J’adore ce passage

Instants plus ou moins longs, les amours adolescentes restent gravées en mémoire. Tillie Walden sublime celles d’Elizabeth et Rae dans J’adore ce passage, un album tendre et subtil chez Gallimard.

Rae et Elizabeth fusionnent

J’adore ce passage met en scène les premiers pas en amour de Rae et Elizabeth. Dans ce très joli récit sentimental, les deux jeunes filles se rapprochent, se touchent, s’embrassent et se questionnent. Pourront-elles vivre cet amour au grand jour ? Pourront-elles un jour le dire à quelqu’un ?

Les « Je t’aime » se chuchotent puis s’affirment mais toujours de manière cachée et fugace. Rae et Elizabeth fusionnent.

Le temps des doutes

Puis le doute s’installe. On ne répond plus aux messages. « Je ne peux pas continuer […] je ne suis… pas comme toi. C’est… mal » dit l’une. Elles s’éloignent puis se retrouvent dans un long baiser de réconciliation.

J’adore ce passage : belles amours adolescentes

Publié en 2015 aux Etats-Unis sous le titre I love this part, J’adore ce passage nous touche en plein cœur, nous fait ressentir de très belles émotions par cet amour pur et simple.

Après les deux merveilleux Spinning et Dans un rayon de soleil, les éditions Gallimard proposent cette très jolie romance entre deux jeunes adolescentes. Un petit moment de grâce.

On se souvient tous de ces premiers moments, ces premiers sensations agréables pour une fille ou pour un garçon. Souvent gravés dans notre mémoire, on y repense de temps en temps entre nostalgie et bonheur. Les premières émotions, le corps en alerte qui s’éveille et change. Quelle belle parenthèse enchantée ! Mais parfois, plus dure est la chute.

De l’universalité de l’amour

Les lecteurs sont toujours en admiration devant le travail de Tillie Walden, notamment par la justesse et la maturité de cette autrice née seulement en 1996 !

Si Rae et Elizabeth sont deux filles, les lecteurs pourront facilement s’identifier à elles, même en étant hétéro. C’est ça la force du sentiment amoureux, il est universel.

Si elle se défend d’être romantique, Tillie Walden est vraisemblablement l’autrice de l’amour adolescent pur. Comme le souligne Vincent Brunner, journaliste aux Inrocks et à Libération : « Nul doute que les ados d’aujourd’hui et le lectorat young adults, qu’il soit queer ou non, vont trouver dans ses livres le réconfort et de quoi encore plus s’aimer ». Comme il a raison !

J’adore ce passage est une ode à l’amour mais aussi à celui qui n’est pas toléré. D’ailleurs Tillie Walden ajoute en ce sens : « Bien sûr, aucune personne ne devrait se sentir coupable de qui elle aime. »

Images pleine page

J’adore ce passage, c’est aussi de très belles planches. Cette fois-ci, Tillie Walden a pris le parti de grandes images pleine page. De très belles illustrations qui permettent aux lecteurs de se construire leur propre histoire, celle entre les cases.

Des teintes de violet rehaussent des dessins au trait épais majestueux. Se moquant des erreurs et de la perfection, l’autrice américaine préfère juste dessiner des images qui lui viennent à l’esprit, ce qu’elle ressent. En travaillant ainsi, sans contrainte, elle est heureuse. Qu’elle continue ainsi, elle nous enchante !

Article posté le mardi 21 mai 2019 par Damien Canteau

J'adore ce passage de Tillie Walden (Gallimard)
  • J’adore ce passage
  • Autrice : Tillie Walden
  • Éditeur : Gallimard BD
  • Prix : 14€
  • Parution : 15 mai 2019
  • ISBN : 9782075129718

Résumé de l’éditeur : Elisabeth et Rae semblent tout partager : leurs balades en montagne, leur goût pour la musique, leurs rires et leurs doutes. Au fil de leurs échanges, elles se découvrent, se racontent l’une l’autre, s’aiment, se débattent avec l’intensité de leurs sentiments. Tillie Walden, prodige de la bande dessinée américaine, saisit ici la vérité d’un amour adolescent.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir