Les Oiseaux ne se retournent pas

Nadia Nakhlé nous livre dans « Les Oiseaux ne se retournent pas » édité chez Delcourt, une histoire intense et forte sur les enfants qui sont forcés de fuir la guerre dans leur pays vers un avenir qui semble tellement incertain. 

La guerre, un départ et l’espoir d’une vie meilleure

Amel, 12 ans, doit fuir son pays et sa famille, fuir la guerre pour espérer vivre. Elle est confiée par son grand-père à des amis pour le trajet vers la France qu’elle imagine comme un eldorado.

Et comme pour tous ceux qui sont obligés de partir de chez eux, le trajet d’Amel est semé d’embûches et de rencontres pas toujours bienveillantes …

Mais elle connaît les règles qu’elle doit absolument suivre pour survivre :

1 Avancer quoi qu’il arrive –

2 Ne pas montrer ses peurs –

3 Éviter les passeurs et les militaires –

4 Ne donner sa confiance à personne…

Pour ce voyage, pour Amel devient Nina, Nina Hudhad comme la famille avec qui elle se trouve maintenant.

Mais très vite à la frontière Nina se retrouve seule, séparée de sa famille « d’adoption ». Seule elle doit avancer quoi qu’il arrive.

Avancer, ne donner sa confiance à personne

Comment affronter ce déracinement à 12 ans sans personne ?

Nina doit maintenant continuer vers l’Europe, vers, la France, vers son avenir.

Mais à 12 ans comment faire ?

Elle rencontre Bacem, un jeune homme au visage triste caché derrière un foulard avec un Oud sur l’épaule. Lui aussi fuit, il fuit son passé, il fuit la guerre mais différemment.

Nina le sait, elle ne doit donner sa confiance à personne mais cet homme là, lui aussi est en fuite et elle décide malgré tout de faire un bout de chemin avec lui sans connaître véritablement son passé.

Bacem lui apprend comment jouer de l’oud mais bientôt pour que Nina puisse poursuivre son chemin, ils doivent se séparer.

Le chemin est encore long et la terre promise n’est pas l’eldorado que l’on croit.

Les oiseaux ne se retournent pas, une histoire poignante

Ce livre est bien plus qu’une bande dessinée. C’est un livre illustré, un roman graphique, une peinture, une œuvre sur l’humanité, sur la guerre, sur les sentiments, sur le courage et sur la peur.

L’objet est beau et d’une grande qualité. On ressent le plaisir de la lecture également avec les doigts qui accrochent certaines toiles (pardon pages).

Au-delà du livre, « Les oiseaux ne se retournent pas » est un véritable projet sur les thèmes de l’enfance et de l’exil avec un roman graphique, un spectacle musical et dessiné ainsi qu’une exposition visuelle et sonore.

Quand l’histoire et le graphisme se conjuguent pour vous offrir un roman graphique de cette qualité, on ne peut que dire merci .

Article posté le dimanche 06 décembre 2020 par Yoann Debiais

Les oiseaux ne se retournent pas de Nadia Nakhlé (Delcourt / Mirages)
  • Les oiseaux ne se retournent pas
  • Autrice : Nadia Nakhlé
  • Editeur : Delcourt, collection Mirages
  • Parution : 18 Mars 2020
  • Prix : 25,50 €
  • ISBN : 9782413027652
Résumé de l’éditeur : Un jour, la décision a été prise : Amel, orpheline de 12 ans, partira. Il n’est pas ici question de choix : son pays est en guerre. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu. À la frontière, Amel perd la famille chargée de l’accompagner et se retrouve seule. Sur sa route, elle rencontre Bacem, un déserteur et joueur de oud. Ensemble, l’enfant et le soldat apprennent à se reconstruire.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann Debiais

Yoann Debiais

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir