Les week-ends de Ruppert et Mulot

Après La technique du périnée et Olympia (avec Bastien Vivès), Ruppert et Mulot dévoilent Les weeks-ends de Ruppert et Mulot, un très beau recueil regroupant leurs illustrations parues dans le supplément Culture & Idées du journal Le Monde.

RUPPERT ET MULOT : DUO D’AUTEURS ORIGINAUX

C’est pendant leurs études à l’Ecole nationale supérieure d’art de Dijon que Florent Ruppert et Jérôme Mulot (nés respectivement en 1979 et 1981) se sont rencontrés. Ensemble, ils créent Del aventure, un fanzine qu’ils distribuent eux-mêmes dans les festivals. C’est à ce moment-là que Killoffer les remarque. Ils poursuivent alors leurs travaux dans différentes revues alternatives (Bile noire en 2004). C’est en lisant leurs planches parues dans le magazine Ferraille n°26 en 2005 que Jean-Christophe Menu leur propose de créer leur premier album : Safari Monseigneur (L’Association, collection Ciboulette).

Leur album Panier de Singe reçoit le prix Révélation pendant le Festival BD d’Angoulême 2006. Ruppert et Mulot se partagent le travail, ils conçoivent ensemble le scénario et le dessin sur tous leurs projets : un duo à quatre mains inventif et moderne !

LES WEEK-ENDS DE RUPPERT ET MULOT : STRIPS ABSURDES ET DRÔLES

Strips tout en hauteur, les illustrations de Ruppert et Mulot ont été réalisées entre 2015 et 2016. Présentées dans l’ordre chronologique dans le recueil, ils débutent par un dessin qui est paru après le 07 janvier 2015 et les attentats de Charlie Hebdo.

Pour agrémenter l’album, ils ont imaginé des dessins en noir et blanc qu’ils ont ajouté aux illustrations d’origine.

D’une grande élégance graphique, les strips sont dans le veine du non-sense anglais et de l’absurde. Très drôles et très intelligents, ils sont mis en scène de façon cinématographique. Ayant un grand sens de la mise en scène à l’intérieur de la vignette, Ruppert et Mulot manient avec maestria l’art du dialogue.

Puisque les illustrations sont verticales, ils composent leur case de telle façon que le dialogue qui apporte la chute, se lise le plus bas possible, laissant l’imagination du lecteur se développer jusqu’au point final.

Pour cela, ils mettent en scène des moments anodins de la vie qu’ils opposent à des paroles très décalées. Du saut en parachute au canoé dans une gorge, en passant par le vélo en tandem, la voile, l’accrobranche, les transports en commun ou le ski, tout est prétexte à rire.

Les week-ends de Ruppert et Mulot : un recueil drôle, intelligent, fin et moderne. A lire pour le plaisir !

Article posté le mardi 27 décembre 2016 par Damien Canteau

Les week-ends de Ruppert et Mulot (dupuis, aire libre) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Les week-ends de Ruppert et Mulot
  • Auteurs : Ruppert et Mulot
  • Éditeur : Dupuis, collection Aire Libre
  • Prix : 19€
  • Parution : 28 octobre 2016

Résumé de l’éditeur : Ruppert et Mulot sont des inventeurs graphiques. Depuis leurs débuts à l’Association jusqu’à leurs récents succès dans la collection « Aire Libre » ? « La technique du périnée » ou encore « La grande odalisque » et « Olympia » en collaboration avec Bastien Vivès, en passant par leurs travaux plastiques et expositions diverses, les dessinateurs de ce binôme n’ont eu de cesse de réinventer, avec humour et légèreté, le langage de la bande dessinée. Initialement prépubliés dans le supplément « Culture & idées » du journal Le Monde, Les week-ends de Ruppert & Mulot sont leur nouvelle trouvaille narrative : des strips verticaux qui jouent sur l’espace et les habitudes de lecture, émaillés d’un ton absurde et d’un sens aigu du dialogue. Avec un format inédit dans la collection « Aire Libre », ces perles d’humour y trouvent pourtant très logiquement leur place, et ne donnent qu’une envie : passer tous nos week-ends avec Ruppert et Mulot !

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir