Herakles, volume 2

Les éditions Akileos publient le deuxième tome de la série mythologique Herakles signé Edouard Cour. Dans ce magnifique album, l’auteur donne sa version de l’histoire du demi-dieu, Héraclès, fils de Zeus et Alcmène. Entre la fin de ses 12 travaux et le début de son épopée sur l’Argos avec Jason à la recherche de la Toison d’or, ce récit d’aventures nous fait découvrir le mythe de cet être si singulier.

Herakles et ses compagnons sont aux prises avec des combattants qui les ont fait tomber dans une embuscade. Après la mort de deux des siens, le demi-dieu se voit proposer deux autres hommes par le chef du clan. Reprenant la mer, ils s’arrêtent chez Lycos, un vieil ami d’Herakles, menacé par les Brébyces. Le lendemain, l’homme fort règle le cas des deux pilleurs et reprend la traversée jusqu’au territoire des Amazones.

Accueilli par Hippolyte, leur reine, l’équipage se rend dans le village de ces guerrières au sein coupé. Le demi-dieu doit en effet récupérer la ceinture de la reine. Cela fait parti d’un de ses 12 travaux et la rapporter à Eurystée qui l’a contraint à ses 12 tâches insurmontables. Passant la nuit avec Hippolyte, il est réveillé par un de ses hommes qui lui apprend que la reine a donné l’ordre a ses femmes de tuer tout son équipage. Furieux, il la tue et s’empare de la ceinture.

Un demi-dieu est sur un bateau

Continuant son périple, le demi-dieu s’ennuie sur son bateau. En effet, à part une femme promise à un sacrifice pour Poséidon qu’il délivre, le trajet s’avère triste. Pour égayer la suite, il décide de continuer à pied son épopée à la recherche du troupeau de Géryon. Alors qu’un géant berger du troupeau se repose au pied d’un arbre, Herakles arrive, assomme son énorme chien et le tue. Il s’en prend alors au géant tricéphale dont le troupeau l’intéresse et le terrasse. Il récupère le bétail composé de bovins surdimensionnés et commence le chemin du retour jusqu’à la demeure d’Eurystée. Ce dernier lui confie alors sa dernière mission : récolter les pommes d’or du Jardin des Hespérides…

Des planches magnifiques

Le récit de Edouard Cour est une sublime saga d’aventures mythologiques, très bien adaptée des légendes grecques antiques. L’auteur, dans sa quête de raconter la vie du demi-dieu Héraclès, réussit assez bien à restituer son ensemble. Le colosse massif et valeureux occupe merveilleusement bien l’espace dans cet album. Les personnages sont bien campés et les travaux bien expliqués. On regrettera parfois qu’ils ne soient pas si vite expédiés. C’est le seul petit bémol que l’on peut reprocher à cette bande dessinée d’une très grande qualité, tant le scénario est solide. Les dialogues parfois adaptés avec des mots actuels et comportant de nombreux traits d’humour, permettent de bien accrocher le lecteur jusqu’à la fin de l’album. La grande réussite de Herakles réside dans la partie graphique. Les planches, comportant de 2 à 5 vignettes, sont magnifiques, très bien maîtrisées et proches de l’univers de Christophe Blain. Le découpage et les cadrages dynamisent admirablement le récit. Le trait vif et anguleux de Edouard Cour souligne le côté parfois sombre et dangereux des quêtes du demi-dieu. Le tout est réhaussé de belles teintes de jaunes, de verts et d’ocres.

Alors que Herakles est embarqué sur l’Argos avec Jason et les Argonautes, on est impatient de connaître la suite de cette sublime épopée mythologique.

Article posté le vendredi 18 avril 2014 par Damien Canteau

  • Herakles, tome 2
  • Auteur : Edouard Cour
  • Editeur: Akileos
  • Prix: 18€
  • Sortie:  17 avril 2014

 

Tous les albums

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir