Master Keaton, re master

Parcourant le monde pour résoudre des enquêtes pour le compte de compagnies d’assurances, Taichi Hiraga-Keaton est un inspecteur singulier : il est professeur d’archéologie. Après des années d’attente, Noaki Urasawa, l’auteur propose de nouvelles aventures à Master Keaton, un excellent manga publié par Kana.

KEATON : ARCHÉOLOGUE ET ENQUÊTEUR

Fils d’un zoologiste et d’un mère d’origine anglaise qui ont divorcé lorsqu’il avait 5 ans, Taichi Hiraga-Keaton est un fin lettré doué d’une excellente logique. Diplômé d’archéologie à Oxford, il rencontre sa femme étudiante en mathématique sur le campus anglais. Ensemble ils sont une petite fille Yuriko mais le couple va mal et se sépare. Keaton s’engage alors pour le SAS britannique (forces spéciales) et participe même à des combats lors de la Guerre des Malouines.

Depuis lors, il travaille pour la Lloyd’s of London en tant qu’investigateur en assurance. Avec des méthodes singulières, il résout des affaires concernant ce domaine d’activité, souvent en lien avec l’Histoire. D’ailleurs, il continue de donner des cours et poursuit aussi ses recherches sur les origines de la civilisation européenne dans le bassin du Danube. Avec Daniel O’Connel, son ami, il a ouvert une agence d’investigation en assurance à Londres.

PREMIÈRES ENQUÊTES EN 1988

Prépublié dans le magazine Big Comic Original (entre 1988 et 1994), Master Keaton est l’oeuvre de Hokusei Katsukisha et Naoki Urasawa. Editées par Shôgakukan, les premières enquêtes se développent sur 18 volumes. Il faudra attendre 2013, pour que les lecteurs français découvrent ces merveilleuses histoires grâce à la licence obtenue par Kana.

Dans le même temps, le manga est décliné en série télévisée diffusée sur Nippon Television (entre 1988 et 1999) et produit par le Studio Madhouse. Même si elle est disponible en France, elle n’est pas traduite.

NOUVELLES INVESTIGATIONS

Épisodiquement depuis 2014, Big Comic Original propose de nouvelles enquêtes de Master Keaton. Les éditions Kana dévoilent ainsi dans le manga qui nous intéresse ces histoires. Dix-huit ans après la fin du manga principal, Noaki Urasawa avait envie d’écrire de nouvelles aventures à Master Keaton et par ce biais aider les victimes du tsunami de Fukushima en 2011.

Dans Re master, chaque chapitre raconte une histoire unique. Ainsi le lecteur reprend là où le récit s’était arrêté : à savoir la fermeture de l’agence que Keaton et O’Connell avaient fondé. D’ailleurs le professeur laisse son ami terminer les dernières démarches en ce sens. Mais voilà, Daniel accepte néanmoins quelques affaires avant la clôture : en Italie, Taichi doit aider un couvent à la recherche d’une témoin dans une affaire de clandestin; à Zagreb Keaton accompagne un client vers sa femme; ou encore en France, un professeur d’archéologie met au défi l’enquêteur afin de résoudre une énigme autour du Cheval de Troie…

THÉMATIQUES FORTES ET DESSIN FOUILLÉ

Très accrocheurs, les mini-récits de Master Keaton donnent envie dès les premières pages. Très documentés, ils font aussi la part belle aux thématiques contemporaines fortes. Ainsi le lecteur découvre des histoires avec des groupes indépendantistes, des réseaux mafieux ou de prostitution et même parfois de l’espionnage. Naoki Urasawa distille du suspens tout le temps le tout sur fond d’Archéologie.

Keaton est un personnage attachant à la croisée des chemins entre Indiana Jones, Sherlock Holmes et même McGyver. La partie graphique est extrêmement réussie notamment par rapport aux décors et la reconstitution en dessin de lieux historiques. Un petit bijou !

Article posté le lundi 15 février 2016 par Damien Canteau

  • Master Keaton, re master
  • Auteur : Noaki Urasawa
  • Editeur : Kana, collection Big Kana
  • Prix : 15€
  • Parution : 22 janvier 2016

Résumé de l’éditeur : Taichi Hiraga Keaton est un diplômé d’Oxford, mi-anglais, ex-sergent du S.A.S. et archéologue de renom. Plusieurs années après ses grandes découvertes dans le domaine archéologique, on continue de faire appel à lui pour résoudre des mystères, voire même élucider des meurtres ! Aujourd’hui, vingt ans ont passé, et Keaton continue à parcourir le monde !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir