La fille de l’exposition universelle, tome 2 : Paris 1867

Le deuxième récit proposé par Manini et Willem met de nouveau en scène Julie Petit-Clou et ses talents de voyance, cette fois-ci à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1867 installée sur le Champ de Mars, dans La fille de l’exposition universelle : Paris 1867.

Douze années ont passé depuis la première aventure et nous retrouvons avec beaucoup de plaisir Julie et sa famille bohème, sur fond de tensions historiques.

Romance et suspense au rendez-vous

L’Exposition Universelle dispose à nouveau d’une aura toute particulière, amenant l’Empereur Napoléon III à recevoir plusieurs chefs d’états étrangers à cette occasion. La roulotte de la famille Petit-Clou est installée à proximité et nombreux sont ceux qui souhaitent bénéficier des dons de voyance familiaux, en particulier ceux de Julie.

Julie est devenue une belle jeune femme et les prétendants sont nombreux à se bousculer pour lui faire la cour, sous prétexte de faire appel à ses talents. Les petits frères ont eux aussi grandi et participent à l’aventure familiale, et Hortense, sa mère, attend de nouveau un heureux évènement. Cela n’empêche pas Julie de retrouver tous les soirs Julot, celui à qui elle réserve son cœur et qu’elle a décidé d’épouser. Mais cela ne sera possible que s’il consolide son activité de conducteur de bateau-mouche. Julie lui promet d’approcher Napoléon III, à qui elle a rendu de fiers services quelques années plus tôt.

Mais elle est loin d’être la seule à vouloir entrer en contact avec lui, les anarchistes ont de funestes projets visant en particulier ses illustres invités.

Julie sera de nouveau au cœur de la tourmente, directement touchée par les mouvements de l’Histoire de France et de Paris.

La fille de l’exposition universelle : Paris et le Second Empire

Dans cet album, nous retrouvons les personnages attachants du premier volet. Julie est devenue une jeune femme ravissante et son caractère pétillant continue de séduire son entourage et les lecteurs.

Elle sera directement concernée par les grands événements historiques de cette période, liés à l’apogée du Second Empire. La transformation de Paris à l’occasion de l’Exposition Universelle est au cœur de cette aventure : confiée au Baron Haussmann, elle aura des répercussions directes sur la jeune femme. Et nous retrouvons avec beaucoup de curiosité les centre d’intérêts et découvertes scientifiques qui animent cette Exposition Universelle de 1867.

Cet album contribue à permettre aux lecteurs non-initiés de découvrir la richesse du patrimoine historique et architectural parisien.

De plus, les dessins de Willem, sublimés les couleurs tout en douceur de Tanja Wenish constituent un véritable enchantement pour les yeux.

Qu’il s’agisse des rebondissements du scénario, du choix des rappels historiques, de l’ambiance transcrite par les dessins et les couleurs, le plaisir est au rendez-vous dans cette lecture ! Nous sommes impatients de retrouver le prochain volet !

Article posté le mercredi 31 juillet 2019 par Sophie & Noël

La fille de l'exposition universelle 2 de Etienne Willem et Jack Manini (Grand Angle)
  • La fille de l’exposition universelle, tome 2 : Paris 1867
  • Scénariste : Jack Manini
  • Dessinateur : Etienne Willem
  • Coloriste : Tanja Wenisch
  • Editeur : Grand Angle
  • Parution : 29 mai 2019
  • Prix : 14.90€
  • ISBN : 9782818967102

Résumé de l’éditeur : Les Expositions universelles sont un concentré explosif de l’air du temps, celle de 1867 n’échappe pas à la règle. Tous, ils se battent pour le coeur de Julie, la jolie voyante à l’entrée de l’Exposition. Un étudiant romantique et bohème, deux scaphandriers jumeaux et anarchistes, un fils illégitime de tsar, un moujik palefrenier et Julot, un pilote de bateau-mouche. Séducteur arriviste, Julot veut utiliser Julie pour influencer quelques intimes de l’Empereur et ainsi s’assurer une promotion au sein de la compagnie « des Mouches ». Mais tous ces prétendants sont-ils bien sincères ? N’ont-ils pas un autre objectif que le coeur de la belle ? Ne cherchent-ils pas plutôt à utiliser ses dons de voyance pour renverser l’empereur des Français et le tsar des Russes ? Le concept : Julie Petit-Clou est l’héroïne de la série sur les expositions parisiennes de 1855 à 1937. On la verra grandir, on découvrira ses premiers amours, ses enfants, petits-enfants avec toujours sa roulotte installée à l’entrée des diverses expositions qui déchainent les passions. Elle aura 94 ans lors de la dernière en 1937. Chaque album est un récit complet et indépendant qui peut se lire sans suivre la chronologie.

À propos de l'auteur de cet article

Sophie & Noël

Chez Sophie & Noël, la bande dessinée, c'est une affaire de famille. Parents de deux enfants, ils aiment les polars mais aussi les récits jeunesse. Des chroniques à quatre mains pour vous faire découvrir des pépites.

En savoir