La véritable histoire de Saint-Nicolas

k Dans un monde dévasté, Saint-Nicolas erre. Conscient des affres des maux de la société, il tente toujours d’apporter du réconfort aux autres. Thierry van Hasselt imagine La véritable histoire de Saint-Nicolas, un regard aiguisé sur le monde qui nous entoure. Fascinant !

Saint-Nicolas : un aidant pas comme les autres

Saint-Nicolas est une divinité louée dans de nombreux pays d’Europe. Fêté dans la nuit du 5 au 6 décembre, il est chargé d’offrir des cadeaux et autres douceurs aux enfants. En Belgique, il se déplace même dans les écoles pour recueillir les souhaits de cadeaux des élèves. Il prend même le temps de les inciter à écrire une lettre au Père Noël.

Ce gentil homme affublé d’une cap rouge, mitre vissée sur la tête et crosse dans la main n’est pourtant plus trop à la fête ces derniers temps. Mu de son envie d’aider les plus fragiles, Nick parcourt aujourd’hui, un monde dévasté par la folie des hommes.

Dans les flammes de l’enfer sur terre

Saint-Nicolas marche. Rien ne pourra le faire changer de but : aider les plus faibles et précaires. Ni les flammes, ni les CRS, ni la montée des eaux.

Il s’avance pour regarder la noirceur du monde. Même un drone de la police ne peut entraver sa marche pour aider les enfants. Il est le témoin des univers anxiogènes qui polluent la Terre. Là un camp de migrants, ici un baraquement d’une famille précaire détruit par la police, plus loin un tablée de grands du monde.

La véritable histoire de Saint-Nicolas : un regard froid et humain sur le monde

Auteur né en 1969, Thierry van Hasselt est le fondateur des éditions Frémok. A chaque fois qu’il m’est donné de pouvoir lire un de ses nouveaux ouvrages, je sais que je vais être interrogé et bousculé. Parce que l’auteur de Vivre à FranDisco sait questionner le monde qui l’entoure et donc son lectorat par des thématiques intelligentes et fortes.

L’auteur de Gloria Lopez, avec La véritable histoire de Saint-Nicolas, imagine le monde où l’on reste sans voix par tant de malheurs. Sans voix comme son personnage principal. Il ne dit rien. Il reste bouche bée devant ce basculement vers un futur si dur et instable. S’il ne parle pas, Saint-Nicolas n’est pas inactif. Il aide, il prend soin des plus fragiles. Nick est le rayon de soleil dans un monde de noirceurs. Il est une sorte de super-héros en cape rouge.

Sans voix comme les enfants de l’album. Réduits au silence par les adultes qui exercent des pressions sur eux. A genoux, en fuite ou en exil, ils subissent les errements des adultes.

La véritable histoire de Saint-Nicolas : rendre l’indicible, visible aux yeux de tous

En faisant vagabonder Saint-Nicolas, Thierry van Hasselt permet au saint homme de montrer aux autres l’indicible. Les dérèglements climatiques, les lois liberticides, ou les violences policières.

Les enfants ne sont pas responsables des choix des adultes. Jamais ils ne devraient être exposés autant et être ostracisés. Ils doivent être protégés. C’est le mantra du vieil homme à la mitre rouge.

Ils sont là, souvent hébétés par tout ce qui les entoure. Alors Saint-Nicolas ouvre son thorax et offre des mandarines. Un peu de chaleur dans ce monde de brutes. Cette bienveillance redonne alors sa place aux enfants. Ils peuvent de nouveau se faire entendre en parlant.

Les aquarelles comme révélateur

Thierry van Hasselt réalise ses planches à l’aquarelle. Ce qui semble être une première pour lui dans la création d’un album se révèle techniquement maîtrisé. Les paysages de plaines sans culture se mêlent aux forêts verdoyantes, aux forêts d’éoliennes et aux routes sans âme. Pourtant cette beauté des grands espaces se fracasse sur la vie quotidienne. Le réel est là, brut et sans fard.

A moitié humain et androïde, Saint-Nicolas porte un pantalon et un plastron assez surprenants. Comme des boîtes, on pourrait croire à un cercueil. Il porte le monde en lui. Celui passé qui aimerait revenir, éclatant, beau et chaleureux.

La véritable histoire de Saint-Nicolas : un superbe road-trip mâtiné de post-apocalyptique sur les errances des adultes faisant pression sur les enfants. Un album nommé dans la sélection officielle du festival d’Angoulême 2023.

Article posté le jeudi 14 décembre 2023 par Damien Canteau

La véritable histoire de Saint-Nicolas de Thierry van Hasselt (éditions Frémok)
  • La véritable histoire de Saint-Nicolas
  • Auteur : Thierry Van Hasselt
  • Éditeur : Frémok
  • Prix : 29 €
  • Parution : 28 septembre 2023
  • Pagination : 160 pages
  • ISBN : 9782390220404

Résumé de l’éditeur : Le Sud est irrespirable, le Nord est bétonné, l’Est prend l’eau, l’Ouest brûle(et vice-versa).Saint Nicolas traîne ses bottes sur les routes embouteillées, dans les forêts polluées et dans les zones sinistrées.

Il regarde droit devant lui.

Il arpente l’anthropocène déglingué, il trottine de la ville à la campagne, d’utopies concrètes en camps de fortune.

Partout où il passe les enfants trinquent… qui se soucie d’eux ?

Saint Nicolas reste calme. Mais méfiez vous, ça chauffe sous sa mitre !

La colère nous gagnera à notre tour. Le saint explosera pour de bon. Les palais brûleront, là où fomentent les puissants de ce monde. Que fomentent-ils, ces prédateurs ? Mais… Horreur ! Des festins par exemple, où des enfants sont au menu !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir