Vivre à Frandisco

Notre avis : Nommé en Sélection Officielle du Festival BD d’Angoulême, Vivre à Frandisco est né de la rencontre entre Marcel Schmitz, artiste trisomique et Thierry Van Hasselt.

Frandisco est une ville qui est née de l’imagination de Marcel Schmitz, artiste plasticien atteint de trisomie. Cette cité pourtant existe, il l’a construite de ses mains à partir de cartons, de scotch, de papier, y faisant vivre des personnages. Elle a été constitué à La S Grand Atelier – situé dans les Ardennes belges –  un lieu qui accueille des artistes handicapés.

C’est dans ce magnifique endroit que Thierry Van Hasselt – membre fondateur du Frémok – a rencontré Marcel Schmitz – né en 1966 à Bastogne et qui travaille depuis 2007 à La S – ensemble ils ont fait évolué le projet du second pour lui faire prendre un aspect en 3D. Le premier a donc restitué leurs travaux dans Vivre à Frandisco.

L’album n’a pas de véritable récit puisqu’il se construit au fur et à mesure de l’œuvre, échappant à la notion de temps et n’étant pourvu que de notions d’espace.

La vraie réussite de ce projet est que Marcel Schmitz s’est émancipé, ouvert aux autres et lui a permis d’être reconnu en tant que véritable artiste. Ce coup de projecteur est avant tout une belle histoire d’hommes, une rencontre et les moments passés ensemble à La S.

Article posté le vendredi 13 janvier 2017 par Damien Canteau

Vivre à Frandisco de Marcel Schmitz et Thierry Van Hasselt (Fremok) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Vivre à Frandisco
  • Auteurs : Thierry Van Hasselt et Marcel Schmitz
  • Éditeur : Fremok
  • Prix : 24€
  • Parution : 22 avril 2016

Résumé de l’éditeur : Marcel Schmitz rêve une ville, Thierry Van Hasselt donne vie au rêve : bienvenue à FranDisco. Dans une caserne d’un autre temps, dans la cantine des cantines, Marcel Schmitz achève son déjeuner. Après cet essentiel moment de pause, il retourne à la mère de ses obsessions : une cité céleste descendue sous ses doigts sous forme de morceaux de carton dessinés et de bouts de scotch. Nombre d’aventuriers avaient pu entrevoir FranDisco mais jusqu’à présent nul n’avait pu y vivre. Grâce à Thierry Van Hasselt, ce sera chose faite. Comme les victimes d’une hallucination collec- tive, illuminés par une utopie intime, nous irons à FranDisco. Depuis les premiers rounds de Match de Catch à Vielsalm, Thierry Van Hasselt trouve toujours une bonne excuse pour rendre visite à La « S » Grand Atelier. Un jour qu’il souhaitait étrenner son nouveau rotring – stylo permettant un trait très fin -, lui qui joue si brillamment de la matière, il a été à la rencontre de Marcel Schmitz. Artiste trisomique, Marcel a longtemps dessiné des villes abyssales aux innombrables fenêtres. Puis il est passé à l’urbanisme en trois dimensions, avec scotch et carton : la ville de FranDisco était née. Fran Disco, hommage franc à San Francisco. Thierry a donc commencé à dessiner d’après nature la ville de Marcel, en constante évolution, mais aussi à écouter l’histoire de ses habitants, à qui seule la voix de Marcel permet d’exister. Il a dessiné Marcel la construisant, faisant peu à peu de lui le personnage principal d’une histoire qui a aussi peu de limites que l’imagination de l’architecte. Une histoire où Marcel vit à FranDisco. Alors ce qui devait arriver arriva, car à La « S », deux créations augurent souvent une troisième: Thierry et Marcel se sont contaminés. Marcel a repris ses crayons pour s’immiscer dans les dessins de Thierry, tandis que Thierry donnait trait à la vie de Fran Disco. Invités à exposer en des lieux prestigieux, comme à la galerie agnès b. (Paris), les aventures artistiques de Thierry et Marcel se sont invitées dans la bande dessinée, témoignage de leur lien et de l’essor de leur projet, mais aussi et surtout de l’affirmation de Marcel en tant que créateur. La ville de Marcel ne cesse de grandir. Le livre qui la raconte vous permettra d’y pénétrer et de suivre son créateur, votre guide. Alors bienvenue à Fran Disco, une ville rêvée, une ville de rêve. Vous allez faire un merveilleux voyage. Marcel Schmitz et Thierry Van Hasselt exposeront en avril à la prestigieuse fondation Vasarely d’Aix-en-Provence. Le livre y sera présenté en avant-première dans le cadre des Rencontres du 9e art.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir