Rotterdam, un séjour à fleur d’eau

La compagne de Emmanuel Lemaire part aux Pays-Bas. Il décide alors de la rejoindre et de raconter son quotidien d’auteur de bande dessinée expatrié dans Rotterdam un séjour à fleur d’eau aux éditions Delcourt.

DE ROUEN A ROTTERDAM

Dessinateur de L’arbre de l’innocent (sur un scénario de S. Atrous, éditions ANBD), Emmanuel part de Rouen pour rejoindre sa compagne à Rotterdam en mission dans une raffinerie pendant huit mois. Son travail consiste à étudier l’écoulement des robinetteries de la société.

De son côté, l’auteur a pris un année sabbatique de son travail de bibliothécaire pour goûter aux charmes rotterdamois. Au début de son aventure, le plus délicat fut le « tchump » le bruit des grues du port mais surtout celui de l’école à côté de son appartement – les récréations se succèdent sans cesse le matin – qui le déconcentrent très vite. De plus, le fait de peu sortir de chez lui commence à le peser.

ROTTERDAM : VÉLO, PORT DE FRET ET FRITES

Le couple tente néanmoins de sortir et découvrir les charmes de la ville. Si les repas ne sont pas terribles, les ballades en vélo sont agréables puisque la région est plate – construite sur un polder, étendue artificielle de terre gagnée sur l’eau – Ils fêtent aussi l’anniversaire de la reine Beatrix qui coïncide avec son abdication en faveur de Willem-Alexander, son fils; mais aussi le Carnaval des Caraïbes avec leurs amis. Ils iront même jusqu’à Keukenhof, le pays des tulipes. Ils sympathiseront avec leurs voisins Sandrine, française à Rotterdam depuis 1968 et son mari Niko. De son côté, Emmanuel fera le tour des friteries le long des quais.

ROTTERDAM : VILLE ULTRA-MODERNE

Sans en avoir l’air, Rotterdam un séjour à fleur d’eau possède un charme agréable plaisant qui séduit le lecteur. Teinté d’un petit humour et d’auto-dérision, le récit de Emmanuel Lemaire est construit comme un carnet de bord navigant entre ses sentiments, ses envies, ses découvertes, ses rires et ses doutes vis-à-vis de son travail dans cette ville ultra-moderne très graphique (horizontales, verticales, des immeubles, platitude des routes, canaux et maisons flottantes). Ces lignes droites (traverses, fenêtres, ponts…) lui permettent de composer des planche en noir et blanc aux décors très géométriques qui tranchent avec les courbes des visages. Même le corps de ses personnages semblent prendre les mêmes formes que les décors en étant très élancés.

Ce petit portrait contemporain des Pays-Bas est plutôt habile et amusant. Ce beau pays européen est un condensé du monde par son multi-culturalisme et son côté cosmopolite. L’album donne envie de les visiter !

Article posté le samedi 21 mai 2016 par Damien Canteau

Beau portrait de la cité, Rotterdam un séjour à fleur d'eau est signé Emmanuel Lemaire aux éditions Delcourt, décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Rotterdam, un séjour à fleur d’eau
  • Auteur : Emmanuel Lemaire
  • Editeur : Delcourt, collection Shampooing
  • Prix : 14.95€
  • Parution : 09 mars 2016

Résumé de l’éditeur : Rotterdam. Son port, ses vélos, son carnaval, ses tulipes. Dans un pays où l’horizon se confond avec le niveau de la mer, Emmanuel Lemaire nous transporte dans cette ville ultramoderne qui semble ne pas avoir de fin. Une promenade illustrée à travers les maisons flottantes et les immeubles qui poussent entre les canaux.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir