Walking dead # 22

Avant d’être une série télévisée à succès (5e saison aux Etats-Unis : 14,6 millions de téléspectateurs en moyenne par épisode), Walking Dead est un comics. Pour ce vingt-deuxième tome, Une autre vie (#127 à 132), Robert Kirlman et Charlie Adlard prennent une direction totalement inattendue pour cette saga thriller fantastique.

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

La Colline, Alexandria. Quelque temps après la Guerre totale. Une autre vie commence pour les survivants de la terrible bataille qui a opposé Negan, Rick et Ézéchiel. La menace directe de Negan écartée, chacun espère retrouver une existence à peu près normale. Mais c’est compter sans les zombies, le manque de vivres et surtout Robert Kirkman et son sens du drama… Une autre vie commence.

LA VIE REPREND DANS LE CAMP

Alors que Negan a été mis hors d’état de nuire (il est enfermé dans la prison de la communauté), Rick Grimes et ses pairs se reconstruisent peu à peu. Le camp fortifié vit quasiment en autarcie (agriculture et élevages). Et même un moulin sera mis bientôt en service, permettant aux habitants de manger du pain et de retrouver un goût qu’ils avaient perdu. D’ailleurs Carl, le fils de Rick, aimerait y travailler en tant que forgeron. Malgré les réticences de son père, il finira par le faire changer d’avis.

De leur côté, le groupe de cavaliers, qui sécurisent les zones autour du camp, découvrent six survivants en haut de la caravane attaqués par des Revenants. Utilisant une nouvelle technique équestre, ils arrivent à détourner les zombies. Malgré un mort, les cinq membres sont accueillis dans le camp. Pourtant la méfiance est de mise des deux côtés. Les nouveaux arriveront-ils à se faire accepter ?

UN FORMIDABLE RÉCIT

De nouveau, le récit de Robert Kirkman est d’une grande maîtrise narrative. Faisant prendre un nouveau tournant à la saga, il lui permet de relancer l’intrigue dans une autre direction. Alors que le campement est de plus en plus autonome (il existe des passerelles avec d’autres communautés), que les Revenants sont bien maîtrisés, il semblerait que le calme ne soit que relatif (les nouveaux ou Negan qui a une relation particulière avec Carl). De nombreux rebondissements rythment l’album jusqu’à sa fin.

UN TRAIT EN NOIR ET BLANC D’UNE BELLE FORCE

Si la partie scénaristique est excellente encore une fois, la partie graphique l’est tout autant. le trait en noir et blanc de Charlie Adlard est  toujours aussi fort graphiquement. Il est assisté d’un encreur Stefano Gaudino depuis le vingtième tome et le résultat est toujours aussi bon.

Le dessinateur sera présent lors du 42e Festival d’Angoulême 2015 ; un Art Book paraît en même temps que ce 22e volet de la saga, ainsi que le neuvième numéro du magazine officiel Walking Dead.

Article posté le mercredi 21 janvier 2015 par Damien Canteau

  • Walking dead, tome 22 : Une autre vie
  • Scénariste : Robert Kirkman
  • Dessinateurs : Charlie Adlard
  • Editeur: Delcourt
  • Prix: 14.50€
  • Sortie: 21 janvier 2015

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir