Autel California

Après le très remarqué Le goût du Paradis (Les requins marteaux), Nine Antico nous plonge dans l’univers du rock à travers les groupies de stars des années 50-60, dans le très bon album Autel California, publié par L’Association. Ce premier tome d’un diptyque, intitulé Face A Treat me nice, suit les pas de Bouclette, qui idolâtre les Beatles et Elvis Presley.

COLLEGE, ROCK’N’ROLL ET SOCKS UP

1953. Comme tous les jeunes américains, Bouclette, étudiante dans un Collège de Los Angeles, partage son temps entre ses études, les garçons et la musique. A cette époque-là, les premières stars de rock’n’roll débutent leur carrière sur les ondes radio ou sur le petit écran. Elle et ses camarades écoutent en boucle ces tubes planétaires dans les surprises parties où les adolescents aiment à inviter les jeunes filles. Pourtant, lors d’une de ces fêtes, elle n’est courtisée par personne, se sent seule et part. Raccompagnée par un gentil garçon, elle arrive juste à temps chez elle pour regarder American Bandstand, un show télé très en vogue et présenté par les animateurs Dean et Jerry.

SURFER GIRL

Quelques jours plus tard, pendant l’été, Bouclette se rend à la plage pour bronzer et profiter de la mer. Accostée par Dennis, elle succombera plutôt de Brian, beaucoup moins athlétique que le premier cité mais plus doux et attentionné. Cette escapade lui vaudra alors le surnom de Surfer Girl.

BEATLES OU ROLLING STONES

Alors qu’elle préfère les Beatles, les petits gars de Liverpool, elle est entraînée par ses amies dans un concert des Stones. Après le tour de chant, à l’hôtel, elle frappe à la porte de la chambre de Mick Jagger. C’est le début de sa vie de groupie, entre sex drug et rock’n’roll.

UN RÉCIT TRÈS DOCUMENTE

Très documentée, l’histoire de Nine Antico permet aux lecteurs de se plonger dans une époque révolue, bénie des chanteurs et des danseurs ; une parenthèse enchantée pour ces enfants de la Seconde Guerre Mondiale. Insouciant comme son héroïne, le récit léger mais très précis de l’auteure de Coney Island Baby (L’Association, 2010) est pourtant plus profond que sa première lecture le voudrait. Pour accrocher son lectorat, elle met en scène Bouclette, jeune adolescente naïve qui va vivre une destinée de rêve auprès des stars naissantes du rock. Ces groupies qui souhaitaient elle aussi toucher le graal de la célébrité en étant au plus près de leurs idoles. Nous découvrons alors le pouvoir important de la musique et de ses acteurs, comme un aimant qui attire de nombreuses personnes.
Pour brosser son portrait, elle s’est librement inspirée de la vie de Pamela Des Barres, groupie emblématique des années 50-60, mariée à Mickaël Des Barres, leader des Power Station et qui croisa la route de Frank Zappa, les Stones ou Jim Morrisson. Après la lecture de Confessions d’une groupie, Nine a rencontré Pamela à Los Angeles afin de préparer au mieux son album.
La suite de ce bel album dans Face B : Blue Moon.

Article posté le vendredi 07 novembre 2014 par Damien Canteau

  • Autel California, Face A Treat me nice
  • Auteure : Nine Antico
  • Editeur: L’Association
  • Prix: 19€
  • Sortie: 22 octobre 2014

Résumé de l’éditeur : Cinq ans après Coney Island Baby, Nine Antico nous replonge dans la culture américaine des années 50-70 et de ses égéries éphémères : Autel California ou le phénomène des groupies à l’heure de l’apparition du mythe moderne de la star.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir