Hilda et la forêt de pierres

Coup de coeur Comixtrip, la très belle série jeunesse Hilda est de retour avec un cinquième tome La forêt de pierres. Après un excellent précédent volume, Luke Pearson plonge sa jeune héroïne dans une folle aventure fantastique. A découvrir.

HILDA EST PRIVÉE DE SORTIE

Trollbourg. Accompagnée de Brindille, Hilda tente de sauver de tout-petits lutins enlevés par une motte de terre avec des jambes. Après une course effrénée, elle réussit à les récupérer. Elle leur promet de les ramener dans leur village plus tard.

De retour chez elle, sa maman l’attend un peu perplexe : elle découvre que Hilda lui a menti. Sans se démonter, la petite fille aux cheveux bleus continue dans cette voie. Elle est maintenant consignée à domicile et ne doit presque plus bouger. Pire, elle doit faire des choses avec sa mère ! Finalement le pique-nique ensemble se déroule bien et les deux se sont bien amusées.

Peu de temps après, Hilda sort en douce avec son amie Frida. Sur le dos d’un oiseau fantastique, elles font un tour de la ville. Au retour, la maman fulmine. Cette fois-ci, elle ne sortira plus pendant plusieurs jours. Mais plus tard, la petite fille est aspiré dans un monde interdimensionnel. Sa mère l’agrippe pour la retenir mais les deux sont projetées de l’autre côté…

HILDA : FORMIDABLE UNIVERS FANTASTIQUE

Comme nous l’avions dit précédemment pour le volume 4, Luke Pearson imagine un univers fantastique riche et très étrange dans Hilda. Il fait la part belle à l’imaginaire et à la poésie à travers des créatures fabuleuses croisées par la petite fille aux cheveux bleus.

Né en 1987, l’auteur britannique a publié Loin des yeux puis Hilda aux éditions Nowbrow, publiée en France par Casterman. En 2014, sa série jeunesse a obtenu les prestigieux Prix Max et Moritz de la bande dessinée jeunesse à Erlangen en Allemagne et la Pépite de la BD au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. L’année suivante, Hilda et le géant noir est nommé en Sélection Jeunesse du Festival d’Angoulême.

Le récit du volume 5 est construit comme une belle fable pour les plus jeunes où l’aventure se vit à toutes les pages. La folie-douce de Luke Pearson convient idéalement aux plus petits mais aussi aux plus âgés. Le rythme fou dès les premières pages (la course pour aider les lutins, voir ci-contre) plonge le lecteur dans l’histoire sans trop se poser de questions.

Les relations avec son frère (un étrange garçon recouvert de poils, avec un gros nez et une queue) mais surtout sa maman permettent de parler des difficultés entre les parents et les enfants. Sa mère célibataire ne comprend pas pourquoi sa fille fuit tout le temps et ne veut plus que cela se reproduise.

LA BEAUTÉ DU DESSIN

Mélange intelligent de contes scandinaves (les trolls) et d’histoires modernes proches de celle de Miyazaki, Luke Pearson ne fait pas dans l’économie de moyens pour le dessin. Malgré un trait simple et ligne claire, il met énormément de mouvement dans ses planches. Le découpage parfois déstructuré lui permet aussi cela. Les couleurs pastel participent de l’élégance du dessin.

A noter que la série Hilda va être adaptée en dessin animée sur Netflix en 2018 ! Une belle reconnaissance pour un univers de très grande qualité !

Article posté le mardi 03 janvier 2017 par Damien Canteau

Hilda et la forêt de pierres de Luke Pearson (Casterman) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Hilda et la forêt de pierres 1/2
  • Auteur : Luke Pearson
  • Éditeur : Casterman
  • Prix : 16€
  • Parution : 04 janvier 2017

Résumé de l’éditeur :

« – Hilda… – Maman, j’ai PROMIS. – Tu vas vraiment juste aller au parc? Tu ne fais pas de bêtises avec d’autres… créatures géantes?… Ou je ne sais quoi de… dangereux? – Ha Ha! Non! Je ne resterai pas longtemps! »

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir