Akira Toriyama roi du transmédia

L’auteur n’a définitivement pas cessé de faire parler de lui, puisque en quelques jours, pléthore d’annonces ont été faites concernant les adaptations à venir de Dragon Ball Z, ainsi que des mangas inédits du japonais.

HEGERIE INTEMPORELLE DE GLENAT ET AB DISTRIBUTION

Guide spirituel pour les générations des années 80-90, Akira Toriyama est connu pour être le père du manga le plus populaire au monde. Lancé le 3 Décembre 1984 et achevé au bout de 42 volumes le 5 Juin 1995, Dragon Ball a accompagné bien des jeunesses, que ce soit au Japon chez les éditions Shueisha ou en France sous la coupe de Glénat.

Décliné par la suite en série animée, nul ne peut réfuter que les 153 épisodes diffusés entre le 26 Février 1986 et le 12 Avril 1989 rencontrèrent un franc succès. Toujours aux petits soins avec ses fans, Toriyama s’empressa de faire diffuser la suite de son animé intitulé Dragon Ball Z, seulement 14 jours après la fin de Dragon Ball sur les Fuji TV. De ce fait, les jeunes du monde entier suivirent les 291 épisodes exposant les aventures de Songoku entre le 26 Avril 1986 et le 31 Janvier 1996. Élevé au rang de manga du siècle, nul n’avait prédit l’arrivée de ce qui allait être considéré par les fans comme l’ultime affront fait à l’œuvre de Toriyama, Dragon Ball GT. En effet, l’auteur n’a pratiquement pas travaillé sur le titre et même si beaucoup ne considèrent pas cette création comme successeur de DBZ, elle n’en reste pas moins la suite chronologique dont les 64 épisodes furent diffusés pour la première fois entre le 7 Février 1996 et le 19 Novembre 1997.

Pour célébrer les 20 ans de la licence, Akira Toriyama avait annoncé qu’en 2009, un animé se voulant plus fidèle au manga de base verrait le jour. Ainsi naquit Dragon Ball Z Kai produit par Tōei animation qui, par le biais d’un second montage et une remastérisation de Dragon Ball Z, offrit une nouvelle version au nombre d’épisodes réduit et bénéficiant d’une image et d’un son en HD. Toujours en diffusion depuis le 5 Avril 2009, on dénombre à ce jour 148 épisodes. Si les versions papier sont propriétés de Glénat en France, son homologue pour les séries animées n’est autre qu’AB Distribution a qui ont doit l’introduction de l’œuvre dans l’hexagone en Septembre 1987 avec la naissance du Club Dorothée sur TF1.

SOURCE D’ADAPTATION INÉPUISABLE

Si les séries diffusées à la télévision prennent une place de choix dans l’historique de la saga, que dire de sa carrière sur grand écran. En effet, en cumulant les films de Dragon Ball, Dragon Ball Z et Dragon Ball GT, pas moins de 20 films sont à son actif, dont 4 pour DB, 15 pour DBZ et un unique film de 45 minutes pour DBGT intitulé Dragon Ball GT : Cent ans après. Une rectification doit cependant être apporté en ce qui concerne le 15ème film de Dragon Ball Z (le n°20 dans l’ordre chronologique toutes série confondues).

Intitulé Dragon Ball Z : La résurrection de « F » cet opus est prévue pour le 18 Avril 2015 au Japon. Dans cette nouvelle aventure, Freezer est de retour et pour lui faire face, Goku va devoir franchir un nouveau palier, celui du Super Saiyan God Super Saiyan. Si dans DBZ : Battle of Gods, notre héro avait les cheveux rouge, ce nouveau stade de transformation lui teindra la crinière en bleu ! Les paris sont lancés en ce qui concerne la prochaine couleur de cheveux, mais avant cela, cette nouvelle forme de Super Saiyan sera jouable dans Dragon Ball Heroes, prochain jeu vidéo de la licence sur Nintendo 3DS.

A ce propos, il est intéressant de noter que plusieurs améliorations ont été ajoutées pour cette adaptation vidéoludique. On pourra notamment retrouver Gotenks dans sa version adulte, ou encore un Broly capable de se transformer en Super Saiyan 4 ! Il semblerait que cet opus soit l’avènement de tous les fantasmes, de quoi rebuter les puristes de la saga. Pour l’heure aucune communication n’a été faite quant à une éventuelle sortie en France.

DE L’INEDIT 100% TORIYAMA ENFIN EN FRANCE

En parallèle de toutes les nouvelles, Glénat vient d’annoncer que les nouveaux mangas d’Akira Toriyama allaient débarquer dans leur catalogue à partir du 1er juillet, à l’occasion de la prochaine Japan Expo.
Nous retrouverons d’un côté Jaco the Galactic Patrolman, et de l’autre Katsuraakira, où le mangaka dévoile les histoires courtes qu’il a écrit à l’aide de Masakatsu Katsura auteur de Zetman, les deux titres vendus chacun au prix de 10,75€.

MISE A JOUR (18/04/15)

Petits bonus, 4 minutes d’extrait vidéo sur le nouveau film et des images de Végéta et Goku en mode Super Saiyan God avec cheveux bleu !

Article posté le jeudi 16 avril 2015 par Hugo Noirtault

À propos de l'auteur de cet article

Hugo Noirtault

Hugo Noirtault

Intro: "C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !" - Perceval de GallesRien ne me prédestinait à tomber amoureux du 9e art... C'était sans compter sur le génie d'Hiromu Arakawa. Les aventures des frères Elric dans Full Metal Alchemist m'ont tenu en haleine dix ans durant, avant de laisser place aux comics américains. Une passion inaliénable malgré les années, et qui m'a poussé à imaginer un avenir en tant que journaliste. Etudiant à l'Ecole Publique de Journalisme de Tours (EPJT), je me suis lancé comme défi de rendre cet art accessible à tous, n'en déplaise aux fanatiques. Ecrit, radio, web, tv/vidéo... j'aspire à devenir polyvalent afin de réaliser les plus beaux sujets possible pour Comixtrip !Conclusion: "La canne (à pêche) ? ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notre propre utilité : l’Homme face à l’Absurde !" - Perceval de Galles

En savoir