Haïkus de Sibérie

La Lituanie n’est pas connue pour être une grande terre de BD, c’est pourquoi la publication de l’album Haïkus de Sibérie (aux éditions Sarbacane) a de quoi intriguer. En effet, cette bande dessinée est scénarisée par Jurga Vile et dessinée par Lina Itagaki, deux jeunes femmes originaires de ce petit pays d’Europe Orientale.

Des destins ballottés par l’Histoire

Leur livre raconte l’histoire vraie d’Algis, père de la scénariste. Enfant, ce dernier est arraché à sa Lituanie natale et avec sa famille, il est déporté dans la lointaine et lugubre Sibérie, terre du Goulag sous l’infâme Staline. Nous sommes en 1941 et pour le jeune garçon, c’est le début d’une période très difficile, marquée par la faim, le froid, l’absence de liberté, la cruauté des gardiens…

Haïkus de Sibérie : Un récit plein de poésie

Malgré cet environnement très hostile, Jurga Vile a pris le parti d’aborder cette Sibérie sous un jour espiègle, poétique, presque onirique car tout est vu à hauteur d’enfant. Cela donne une vision candide et décalée de cet enfer, avec certains personnages attendrissants comme la Tante Pétronelle ou le jars Martynas. On pense parfois au Film La Vie est belle de Roberto Benigni. Tout le contraire d’une BD comme Little Tulip (Le Lombard, 2014), chef d’œuvre de François Boucq et Jérôme Charyn qui nous montraient crûment toute l’horreur des camps staliniens.

Un trait au service du récit

Le dessin de Lina Itagaki renforce cet aspect naïf et permet de vivre quelques moments insolites comme cette rencontre avec des soldats japonais emprisonnés au milieu de la taïga ou la tempête de neige engloutissant les personnages. Mais attention, la tragédie, le malheur ou même la mort ne sont jamais loin au milieu de ce cauchemar terrestre.

Au final, une bonne surprise et deux autrices à découvrir pour un roman graphique qui nous fait rire, nous surprend et nous émeut.

Article posté le mercredi 08 mai 2019 par Medionok

Haïkus de Sibérie de Jurge Vile de Lina Itagaki (Sarbacane)
  • Haïkus de Sibérie
  • Scénariste : Jurga Vile
  • Dessinatrice : Lina Itagaki
  • Éditeur : Sarbacane
  • Prix : 22€
  • Parution : 06 mars 2019
  • ISBN : 9782377312054

Résumé de l’éditeur : Un roman graphique mêlant narration, collages et haïkus : incroyablement dépaysant ! La vie est belle. Lituanie, 1941. Algis est encore un enfant quand il est déporté dans un camp sibérien. Il raconte son quotidien où l’on croise le fantôme de son jars domestique, une chorale, des Russes impitoyables, et même des soldats japonais !! Avec son regard pur comme l’azur et sa fantaisie d’enfant, Algis nous fait rire, nous surprend et nous émeut.

À propos de l'auteur de cet article

Medionok

Medionok

Né la même année que le festival d'Angoulême, Medionok a toujours aimé la BD et comme il adore écrire, c'est tout naturellement qu'il rédige des chroniques.

En savoir