La grande guerre de Charlie, La der des ders

La der des ders est l’ultime volume de La grande guerre de Charlie, la remarquable série historique de Pat Mills et Joe Colquhoun. Avec ce dernier volet, Delirium referme une très belle page de sa jeune existence de maison d’édition débuté en 2011. Tout amateur de la période de la Première Guerre Mondiale se doit de posséder dans sa bibliothèque, ce formidable classique du comics anglais.

DU FRONT FRANÇAIS…

Depuis moins d’une année, les américains se sont engagés dans le conflit et apportent ainsi leur logistique, leur savoir-faire et de nouveaux hommes pour le combat.

C’est dans ce contexte que Charlie Bourne, qui vient d’être nommé caporal, a échappé aux Allemands après la deuxième Bataille de la Somme. Il retourne alors avec son bataillon dans les lignes anglaises. Là, il croise de nouveau son pire ennemi, le Capitaine Snell.

Sur le terrain, les officiers en charge des assauts sont français, ce qui ne facilite pas les relations entre les soldats puisqu’ils ne parlent pas anglais; ce qui entraine des scènes hallucinantes, où de nombreux hommes se font tuer facilement parce que les consignes ne sont pas comprises par les soldats. C’est ainsi que Charlie décide d’aller porter secours à un bataillon contre la volonté de Snell.

… AU FRONT RUSSE

En été 1918, Snell ordonne à Charlie et ses camarades de faire une reconnaissance dans un village abandonné. Mais ces sentinelles tombent dans une embuscade et le jeune capitaine est fait prisonnier. Avec quelques-uns de ses compagnons d’infortune, ils sont envoyés au Camp de Golpa tenu de main de maître par Guttenheim, un gros officier appelé aussi Guts.

Après de nombreuses tentatives d’évasion qui lui vaut des mises en cachot à l’isolement, Charlie fuit avec Jack grâce à un stratagème autours de cercueils. Ils rejoignent alors l’attaque britannique du Canal de Saint-Quentin. La guerre se poursuit et à la Onzième heure du Onzième jour de novembre 1918, l’armistice signée et enfin visible sur le terrain; c’est la fin de ce conflit meurtrier de quatre années. Mais ce n’est pas terminé pour le tommy qui s’enrôle pour le front russe. Il se retrouve ainsi à Arkhangelsk en janvier 1919…

LA GRANDE GUERRE DE CHARLIE : UNE FRESQUE A PORTÉE HISTORIQUE

Avec La der des ders, Patt Mills mettait un terme à une aventure éditoriale de premier plan, débutée en janvier 1979 dans la revue anglaise Battle Picture Weekly et achevée en 1987.

Son travail de quasi historien, s’appuyant sur des travaux scientifiques de grande qualité, confère au récit de la vie mouvementée de Charlie, une part documentaire forte. Charley’s War est considérée comme l’une des meilleures séries de guerre jamais écrites et cela est amplement méritée. Le scénario sans concession de Pat Mills permet de mettre en valeur les Tommies, soldats britanniques, venus combattre sur le front français. A mi-chemin entre chronique sociale et chronique humaine, le scénariste décrit de façon magistrale la vie quotidienne de ces poilus enterrés, dans des conditions spartiates, de froid, de maladies, de bruits incessants et de bombes fréquentes.

Le lecteur se retrouve donc au cœur de la vie intime des protagonistes et plus particulièrement de celui qui sera le fil conducteur de la narration de cette sale guerre, la plus meurtrière du siècle dernier. La fresque de Pat Mills est forte, dense et accrocheuse. Hyper réaliste dans le quotidien des soldats, ces moments délicats sont contés de manière magistrale.

LE TRAIT DU TALENTUEUX JOE COLQUHOUN

Le dessin en noir et blanc de Joe Colquhoun est formidable de réalisme. Les expressions des visages soulignent le caractère sombre des situations vécues par ces soldats. Son trait d’un grande précision est porté par un encrage somptueux. Le dessinateur, décédé juste à la fin de la publication de la série, est à élever au grade de grand artiste talentueux.

La grande guerre de Charlie : une fresque historique magnifique et bouleversante, très documentée et extrêmement réaliste. Un chef-d’œuvre du 9e Art !

Article posté le mardi 26 avril 2016 par Damien Canteau

La der des ders est l'ultime volume de la remarquable série La grande guerre de Charlie de Pat Mills et Joe Colquhoun décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • La Grande Guerre de Charlie, volume 10/10 : La der des ders
  • Scénariste : Pat Mills
  •  Dessinateur : Joe Colquhoun
  • Editeur : Delirium
  • Prix : 22€
  • Parution : 22 avril 2016

Résumé de l’éditeur : 1918, Charlie vit les derniers mois de la guerre sur le front Ouest qui reste sanglante jusqu’à la dernière heure. Mais l’armistice à peine signé, il est immédiatement envoyé avec un corps
expéditionnaire britannique en Russie soutenir les Blancs face aux révolutionnaires bolchéviques. Encore un nouvel épisode de la Grande Guerre méconnu, puisque ce n’était plus alors seulement « la nôtre »…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir