partir de 2002.

DÉCHETS COSMIQUES

2075 dans l’espace. Hachimaki, Yuri et Fi sont à bord du Toy Box : une navette qui nettoie les déchets issus des satellites et navettes perdus autour de la Terre. Il faut dire que depuis des décennies, l’Homme a colonisé Mars et se projette même vers Jupiter pour en faire autant.

L’espace est donc devenu un vaste dépotoir comme peut l’être la Planète Bleue. Travail peu passionnant et mal rémunéré, les trois éboueurs risquent leur vie tous les jours. Tous les objets qui flottent, de la toute petite vis au satellite entier, peuvent causer de gros dégâts. Sans atmosphère, leur vitesse est multipliée et donc les impacts plus impressionnants.

TROIS DESTINS SANS GRAND AVENIR

L’équipage de la navette est composée de trois vies quasi brisées : Hachimaki, le plus jeune, est une tête brulée, qui ne réfléchit que peu, dont le rêve est de s’acheter son propre vaisseau pour faire le tour de l’univers. Son père, son grand-père, ses oncles ont tous été de grands cosmonautes, quant à Kyûtarô, son frère, il aimerait avoir le même avenir. Intelligent, il construit des fusées.

Fi, la jeune américaine, a décidé de laisser sa famille sur Terre, y compris son fils et n’y a plus mis les pieds depuis plusieurs années. Yuri, le russe est devenu éboueur de l’espace à la suite du décès de sa femme dans une navette qui a percuté un déchet. Survivant, il n’a qu’un seul but : nettoyer pour s’affranchir de ce deuil. Il ira même jusqu’à retrouver la boussole qui appartenait à son épouse.

UN PAVÉ DE 1040 PAGES

Planètes fut prépublié dans la revue Morning des éditions Kôdansha à partir de 1999. Comptant 4 volumes, ce formidable seinen fut imaginé par Makoto Yukimura alors âgé de 23 ans. Cet univers fut donc le première publication du mangaka japonais. Entre 2001 et 2004, l’histoire se déroula sur 26 chapitres et le succès fut immédiat. Panini Manga la réédite en version de 1040 pages et sous couverture cartonnée.

UN RÉCIT D’ANTICIPATION QUI FAIT DATE

Alors que le synopsis pourrait laisser de marbre -l’histoire n’est pas d’une folle originalité – le lecteur est immergé dans l’espace et est accroché dès les premières pages. Il faut souligner que ce récit n’est pas qu’un récit d’anticipation et qu’il plaira à tous les amateurs de manga; puisqu’il touche à de nombreuses thématiques contemporaines et qu’il flirte avec l’aventure, le thriller, le tout mâtiné d’un bel humour (notamment grâce au personnage de Hachimaki, naïf et maladroit).

Très réaliste, l’histoire mêle habilement des histoires; avec une caution scientifique forte (très documentée, avec des notes de bas de page pour comprendre). De plus, Yukimura glisse quelques notions historiques sur la conquête spatiale (les pionniers russes et américains, les recherches nazies sur les fusées).

Les personnages ont le mal de Terre et leurs relations sont exacerbées à cause d’un huis-clos angoissant (même lorsqu’ils sont dans l’hôpital de l’espace). Le manga parle aussi de deuil, de la reconstruction après un décès et de comment se sentir utile à la société.

Des thématiques environnementales et écologiques sont aussi sous-entendues : le manque d’oxygène, son recyclage et son renouvellement; les radiations mortelles de la lune, mais évidement les détritus, la place des animaux ou les aliments en sachet. D’ailleurs, des terroristes « verts » s’attaquent aux autres êtres humains pour que la nature reprenne ses droits. A grands coups d’explosifs, ils détruisent les vaisseaux, les installations mais aussi des Hommes innocents.

DES DESSINS FINS ET RÉALISTES

Juste dans la place que tiennent les Hommes dans l’Univers, Planètes est magnifiquement mis en image par l’auteur de Vinland saga (Kurokawa, 2009). Les planches en noir et blanc sont composées de traits fins et d’un grand réalisme. Elles alternent avec des pages en couleur qui ouvrent chaque chapitre mettant en scène le passé des protagonistes. De plus, Yukimura apporte un soin particulier aux dessins des vaisseaux spatiaux; ce qui renforce la crédibilité de cette saga futuriste.

Article posté le dimanche 13 décembre 2015 par Damien Canteau

Planetes fait partie des coups de coeur des BD parues en 2015 pour Comixtrip, le site spécialisé en bande dessinée
  • Planètes, intégrale
  • Auteur : Makoto Yukimura
  • Editeur : Panini Manga
  • Prix : 35€
  • Parution : 28 octobre 2015

Résumé de l’éditeur : Hachimaki est récupérateur de débris spatiaux sur le Toy Box. Et il n’a qu’une obsession : embarquer sur un des vaisseaux explorateurs de Jupiter. Mais l’espace n’est pas toujours le monde idyllique que l’on imagine…

Makoto Yukimura nous fait partager sa passion et sa connaissance de l’espace, à travers le véritable parcours initiatique de trois personnages partis pour un monde inconnu où il est souvent difficile pour l’Homme de trouver sa place.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir