Grrreeny #4

Notre avis : En 2014, Mad Fabrik, qui publie entre autre Kid Paddle, Game over, Durant les travaux et Grrreeny, a rejoint le groupe Glénat. L’univers foisonnant de Midam, créateur de ces séries, avait d’abord connu une première maison d’édition avec Dupuis, puis avait volé de ses propres ailes pour finir dans le giron de la structure grenobloise.  Le 03 février paraissait le nouvel album des aventures de Grrreeny, intitulé Green Anatomy.

Le jeune lecteur pourra retrouver avec beaucoup de plaisir le petit tigre vert. Alors qu’il était un petit tigron tout à fait normal, il se baigna dans un lac pollué par la radioactivité, ce qui lui donna un pelage vert définitif. Cet accident si rare, lui fera prendre conscience des nombreux dangers qui menacent l’environnement.

Mascotte du magazine Wapiti, Grrreeny est un petit félin amusant et malin. Les récits de Midam, associé à Patelin et Araceli sont livrés par gags en une planche, qui font très souvent mouche. Les jeunes lecteurs seront ravis de retrouver le petit tigre et ses amis de la jungle en prise avec les braconniers et les problèmes liés à l’environnement. La thématique chère aux enfants est ici bien déclinée et ils trouveront quelques anecdotes véridiques sur les insectes  à la fin de l’album dans un dossier de 7 pages préparé par Yves Gomy, entomologiste. Le trait de Midam, aidé par Adam et Julien Mariolle, est extrêmement plaisant et efficace. Une belle série !

Article posté le mardi 29 mars 2016 par Damien Canteau

4e volume de Grrreeny par midam aux éditions Mad Fabrik décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Grrreeny, tome 4 : Green Anatomy
  • Auteurs : Midam, Adam, Patelin, Araceli et Julien Mariolle
  • Editeur  : Mad Fabrik / Glénat
  • Prix : 10,95€
  • Parution :  03 février 2016

Grrreeny aurait pu avoir une enfance de jeune tigre tout à fait normale. Mais après avoir nagé par hasard dans un lac pollué par la radioactivité, son pelage est devenu définitivement vert. Un accident qui lui a fait prendre conscience des nombreux dangers qui menacent l’environnement. Alors, même s’il a toujours envie de s’amuser avec ses potes et éliminer les braconniers dans sa réserve naturelle, il tente aussi d’agir à sa manière, avec plus ou moins de succès, et de sensibiliser son entourage à l’écologie. Grrreeny… mignon, trash et vert malgré lui !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir