Le retour d’Hayao Miyazaki

Le maître de l’animation fait son grand retour pour une nouvelle production vidéo, et un livre sur « Le Vent se lève », deux ans après avoir annoncé la fin de ses activités.

UN RETOUR PLUS QU’ATTENDU

Alors qu’il commençait à savourer une retraite bien méritée depuis 2013, voilà que le Japonais revient au charbon. L’espoir est né d’une déclaration de l’artiste en Juillet dernier, annonçant l’existence d’un court métrage toujours en développement depuis son départ. Curieusement, le maître n’a jamais eu pour habitude de laisser ses projets inachevés. Prévisible, la confirmation est intervenue ces derniers jours, nous informant que la légende de l’animation collaborera avec l’animateur 3D Yuhei Sakuragi, pour la production d’un court métrage intitulé Boro.

Selon Variety, Hayao Miyazaki travaillerait sur ce format court dans le but de projeter son travail au musée des Studios Ghibli à Tokyo, studios qu’il a lui-même fondé en 1985. L’histoire se centrerait sur une chenille née de l’imaginaire du maître en 1985, portant le nom de Boro, mais jamais portée à l’écran. Malheureusement, la durée de ce court métrage ne devrait pas excéder 10 minutes.

UN LIVRE HOMMAGE A « LE VENT SE LÈVE »

Le dernier film de Miyazaki pour les Studios Ghibli va avoir droit à une version papier, le 8 Octobre prochain au Japon. Intitulé Le Retour de mon illusion, cet ouvrage proposera le suivit du travail préparatoire effectué par l’artiste, détaillant toutes ses recherches sur les avions. Le plus intéressant reste tout de même l’inclusion du manga original dessiné par Miyazaki entre 2009-2010, et publié chez Model Graphix.

Seul bémol à apporter à cette nouvelle, aucune traduction n’est prévue pour le moment en langue française.

Article posté le jeudi 08 octobre 2015 par Hugo Noirtault

À propos de l'auteur de cet article

Hugo Noirtault

Hugo Noirtault

Intro: "C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !" - Perceval de GallesRien ne me prédestinait à tomber amoureux du 9e art... C'était sans compter sur le génie d'Hiromu Arakawa. Les aventures des frères Elric dans Full Metal Alchemist m'ont tenu en haleine dix ans durant, avant de laisser place aux comics américains. Une passion inaliénable malgré les années, et qui m'a poussé à imaginer un avenir en tant que journaliste. Etudiant à l'Ecole Publique de Journalisme de Tours (EPJT), je me suis lancé comme défi de rendre cet art accessible à tous, n'en déplaise aux fanatiques. Ecrit, radio, web, tv/vidéo... j'aspire à devenir polyvalent afin de réaliser les plus beaux sujets possible pour Comixtrip !Conclusion: "La canne (à pêche) ? ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notre propre utilité : l’Homme face à l’Absurde !" - Perceval de Galles

En savoir