Le roi des oiseaux

La guerre est déclarée entre les oiseaux et les autres animaux. Secouru par un marchand, le Roi des oiseaux offre en contrepartie à l’homme un coffre magique. Alexander Utkin imagine Le roi des oiseaux, une très belle fable jeunesse inspirée par le folklore russe, éditée par Gallimard. Dépaysant et beau !

La pomme de la discorde

Un pommier magique d’une grande princesse guerrière produisit une pomme dorée. Quiconque la mangerait, devrait fort et jeune. Après que le tsarévitch Ivan s’introduisit dans le royaume de la jeune femme, la fruit roula dans le terrier d’une souris qui s’empressa d’en croquer un bout.

Son ami l’oiseau, excédé par son égoïsme, alla trouver le roi lion. Mais le souverain ne fit rien. Alors le volatile parti se plaindre au Roi des oiseaux. Tout de suite, ce dernier déclencha la guerre contre les autres animaux. Mais il fut blessé lors des combats.

Un marchand bienveillant

Alors qu’il est parti en forêt pour chasser, un marchand aide un serpent en proie aux flammes. En échange, ce dernier le mord et lui offre ainsi le don de communiquer avec les animaux.

Quelques minutes plus tard, il croise la route du Roi des oiseaux. Le marchand aurait bien voulu l’abattre mais l’aigle lui parle et sauve ainsi sa vie. Il le cajole et lui fait reprendre des forces.

Pour le remercier, le Roi des oiseaux l’emmène sur son dos jusqu’au royaume de cuivre, un lieu où règne sa sœur. Il fit ensuite de même au royaume d’argent et au royaume d’or où le marchand récupéra un coffre magique. Mais il ne devait en aucun cas l’ouvrir avant d’être chez lui, ce qu’il ne fit pas…

Le roi des oiseaux, superbe conte pour enfant

Ce qui frappe d’entrée en regardant Le roi des oiseaux, c’est son superbe dessin. Alexandre Utkin réalise de merveilleuses planches grâce à son trait enchanteur. Titulaire d’un master en art à l’université d’état de Moscou, l’auteur russe déploie un univers graphique grâce à une très belle palette qui ressemblerait à un dessin à la craie grasse. Son bestiaire est fabuleux, notamment dans les mouvements et la force qui s’en dégage. Ses créatures fantastiques sont bien campées. On notera la férocité des sœurs du roi des oiseaux malgré leur regard enjôleur et Fiodor, le domovoï esprit du foyer, tout en douceur.

Une fable inspirée du folklore russe

Le roi des oiseaux est un conte inspiré du folklore russe. Avec sa narration très travaillée – des histoires enchâssées à la manière des contes des Mille et une nuit – il tient en haleine le jeune lectorat. Le merveilleux se couple au fantastique, mais également aux combats et à la noirceur de certains personnages.

A la fois dure et poétique, cette bande dessinée est une vraie aventure, dont le rythme élevé permet aux lecteurs de passer un excellent moment. Les animaux sont doués de paroles et les personnages ne sont pas si manichéens que cela. L’on suit avec délice les nombreux rebondissements de cette fable aux thématiques universelles.

Le roi des oiseaux : un conte fantastique très travaillé, imposant et dans lequel on prend les enfants pour des personnes intelligentes. Une belle petite surprise !

Article posté le jeudi 06 août 2020 par Damien Canteau

Le roi des oiseaux de Alexander Utkin (Gallimard)
  • Le roi des oiseaux, un conte inspiré du folklore russe
  • Auteur : Alexander Utkin
  • Éditeur : Gallimard BD
  • Prix : 20 €
  • Parution : 26 août 2020
  • ISBN : 9782844147752

Résumé de l’éditeur : Il était une fois une petite pomme d’or qui déclencha une terrible guerre entre les oiseaux et les autres animaux. Vainqueur mais affaibli, le roi des oiseaux fut secouru par un marchand, qui obtint en échange de ses bons soins un coffre d’or aux pouvoirs magiques. Mais pour qui n’y prend pas garde, les plus beaux cadeaux peuvent s’avérer empoisonnés… Aventure, merveilleux et folklore russe revisité par le trait enchanteur d’Alexander Utkin.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir