Sandman

Entre 1989 et 1996, Neil Gaiman crée la série Sandman. Ces univers fantastiques ont la particularité de proposer de nombreux contes souvent très différents les uns des autres et qui ont pour point commun la mise en scène d’incarnations telles que Le Destin, La Mort, Le Rêve ou encore Le Désir. Publiées par Le Téméraire, Panini et Delcourt, ces histoires sont rééditées par les éditions Urban Comics.

LE MARCHAND DE SABLE

Sandman (Le marchand de sable) regroupe une série de romans graphiques signés Neil Gaiman. A travers 2 000 pages, le scénariste propose des contes très différents les uns des autres. Ces fables fantastiques sont à la fois oniriques et parfois cruelles.

Pour créer ses histoires, l’auteur américain puisse dans de nombreuses légendes anciennes en se réappropriant des éléments de mythes nordiques, arabes, grecs, égyptiens, japonais ou encore aborigènes (monstres, personnages ou créatures fabuleuses). Mêlant aussi la dark fantasy, la philosophie et la littérature, il livre ainsi des histoires très riches et le lecteur découvre alors en lui un excellent conteur.

Entre tragédie et merveilleux, il met en scène des incarnations anthropomorphiques du Destin, de La Mort, de La Destruction, du Désespoir, du Désir ou du Délire. Parmi elles, Dream (Le Rêve) est le personnage principal. Tout ce petit monde croise le chemin d’êtres humains aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne.

LES ÉTERNELS

Depuis des milliers d’années existent Les Eternels qui règnent sur leurs royaumes respectifs. Mais au 17e siècle, Destruction décide de partir sans réel but, afin que l’Humanité se construise sans lui. Après avoir pris les précautions que personne ne puisse le remplacer, d’étranges phénomènes se produisent au 20e siècle. De son côté, son frère aîné, Dream (Le Maître des Rêves) essaie de prévenir ces événements en prenant très au sérieux son rôle.

Entre 1916 et 1988, Dream est emprisonné par un occultiste. Malgré les menaces, l’Eternel reste inflexible, s’échappe et se venge de lui. De retour dans son royaume, il remet de l’ordre. Dans sa propre famille deux camps s’opposent : Désir et Désespoir s’allient contre lui, tandis que La Mort et Le Délire lui apportent un grand soutien.

UN COLLECTIF DE DESSINATEURS

Avec un projet aussi important et ambitieux, Neil Gaiman met à contribution de nombreux dessinateurs comme Sam Keith, Mike Dringenberg, Malcolm Jones III, Michael Zulli, Steve Parkhouse, Shaw Mc Manus, Stan Woch ou encore John Watkiss. Pour la conception des couvertures des recueil, il demande à son ami Dave Mc Kean, qui réalise alors de somptueuses illustrations.

UNE ŒUVRE MAJEURE DANS LA CULTURE AMÉRICAINE

Grâce aux 75 numéros de Sandman, Neil Gaiman devient un des scénaristes américains les plus remarqués. Souvent connotées bande dessinée pour intellectuels, les histoires touchent pourtant un très large public et notamment féminin.

Reconnu comme une œuvre majeure de la culture comics américaine, Sandman sera multi-récompensé et connaîtra l’honneur de figurer sur la liste de Best-seller du New-York Times. L’histoire Songe d’une nuit d’été sera lauréate du Prix World Fantasy (seul comics à ce jour à l’avoir obtenu). Neil Gaiman recevra entre autre 9 Eisner Award, 3 Prix Harvey et le Prix du scénario à Angoulême en 2004 pour La saison des Brumes.

Article posté le vendredi 20 juin 2014 par Damien Canteau

  • Sandman, volume 4
  • Dessinateurs : Collectif
  • Scénariste: Neil Gaiman
  • Editeur: Urban Comics, collection Vertigo
  • Prix: 35 euros
  • Parution: 20 juin 2014

Résumé de l’éditeur : Il y a trois siècles, un des Infinis a renoncé à sa charge et à sa famille. Aujourd’hui, le Délire est en proie à des angoisses et ne voit qu’un remède à son mal-être: implorer le Rêve de l’accompagner, et retrouver la trace du frère prodigue. Mais même pour Morphée, le monde de l’Éveil a ses pièges. Malgré les mises en garde de la Mort et du Destin, l’heure est venue de briser d’anciens serments. Contenu : The Sandman #40-49, Vertigo Preview #1, Sandman Special #1, Winter’s Edge #3, Sandman Companion.

Tous les albums

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir