Confessions d’un enragé

Attaqué par un chat, une jeune garçon contracte la rage. En plus de cette maladie, il développe des capacités physiques hors-norme et semble hanté par le félin. Nicolas Otero propose Confessions d’un enragé, un récit initiatique fantastique, aux éditions Glénat.

L’ATTAQUE DU CHAT

Rabat, Maroc 1979. Liam, 4 ans, vit dans la capitale avec ses parents et son grand frère. Son père est banquier tandis que sa mère travaille à l’usine de liège. Tous les quatre semblent heureux dans leur vie et dans la ville.

Entre deux moments de chamailleries avec son frère, ils arrivent néanmoins à jouer au ballon dans la cour de la maison. Mais lors d’un de ces instants, il est intrigué par la miaulement strident d’un chat, il s’en approche. Mais, en moins de deux, le félin vient de le griffer fortement au visage, le défigurant à la lèvre.

LIAM A LA RAGE

Paniqués, ses parents l’emmènent à l’hôpital Pasteur. Là, le neurobiologiste leur confie qu’il a contracté la rage. Il détaille alors les symptômes et les conséquences de cette maladie. Quant au chat, il était décédé d’une encéphalite.

Afin de le faire guérir plus vite, être au repos et être mieux soigné, les parents de Liam décident de retourner vivre en France, chez un oncle. Le choc est violent pour le garçon : il pleut tout le temps et il ne connait personne. De plus, le traitement se poursuit avec son lot de piqûres et de prélèvements.

Une nuit, le fantôme du chat réapparait au petit garçon. Pensant que c’est un cauchemar, le couple ne s’en soucie guère. Pourtant, tous les soirs, le félin enragé débarque comme s’il voulait tuer Liam, qui en saigne du nez. Il lui propose alors un jeu étrange : les 7 chances. Si le petit garçon gagne, le chat perd une vie et si le félin gagne, c’est Liam qui en perd une. Ils auront donc 7 épreuves pour se mesurer…

CONFESSIONS D’UN ENRAGÉ : RÉCIT INITIATIQUE FANTASTIQUE

Nicolas Otero a imaginé une histoire construite comme un récit initiatique fantastique. Etonnant, ce très bon récit à l’ambiance sombre met en scène un jeune garçon hanté par un chat étrange. En le griffant, le félin lui a transmis ses capacités physiques mais aussi sa part animale. Liam se transforme donc en félin – des griffes lui poussent au bout des doigts mais aussi une queue et son regard devient perçant – au fur et à mesure que le petit garçon perd ses duels.

Ces changements font alors grandir le petit garçon plus rapidement. Dans la deuxième moitié de l’album, il est confronté aux regards des autres, il doit se cacher et ses relations humaines sont délicates. Le lecteur ressent alors une sorte d’attirance-répulsion pour cet homme-animal. Pourra-t-il se fondre dans la société ? Quelle en sera vraiment sa place ?

DE TRÈS BELLES PLANCHES

Diplômé de l’Ecole Emile Cohl de Lyon en 2001, Nicolas Otero a débuté sa carrière dans le monde du 9e art après sa rencontre avec Roger Martin qui lui confie le dessin de la série AmeriKKKa (Emmanuel Proust, 9 volumes entre 2002 et 2014) – qui décrypte les arcanes sombres du Ku Klux Klan – puis il imagine seul Bonecreek et met en image la série Le sixième soleil à partir du scénario de Laurent Moënard (Glénat). Mais en 2015, la sortie de l’album Le roman de Boddah (d’après Héloïse Gay, Glénat) sur la vie de Kurt Cobain est un tournant dans son œuvre (la bande dessinée va connaître plusieurs versions dans différentes langues).

Si cette année, il met parfaitement en image Amazonia (Paquet), le récit imaginé par Jean-Claude Bartoll nous convainc moins. C’était sans compter sur Confessions d’un enragé, véritable réussite au niveau des dessins. Il se dégage des scènes entre Liam et le chat, un belle force graphique, agrémentés de belles couleurs signées Vérane Otero, qui a aussi dessiné la sublime couverture de l’album.

Article posté le mardi 30 août 2016 par Damien Canteau

Très beau Confessions d'un enragé de Nicolas Otero, décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Confessions d’un enragé
  • Auteur : Nicolas Otero
  • Éditeur : Glénat, collection 1000 feuilles
  • Prix : 25€
  • Parution : 31 août 2016

Résumé de l’éditeur : Fin des années 1970. Dans les rues de Rabat au Maroc, Liam, un petit garçon, est attaqué par un chat errant. Transporté d’urgence à l’hôpital, le diagnostic est sans appel : il a attrapé la rage. Gravement contaminé mais soigné à temps, Liam a frôlé la mort, mais sa vie s’en retrouvera changée à jamais. Hanté par le fantôme de ce chat, le jeune garçon va développer des capacités hors-norme, et une sauvagerie quasi animale… Entre fantastique et récit initiatique sur l’enfance, Nicolas Otero signe un roman graphique qui bouleverse et bouscule, où son dessin tranché, ses couleurs vives contrastant avec la noirceur du propos et son écriture brutale explosent à chaque page.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir