Victor et Clint

Premier album et première réussite pour Marion Duclos ! Publié par La boîte à Bulles, Victor et Clint raconte les aventures imaginaires d’un jeune garçon se prenant pour un cow-boy et un chien, son ami, dans un far west fantasmé et poétique.

STETSON, COW-BOY ET FAR WEST

Victor est un garçon comme les autres, vivant avec sa mère célibataire et son chien. Pas plus doué qu’un autre, plutôt timide et souffre-douleur de deux gros crétins, le collégien tente tant bien que mal de passer le cap de l’adolescence. Pourtant, lorsqu’il coiffe son Stetson, c’est un autre, un vrai, un dur, un cow-boy qui ne se laisse pas faire, prêt à dérouiller ses pires ennemis. A ses côtés, Clint, son chien devient humain et l’aide dans ses démêlés avec les terreurs du Far-West.

UN BEAU WESTERN SPAGHETTI

Véritable hymne à l’imagination et l’imaginaire des enfants, Marion Duclos propose une vision fantasmée de l’Amérique du 19e siècle. Construit comme un western spaghetti, les dialogues ciselés font mouche et son récit est d’une très belle fantaisie. Au-delà de cette très belle fable pour enfant, elle égraine des thématiques chères aux plus jeunes : l’amitié, les relations familiales, l’entraide mais aussi la mort, la loi du plus fort, l’humiliation entre adolescents. Cet album est aussi un très bel hommage à la série de Bill Watterson, Calvin et Hobbes.

RÉALITÉ ET MONDE FANTASMÉ

En versant dans ce monde imaginaire, le héros change, se sent plus fort, lui qui est assez faible et qui n’a pas de répartie lorsqu’il est embêté par les crétins qui l’entourent. D’ailleurs, la jeune auteure bordelaise, réussit le tour de force de mêler subtilement les deux univers, la réalité et ce monde fantasmé. Cette alternance est aboutie grâce à une belle maîtrise narrative de ces deux mondes. La galerie de portrait est, elle aussi, très rafraîchissante : quand Victor fait de sa mère, Lady ou le vieux Castagne, Brown, un cow-boy en fin de parcours.

UN TRAIT VIF ET NERVEUX

Teintée d’un bel humour, l’histoire touchante est aussi portée par une partie graphique très réussie. Son trait vif et nerveux est proche de celui de Vincent Perriot (Paci, Dargaud), tant par le traitement des planches que celui des couleurs parfois très saturées. D’ailleurs, les deux univers sont très marqués par un graphisme et des couleurs différents.

Article posté le mercredi 06 mai 2015 par Damien Canteau

Victor et Clint fait partie des 30 meilleures BD jeunesse parues en 2015 pour Comixtrip, le site spécialisé en bande dessinée
  • Victor et Clint
  • Auteure : Marion Duclos
  • Editeur : La Boîte à Bulles, collection Hors-champ
  • Prix : 15€
  • Sortie : 06 mai 2015

Résumé de l’éditeur : Lorsque Victor se coiffe de son Stetson, il devient Clint, cowboy renfrogné de l’Ouest américain.

Colt en main, il s’enfuit dans un Far West imaginaire où les parents se transforment en shérifs et les bicyclettes en fidèles destriers. Un monde de rochers et de cactus où les brutes de l’école deviennent les redoutables frères Ringo, à qui il aimerait bien donner une bonne leçon ! Car les deux canailles se sont emparés de sa monture, le Colonel Banjo, et Victor compte bien la récupérer…

Avec l’aide de son acolyte Willy Brown, qui n’est autre que Basile Castagne, vieil alcoolique du village, Victor se lance à leur poursuite, bien décidé à leur faire mordre la poussière ! Mais la réalité, toujours tapie dans l’ombre, arrive au galop…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir