Retour à Zéro

Nommé pour le Prix des Lycéens à Angoulême 2016, Retour à zéro est une belle fable de science-fiction fondée sur le roman éponyme de Stefan Wul, adapté par Thierry Smolderen et Laurent Bourlaud.

PREMIER ROMAN

Ecrit en 1956 par Pierre Pairault, plus connu sous le pseudonyme de Stefan Wul, Retour à Zéro est son premier roman de science-fiction. Sans réellement savoir où il allait dans son récit, il l’a écrit sur le coup de l’impulsion. Sa femme avait lu un livre de ce genre littéraire très décevant et il lui avait fait la promesse d’en écrire un meilleur. Il n’a donc pas établi de plan préalable, possède des imperfections liées à une première œuvre et le construit comme un feuilleton du début du 20e siècle que l’on pouvait lire dans les journaux.

LES CRIMINELS ENVOYÉS SUR LA LUNE

Afin d’éloigner les criminels de la Terre, ils sont exilés sur la Lune. Mais au fil du temps, des savants emprisonnés construisent une science alternative capable de décimer la planète bleue. Afin de contrecarrer leur plan diabolique, Jâ Bennal, un espion est envoyé sur l’astre lunaire en tant que prisonnier.

Pourtant à son arrivée, les renégats sélénites le savent, ils ont découvert que l’explosion dont on l’accuse était une vaste supercherie. Pour le faire avouer, ils lui collent dans les jambes, une très belle femme. Bennal doit donc se méfier pour réussir sa mission…

UNE BELLE FABLE D’ANTICIPATION

Au premier abord, l’histoire est assez ardue, pas simple à la lecture. Thierry Smolderen, auteur de Gipsy (avec Enrico Marini, Glénat) et professeur à l’Ecole des Beaux-Arts d’Angoulême, réussit néanmoins à bien restituer l’ambiance générale du roman en étant le plus fidèle possible à l’écrit de Stefan Wul.

Le gros point fort de l’album est la partie graphique de Laurent Bourlaud. Le trait d’une folle originalité et rétro de l’auteur de Nos guerres (avec David Benito et Patrice Cablat, Cambourakis) fascine et envoûte le lecteur. Les planches agrémentées de belles couleurs sont dans la veine des illustrations de romans et de bandes dessinées de science-fiction des années 50-60.

Article posté le vendredi 23 janvier 2015 par Damien Canteau

  • Retour à zéro
  • Scénariste : Thierry Smolderen
  • Dessinateur : Laurent Bourlaud
  • Editeur : Ankama
  • Prix : 14.90€
  • Sortie : 23 janvier 2015

Résumé de l’éditeur : Condamné à l’exil lunaire comme tous les criminels condamnés depuis deux cents ans, Jâ Benal est en réalité un atomiste de génie envoyé par la Haute Cour terrestre pour infiltrer les hautes sphères d’une colonie soupçonnée de projets de rébellion. Au cours d’une aventure tenant à la fois du roman d’espionnage et de la SF pulp la plus débridée, Jâ Benal et sa complice vont déjouer les pièges de la Lune, et provoquer, bien malgré eux, une catastrophe d’ampleur cosmique qui remettra tous les compteurs à zéro…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir