Ma fille, Mon enfant

Ma fille, Mon enfant éditée chez Grand Angle est une histoire de racisme, de bêtise humaine, qui détruit une relation Mère-Fille. David Ratte nous démontre l’importance et la fragilité des liens familiaux lorsqu’une famille se déchire . 

le droit de choisir

Chloé aime Abdelaziz et Abdelaziz aime Chloé. Abdelaziz est un jeune homme sérieux, ses parents tiennent un pressing dans le village. Ils sont respectables, chaleureux, aimables et cultivés. C’est une famille bien sous tous rapports.

Mais voilà… Pour Cathy, la mère de Chloé, ce n’est pas possible que sa fille soit amoureuse d’un A.R.A.B.E. C’est inconcevable, elle va gâcher sa vie, « faire dix gosses », mettre un voile.

Cathy n’en démord pas et rentre en conflit avec sa fille. Elles sont en totale opposition, Chloé est amoureuse et peu importe la religion, la couleur de peau, le milieu social… Elle aime Abdelaziz.

Michel, le père de Chloé, essaye d’accompagner sa fille et de faire relativiser Cathy mais rien n’y fait et le conflit est de plus en plus dur de plus en plus violent. C’est l’escalade jusqu’au point de non retour.

tout perdre

Le soir de la Saint-Valentin, après une énième dispute, Cathy frappe sa fille, lui arrache la robe qu’elle avait sur elle.  Chloé n’en peut plus, elle part rejoindre Abdelaziz qui l’attend pour cette soirée tant attendue.

Alors que le calme semble revenu chez Cathy… Un appel retentit, Abdelaziz et Chloé ont eu un accident de voiture. Chloé est à l’hôpital, Abdelaziz est mort.

Chloé est inconsolable et tient sa mère pour responsable. Elle ne veut plus lui parler.. C’est terminé…

Est-ce que Cathy va comprendre pourquoi une telle haine s’est installée entre ces deux femmes liées par le sang ? Est-ce que les liens familiaux seront suffisants pour surmonter ce terrible drame ?

Ma fille, Mon enfant : une histoire déchirante

En abordant le thème du racisme « ordinaire » dans le milieu familial, David Ratte opte pour un sujet très actuel.

Dans une interview, il relève :

« En public tout le monde s’accorde pour dire que le racisme c’est mal (et gare à celui qui ne le fait pas) , toutefois dans la sphère privée, c’est une autre paire de manche »

En plaçant ce thème dans la sphère privée, il appose à son histoire un prisme différent et c’est extrêmement intelligent. La qualité d’écriture,  le rythme que l’auteur donne à l’histoire, l’intensité des échanges, le sujet très clivant tout y est. Le lecteur a l’impression d’être plongé dans une histoire vraie.

Cette bande dessinée est recommandée par SOS Racisme.

Article posté le jeudi 12 mars 2020 par Yoann

Ma fille, Mon enfant de David Ratte ( Grand Angle)
  • Ma fille, Mon enfant
  • Auteur : David Ratte
  • Éditeur : Grand Angle
  • Prix : 18,90 €
  • Parution : 29 janvier 2020
  • ISBN :  9782818969069

Résumé de l’éditeur : Elle s’était opposée à son histoire d’amour. Pourra-t-elle renouer avec sa fille ?

Le jour où Chloé annonce à sa mère que son petit copain s’appelle Abdelaziz, la nouvelle passe mal. Car, bien qu’elle s’en défende, Catherine est raciste. Et que personne ne se berce d’illusions ! Elle désapprouve cette relation et ne se prive pas de le faire savoir. Les relations entre la mère et la fille se tendent, se détériorent, s’amenuisent, puis disparaissent. Quand un évènement tragique frappe Abdelaziz, Catherine veut soutenir sa fille. Mais le lien est rompu.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann

Yoann

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir