Nuages

“Un jour, je volerai…”, c’est le mantra de Léo. Un leitmotiv qui l’accompagne tout au long de sa vie. Une vie mise en image par J. Personne, de son enfance à son décès. Nuages, c’est une réflexion sur nos parcours de vie, nos choix et le temps qui passe. Une très jolie bande dessinée mélancolique et douce.

 

La vie comme horizon

Que reste-t-il de nous lorsque l’on quitte la vie ? Quelle trace laisse-t-on aux autres ? Est-on fier de son existence ? Peut-on avoir des regrets ? Tels pourraient-être les questions que se pose ce vieil homme assis sur un fauteuil le regard tourné vers la mer.

“Un jour, je volerai… et je changerai le monde”

Ce vieil homme, c’est Léo. Un homme au crépuscule de sa vie. Un homme qui se remémore son existence. Des bribes de mémoire qui commencent dans cette même mer. Il est petit et il s’amuse dans cette eau calme. Il se rêve en héros survolant la Terre.

Une enfance heureuse, bercée de rêves

Léo est heureux. Il vit avec des parents aimants. A l’école, ça va aussi. Plus tard, au lycée, un conseiller d’orientation tente de lui “imposer” un métier. Mais, lui, ce qu’il veut, c’est voler.

Alors, il vole. Il papillonne. Il se découvre. Là, avec Mélanie. Ici, à Paris.

 

Une vie d’adulte bercée d’illusions

Mais faute de voler dans un avion, il est cloué au sol. Vendeur dans un duty free, il fait face aux touristes venant acheter dans sa boutique. Parfois désagréables, parfois bienveillants.

Mais ce qui le fait rester sur Terre, c’est Nour, dont il tombe fou amoureux. Une nouvelle vie s’ouvre à eux. Un vie pourtant loin des nuages…

Des nuages dans la vie

Nuages est un album simple, doux et contemplatif. Ce récit de J. Personne s’étire sur toute un vie, de l’enfance à la mort d’une personne.

Né en 1990, après une formation d’orthoptiste, J. Personne se lance dans la bande dessinée en autodidacte. Aujourd’hui sur l’île de la Réunion, il a auparavant passé quelques années à Amiens. Il y a croisé Damien Curvillier, Régis Hautière, Fraco, David François ou encore Hardoc avec lesquels il a frayé dans le collectif des AJTés (les agités du crayon). Par la suite, il a publié Junior (Les enfants rouges), Love Corp & Soufflement de narine (Delcourt) et La famille Yacayoux (Bang).

Aujourd’hui, il publie Nuages, la vie simple de Léo.

La tête dans les nuages…

Nuages, c’est donc le bilan de la vie de Léo. Non, un bilan sommaire ni sombre, mais un bilan lucide et sincère sur son existence sur Terre. J. Personne ne livre pas un album amer fait de regrets. Au contraire, il conte les différentes étapes de la vie de cet homme qui rêve de voler.

Si on est assez loin des nuages, Léo a bien vécu. Le récit intimiste de J. Personne est beau, simple et lumineux. S’il y a eu quelques bas, il y a eu beaucoup de hauts dans la vie de Léo. Il a grandi dans une famille chaleureuse, a passé une adolescence sans histoire et a travaillé dans une boutique. Il y a rencontré Nour, la femme de sa vie.

Dans Nuages, on est loin des effusions et de la grandiloquence. On est au plus près d’un anti-héros dans ses envies, ses joies, ses peines, ses bonheurs et ses désillusions.

… et les pieds sur terre

Finalement, Nuages ne s’attarde pas sur les regrets et les désillusions de Léo. Tout simplement parce que cela ne l’a pas rongé. J.Personne préfère mettre en lumière ses réussites familiales.

Il y a de la mélancolie dans l’album. Mais pas une mélancolie plombante, plutôt une jolie nostalgie douce et solaire.

Images qui passent et repassent

Fréquemment dans Nuages, les images reviennent. Des images lancinantes, comme des boucles temporelles. Souvent, des images de ciel, de nuages et de personnages qui volent. Comme le temps qui passe et repasse.

Alors Léo, rêveur, se confronte à la réalité. Ses rêves se fracassent sur un quotidien plus terne. Mais sa vie avec ses parents et Nour remplit largement ses manques de voler. L’album verse du côté de la poésie, des songes et de la beauté du monde.

Édité par Glénat, Nuages bénéficie d’une partie graphique colorée très réussie. Si parfois, on peut être surpris par les proportions de têtes d’une case à l’autre, les planches sont très belles. Elles appellent à la contemplation, à la lenteur. Les grands aplats de couleurs pastel sont magnifiques. Quant aux nuages, ils attirent par leurs formes soyeuses et leurs couleurs multiples.

Laissez-vous mener par le bercement de ces Nuages. Un roulis et un tangage poétique, entre horizon d’une vie et quotidien d’une grande simplicité.

Article posté le mercredi 08 mai 2024 par Damien Canteau

  • Nuages
  • Auteur : J. Personne
  • Éditeur : Glénat
  • Date de publication : 03 avril 2024
  • Nombre de pages : 204
  • Prix : 25€
  • ISBN : 9782344057179

Résumé de l’éditeur : « Un jour je volerai… »Léo grandit dans un foyer stable et aimant. Enfant, il regarde souvent le ciel et nourrit un rêve : celui de voler ! Un rêve qui ne le quittera pas. De son adolescence à l’âge adulte, nous suivons ses réussites, ses échecs et ses aspirations… Léo a le temps d’aimer Nour, de fonder une famille et de choisir une voie, en ouvrant sa propre librairie pour être son propre patron. « Un jour je volerai » … ce leitmotiv l’accompagnera à chaque étape de sa vie, comme son alter ego, qui prend la forme d’un super-héros venu des airs avec sa cape faite de nuages. Cet autre, plus fort, surgit pour lui tendre la main chaque fois que le ciel s’assombrit… Mais quand l’enfant devient adulte, que reste-t-il de ses aspirations ? Les aléas de la vie nous éloignent-ils de nos rêves ou ces mêmes rêves nous aident-ils à traverser les aléas de la vie ? En suivant le parcours de Léo, de sa naissance à ses vieux jours, le lecteur peut développer une réflexion plus personnelle sur l’existence, nos schémas familiaux, mais aussi nos choix et le temps qui passe. Le temps, qui a la pouvoir de transformer toute chose, reste le fil conducteur de ce roman graphique déconcertant et plein d’humanité qui traite avec poésie de la perte et de nos illusions. Un album contemplatif dont le spleen s’éclaire par la palette de couleurs pop et modernes de J. Personne, talent en devenir qui fait son entrée au sein du catalogue Glénat.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir