La Sémantique c’est élastique, apprenez et frimez !

Aujourd’hui dans un album, La Sémantique c’est élastique est à l’origine une rubrique emblématique de La Revue Dessinée. Dans ces courtes planches, l’auteur décortique l’évolution du vocabulaire au fil du temps ainsi que le véritable sens de certains mots mal employés de nos jours, tout cela avec humour.

La Sémantique c’est élastique, les mots et rien que les mots

Notre langue est, certes, complexe, mais redoutablement efficace. Pleine de subtilités, avec près de 100.000 mots répertoriés dans Le Trésor de la langue française, le français correctement utilisé est une véritable arme d’éducation massive. Cependant, même certaines personnes pensant en maîtriser totalement ces rouages se trompent. Doit-on dire e-mail ou bien courriel ? Un salop est-il un salaud ? A midi l’on déjeune, l’on dîne ou est-ce la même chose ?

La sémantique, c’est fantastique

Cet album regorge d’encore bien d’autres vérités sur notre langage. La notion de barbarie, celle de cruciverbiste ou encore de verbicruciste, autant de termes expliqués d’une manière magistrale. Il est également question de réparer des injustices, à l’instar de la règle du masculin emportant sur le féminin, alors que ce ne fut pas toujours le cas. Bien avant que l’Académie française valide en 2019 le mot « auteure » comme étant en tête dans les recensements, les femmes étaient bien appelés « autrice » depuis les XVIe et XVIIe siècles, dérivé du mot latin « auctrix ».

Un auteur élastique

Toutes ces subtilités et vérités viennent de l’auteur, James. Grand passionné de bande dessinée depuis l’enfance, créateur du blog Ottoprod, James ne s’approche du 9e art activement qu’à l’âge de trente ans. Auteur de nombreux albums, il crée la rubrique sur la sémantique dans La Revue Dessinée en 2013. Son amour du rock le pousse à écrire Backstage, avant de se lancer, en 2012, dans le lancement d’une revue numérique hebdomadaire Mauvais esprit. En 2015, Hipster than ever revient sur un épisode de la vie de l’auteur, à mettre entre toutes les mains. Découvrez La Sémantique c’est élastique aux éditions Delcourt dans le collection Pataquès, dirigée par James.

Article posté le jeudi 09 mai 2019 par Damien Duarte

La Sémantique c'est élastique aux éditions Delcourt décrypté par Comixtrip, le site BD de référence
  • La Sémantique c’est élastique
  • Auteur :  James
  • Éditeur : Delcourt
  • Parution : 27 février 2019
  • Prix : 13,95 €
  • ISBN : 9782413015260

Résumé de l’éditeur : Quelle est la malédiction de la dinde ? Un Arabe peut-il être antisémite ? Comment les femmes ont-elles disparu de la langue française ? Autant de questions qui permettent de mieux comprendre comment le langage nous influence, nous façonne et transforme la réalité. La Sémantique c’est élastique se propose d’offrir des armes aux lecteurs pour mieux se défendre, et surtout, pouvoir frimer lors de repas de famille.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Duarte

Damien Duarte

Passionné par l'univers de la bande dessinée depuis toujours, ses plus grands héros sont divers et variés comme Ric Hochet, Spider-Man, Batman, Astérix...

En savoir