Souvenirs d’Emanon

Comment réagiriez-vous si une jeune femme mystérieuse vous abordait et vous racontait des histoires fantastiques qui lui seraient arrivées il y a des milliers d’années ? C’est ce qui arrive à un jeune étudiant qui s’embarque sur un paquebot. Shinji Kajio et Kenji Tsuruta imaginent cette rencontre étonnante dans Souvenirs d’Emanon, un très beau manga mélancolique chez Ki oon.

S’EMBARQUER POUR L’AVENTURE

Japon, 24 février 1967. Un jeune étudiant ne sachant plus top où il en est, s’embarque sur le Sun Flower, un paquebot  pour un retour chez lui à Kyushu. Après avoir économisé un peu, il avait quitté sa petite routine quotidienne et cherché enfin de l’aventure en faisant le tour du pays. Vivant un peu au jour le jour, il passe son temps à lire des romans de science-fiction. Côté cœur, il enchaîne les déceptions avec les femmes.

Allongé pour lire, une jeune fille s’installe à côté de lui. Alors qu’il lui fait la remarque concernant sa cigarette, un dialogue étonnant débute entre eux. Pour repousser un peu les hommes ivres de la salle commune, elle l’appelle même « chéri ». Lorsque le jeune homme lui demande son prénom, elle hésite puis l’affirme : Emanon, l’anagramme de No Name (sans nom).

LES HISTOIRES D’EMANON

Après une promenade sur le pont supérieur, ils décident d’aller dîner. Emanon débute alors d’étranges histoires. Elle aurait assisté à la tempête Jane en 1950. Après un calcul, il comprends qu’elle avait 3 ans lorsque cette catastrophe climatique fit 10 000 morts. Elle ajoute ensuite qu’elle a habité à Nagasaki en 1828 !

Elle déroule alors des récits de plus en plus anciens avec des détails que seuls ceux qui y ont assisté peuvent connaître. Est-ce une historienne qui lui joue un tour ? Est-ce qu’elle a transféré les souvenirs d’une personne morte en elle ?  Tant des questions sans réponse. Lui se laisse porter par ses souvenirs, peu importe s’ils sont vrais…

SOUVENIRS D’EMANON : 3 MILLIARDS D’ANNÉES DE MÉMOIRE

Avec Souvenirs d’Emanon, Shinji Kajio dévoile un magnifique manga seinen. Entre fantastique et romance, cette histoires est portée par une narration claire et redoutable d’efficacité. Il faut souligner que le scénariste installe un ton agréable, ainsi qu’une atmosphère légère, romantique et mélancolique.

Il faut dire que le Japon de la fin des années 60 est en plein essor économique et démographique, plus sous gouvernance américaine (même s’il existe encore des liens forts). La vie semble donc plus douce pour les jeunes japonais, juste avant les révoltes étudiantes de 1968/1969.

Prépublié dans la revue Comic Ryu des éditions Tokuma Shoten Publishing depuis 2008 au Japon, Souvenirs d’Emanon mêle habilement une romance impossible et le fantastique. Le scénariste mise surtout sur ses deux héros pour filer une belle intrigue. Il a pris un grand soin à polir leur personnalité. D’un côté, l’étudiant un peu perdu – on ne connait pas son nom – qui va tomber sous le charme de cette inconnue; de l’autre, Emanon fille évanescente vraie ou fausse, on ne sait pas et qui aurait 3 milliards d’années. C’est d’ailleurs ce fil ténu entre véracité et imaginaire qui nous charme.

Kenji Tsuruta dessine merveilleusement Souvenirs d’Emanon. Découvert par Spirit of Wonder (Casterman, 1998), puis avec Forget me not (Casterman) ou L’île errante (Ki oon, 2017), le mangaka régale nos yeux de ses planches réalistes très réussies. Les visages très fins de ses protagonistes sont très expressifs.

Souvenirs d’Emanon : une belle romance fantastique et mélancolique portée par un dessin élégant.Un petit bijou !

Article posté le lundi 19 février 2018 par Damien Canteau

Souvenirs d'Emanon de Shinji Kajio et Kenji Tsuruta (Ki oon) décrypté par Comixtrip
  • Souvenirs d’Emanon
  • Scénariste : Shinji Kajio
  • Dessinateur : Kenji Tsuruta
  • Editeur : Ki oon, collection Latitudes
  • Prix : 15€
  • Parution : 25 janvier 2018
  • ISBN: 9791032702260

Résumé de l’album : 1967, dans le sud du Japon. Loin des événements qui agitent le monde, un étudiant prend le chemin du retour après un voyage d’errance. Une longue nuit en ferry s’annonce. Alors qu’il cherche à oublier une énième déception amoureuse en se plongeant dans ses romans de SF, une intrigante jeune femme s’installe à ses côtés. Fumant cigarette sur cigarette, elle a pour unique bagage un sac à dos marqué des initiales “E. N.” Son nom ? Emanon, ou “no name” lu à l’envers… Elle aussi voyage seule et sans but apparent. D’abord peu bavarde, les yeux dans le vague, elle se rapproche du jeune homme, car il lui rappelle un ancien amour… datant de plusieurs siècles ! Au fil de la conversation, elle lui dévoile son secret : sous ses airs d’étudiante, elle cache une âme vieille de trois milliards d’années ! Ses souvenirs remontent au plus profond des âges, avant même l’apparition de l’humanité. Son récit dépasse toutes les histoires de SF. Cette nuit en compagnie d’Emanon va bouleverser à jamais la vision du monde du jeune voyageur…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir