Birdmen

Collégien solitaire, Eishi ne croit pas aux rumeurs d’un homme-oiseau volant au-dessus de la ville. Avec Kamoda, Rei et Tsubame, il va pourtant être en être lien avec lui. Yellow Tanabe imagine Birdmen, un manga fantastique aux éditions Vega. Prometteur !

Eishi, un collégien en colère

Eishi Karasuma est un collégien de 15 ans. Dans la classe B des 3e du collège Tenkûdai, il n’a que peu d’amis. Il est dans la phase critique de l’adolescence et râle sur tout.

Tous ses camarades de classe ne parlent que de ce phénomène vu dans le ciel : un homme-oiseau volerait au-dessus de la ville. Ne croyant pas à ces sornettes, il continue de marmonner alors que les autres regardent des vidéos de cette mystérieuse créature.

Kamoda, l’opposé de Eishi

A peine sorti dans le couloir, Eishi voit Kamoda encore en train de se bagarrer. Il faut dire que ce grand gaillard aime ça. Il passe son temps à se battre, souvent couvert de sang.

Pourtant opposé de caractère et physiquement, Kamoda est l’ami d’Eishi. Après les cours, les deux copains se rendent sur la jetée en face de la mer. Alors que le grand costaud part chercher des chats – sa passion – le plus frêle est surpris dans ses pensées par une jeune adolescente. Cette fille d’un autre collège, c’est Tsubame. Rapidement rejointe par Rei, elle est persuadée qu’Eishi cherche l’homme-oiseau.

Accident surnaturel

Quelques temps plus tard, Kamoda et Eishi prennent le bus pour rentrer chez eux. Assis au fond du car, ils peuvent voir Tsubame et Rei écouter de la musique.

Sans vraiment comprendre pourquoi, le bus sort de la route et plonge dans un ravin. Eishi croit rêver : l‘homme-oiseau volerait au-dessus de la carcasse du car.

Après un séjour à l’hôpital, le collégien découvre qu’il n’a plus besoin de porter de lunettes. Est-ce que cela aurait un lien avec l’accident ? Toujours est-il que quelques jours plus tard, chez Kamoda, un étrange phénomène se produit : Eishi a des ailes qui lui poussent dans le dos. Rapidement, le collégien découvre que son meilleur ami, Tsubame et Rei ont le même pouvoir…

Birdmen, voler avec l’homme-oiseau

Prépublié dans la revue Shônen Sunday des éditions Shogakukan au Japon depuis 2013, Birdmen fait une entrée remarquée en France grâce aux éditions Vega. Yellow Tanabe imagine une histoire fantastique mettant en scène des collégiens. Confrontés à la mort, à un étrange homme-oiseau et se voyant pousser des ailes dans le dos, Eishi, Kamoda, Tsubame et Rei ne savent plus trop où ils en sont.

En choisissant l’adolescence, la mangaka peut faire de grands parallèles avec cette période charnière de la vie d’un être humain. La transformation physique de la puberté et celle des ailes permettent de l’aborder de manière subtile. Comment réagir à ce pouvoir surnaturel ? Comment le dompter ? Il faut forcément le cacher aux autres même si cela parait plus facile à quatre.

Le suspense s’intensifie avec l’arrivée de l’homme-oiseau. Qui est-il ? Pourquoi les quatre collégiens ont-ils eux aussi des ailes comme lui ?

Un shônen sympathique et drôle

Birdmen est un sympathique shônen. Sans prétention, il se lit avec aisance. La première partie – celle sans la transformation – est enjouée et drôle. Cela repose avec tout sur les deux amis. Yellow Tanabe leur imagine des caractères très opposés.

Esihi est solitaire, plutôt bon élève, timide avec les filles, frêle et dans sa phase de rejet de l’autorité et des adultes. Il n’accepte d’ailleurs pas son nouveau don. Pourtant plus jeune que son ami, Kamoda est un grand gaillard d’1 mètre 85. Bad boy dans l’âme, il aime se bagarrer. Peu assidu en classe, il sèche souvent les cours. Malgré ce côté « gros dur », il adore les chats et fait très bien la cuisine. Et pourtant, ils sont amis. Leurs différences physiques et psychologiques les rapprochent.

Ce sont ces oppositions qui apportent de l’humour à Birdmen. Les situations cocasses dans lesquelles se trouve Kamoda font rager le pauvre Eishi.

Le trait de Yellow Tanabe est d’une grande douceur lors des relations entre les deux amis – elle ne s’embarrasse que peu des décors – tandis qu’ils sont sombres et très précis lors de l’accident et des transformations des adolescents.

Birdmen : un début de série prometteur, un manga agréable, drôle et empli de suspense.

Article posté le jeudi 14 mai 2020 par Damien Canteau

Birdmen 1 de Yellow Tanabe (Vega / Shogakukan)
  • Birdmen, volume 1
  • Auteur : Yellow Tanabe
  • Éditeur : Vega
  • Prix : 7 €
  • Parution : 16 janvier 2020
  • ISBN : 9782379500305

Résumé de l’éditeur : Mécontent de sa vie sans intérêt. Eishi Karasuma passe son temps à râler. un jour une rumeur parlant d’un homme oiseau circule dans son école. Ce dernier va bouleverser son quotidien qui ne sera plus touy à fait banal !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir