Orange

Publié par Akata, Orange, est un manga de Ichigo Takano, qui met en scène des lycéens face à un drôle de phénomène fantastique : ils reçoivent des lettres écrites par eux-même mais venant du futur. Ainsi, ils peuvent influencer ou changer le cours de leur histoire.

UN IMMENSE SUCCÈS AU JAPON

Malgré un immense succès éditorial, la publication d’Orange a connu quelques soubresauts passant de la revue Bessastu Margaret consacrée aux shôjos (des éditions Shûeisha) à Gekkan Action (des éditions Futabasha), un magazine qui publie des histoires plus adultes. Ce qui peut très bien fonctionner car ce manga est vraiment tout public.

UN SHOJO FANTASTIQUE

Shôjo de très grande valeur, intelligent et accrocheur, Orange ne laisse pas indifférent et se lit d’une traite. Il faut souligner que ce titre qui aurait pu être une énième histoire romantique entre lycéens glisse rapidement vers un récit fort, entre la fable et le drame, agrémenté d’un peu de fantastique. Construit un peu de la même manière que le formidable Erased de Kei Sanbe chez Ki oon (un garçon peut se transporter dans le passé, juste avant des drames et essaie de changer le cours de l’histoire), Ichigo Takano permet à ses personnages de connaître le futur par des lettres écrites par eux-même dix ans plus tard. Le plus étrange c’est qu’ils reçoivent ses missives alors qu’ils sont encore au lycée (Est-ce clin d’œil à la série télévisée Demain à la Une, où le héros reçoit le journal du lendemain et essaie de redresser des injustices ?).

DES LETTRES VENUES DU FUTUR

On le voit, ce genre s’est décliné sous plusieurs formes, pourtant Orange est intéressant à plusieurs titres et notamment grâce à ses personnages d’une grande complexité psychologique : Naho, jeune lycéenne plutôt discrète et très peu sûre d’elle, est la première à recevoir une lettre du futur. A 26 ans, elle a des regrets, car elle n’a pas pris les bonnes décisions lorsqu’elle était plus jeune. Intriguée, elle découvre que ce qu’elle a écrit 10 années plus tard s’est vraiment déroulé. C’est pourquoi, elle essaie d’influer sur ses actions de lycéenne. Pour cela, elle se rapproche de Kakeru, un jeune adolescent qui arrive de Tokyo. Dans les autres tomes, elle apprend que sa famille est très éloigné de lui et qu’il va se suicider. Naho qui peut changer le cours des choses, va-t-elle en avoir la possibilité, la force et l’envie ? En essayant de changer le futur et ne plus avoir de regrets, va-t-elle bouleverser le futur et donc engendrer d’autres conséquences bien pires ? Est-elle prête à cela ?

DES FLASH BACK FLUIDES

La force du manga est la grande aisance narrative de la mangaka : il arrive à passer d’une époque à l’autre facilement grâce à des séquences dans le futur qui permettent de comprendre au mieux les conséquences des actes des différents protagonistes. De plus, elle mêle habilement des thèmes forts (le suicide, les relations familiales, les relations amoureuses, le travail) et l’insouciance des personnages, due à leur vie lycéenne.
Surprenant, original et accrocheur, Orange vaut le coup d’œil, qui peut se transformer en véritable envie de tout lire.

 

Article posté le mardi 15 septembre 2015 par Damien Canteau

Orange T. 4 fait partie des 10 meilleurs mangas parus en 2015 pour Comixtrip, le site spécialisé en bande dessinée
  • Orange, volume 4
  • Auteur: Ichigo Takano
  • Editeur: Akata
  • Prix: 7.95€
  • Parution: 2 juillet 2015

Résumé de l’éditeur : Naho et Kakeru se sont enfin avoués leur amour. Mais les deux adolescents ne savent pas encore vraiment comment se comporter, l’un vis-à-vis de l’autre, et ce que signifie le fait de « sortir ensemble ». L’arrivée imminente de la course de relais pourrait bien donner un coup de pouce à leur relation naissante… À moins que l’absence de la mère de Kakeru ne se fasse trop cruellement sentir ?

Résumé de la série

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les événements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir