Black Hand & Iron Head

Black Hand est une superhéroïne. Iron Head est une superhéroïne. Elles découvrent qu’elles sont soeurs. Pourtant, leur complicité est au point mort. David López imagine cette rencontre électrique dans Black Hand & Iron Head, un très bon album fantastique chez Urban Comics.

Alexia est Iron Head

Alexia est très en retard. Après son cours de boxe, elle fonce récupérer son métro. Au prix d’acrobaties, elle se glisse dans la rame.

Elle assiste alors à une scène de violence raciste. Un groupe de trois jeunes hommes blancs s’en prend à une femme voilée. Ni une, ni deux, Alexia utilise son don surpuissant pour les repousser. Pas assez, puisqu’elle est éjectée du train.

Alexia se remet doucement de sa lourde chute lorsqu’arrive la voiture d’Arthur Watson, le bras droit de son père.

Un enterrement chahuté

Le père d’Alexia, ex-superhéros, est à la tête d’une fondation qui met en lumière les bénéfices de la lutte entre les bons et les méchants. Ces derniers ont été éradiqués de la Terre.

Alexia est promise à un bel avenir : elle doit succéder à son père comme directrice de la fondation. Lui le sait, il ne lui reste que peu de temps à vivre. Pris d’un malaise cardiaque, il s’effondre et n’en se relèvera jamais.

Quelques jours plus tard, une cérémonie religieuse accompagne les funérailles. L’ami de toujours, Titan, n’est pas là, contrairement à une jeune femme qui débarque dans l’église. Elle fait alors une annonce qui stupéfait l’assistance : elle est la fille du défunt, la sœur d’Alexia. Elle est Black Hand et semble aussi avoir des pouvoirs surnaturels.

Black Hand & Iron Head : sororité asymétrique

David López sait y faire ! Avec Black Hand & Iron Head, il imagine un récit de superhéros très original. Il met en scène deux jeunes femmes liées par le sang. Jusqu’à la mort de leur père, aucune des deux n’avait connaissance de l’autre.

Cette découverte tardive fait des étincelles. Si Alexia/Iron Head n’arrive pas encore à contrôler ses pourvois – et doit d’ailleurs les restreindre pour succéder à son père – Black Hand est tempétueuse, volcanique et ne veut pas entendre parler de sa sœur. Elle a d’autre chose de plus important à faire. Quoi ? Mystère.

Cette sororité asymétrique accroche le lecteur. Aucune d’elle ne veut se laisser faire. Alexia tente pourtant des pas vers sa sœur. En vain.

Héritage et transmission

Avec Black Hand & Iron Head, David López (dessinateur pour de nombreuses licences comme Batman, Arrow, All New X-Men…) peut parler des rapports familiaux, de l’héritage, de transmission mais aussi de rejet, d’exclusion et de la notion non-binaire du Bien et du Mal.

Les mystères, les non-dits et les secrets sont nombreux dans cet excellent comics. Les deux héroïnes les découvrent sans vraiment avoir le temps de les assimiler, les faisant grandir encore plus vite. Pourtant, les désillusions et les trahisons sont nombreuses dans Black Hand & Iron Head.

Un super dessin dynamique

Black Hand & Iron Head est la nouvelle création de la plateforme de comics panelsyndicate.com. A l’image de Private Eyes ou Barrier (Brian K. Vaughan et Marcos Martin), albums disponibles sur ce réseau, ce récit de David López décoiffe. Loin des standards des histoires de superhéros, l’auteur américain utilise néanmoins à merveilles ses codes.

Aidé aux couleurs de Nayoung Kim, David Lopez réalise des planches modernes d’un grand dynamisme. Ce format à l’italienne ajoute de la force à son dessin d’une redoutable efficacité. Les scènes de combats sont plutôt très réussies.

Article posté le mercredi 06 novembre 2019 par Damien Canteau

Black Hand & Iron Head de David Lopez et Nayoung Kim (Urban Comics)
  • Black Hand & Iron Head
  • Auteur : David López
  • Coloriste : Nayoung Kim
  • Éditeur : Urban Comics, collection Urban Strips
  • Prix : 15.50€
  • Parution :  25 Octobre 2019
  • ISBN : 9791026816737

Résumé de l’éditeur : Depuis toujours, Alexia n’a qu’un rêve : devenir la plus grande super-héroïne de tous les temps pour apporter un peu plus de justice dans ce monde. Malheureusement, le temps des héros est révolu. Son père, le plus grand d’entre eux, est parvenu à éradiquer la super-criminalité et est devenu depuis le PDG d’une administration supervisant les super-héros et leur action. Aussi, s’ouvre devant Alexia une brillante carrière… d’administratice. Le décès brutal de son père, et les révélations survenues durant son enterrement, vont cependant changer le cours des choses.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir