Paci #3

Paci, ancien taulard et adepte du go fast, a tiré un trait sur ses bêtises antérieures ; mais son passé va vite le rattraper. Vincent Perriot achève avec maestria sa trilogie de Paci, un polar édité par Dargaud.

TROIS VOLUMES PUBLIÉS EN DIX MOIS

Comixtrip a eu un beau coup de cœur pour la série Paci. Trois tomes en dix mois, voilà le projet fou qu’a parfaitement réussi Vincent Perriot pour nous conter ce polar entre mafia, drogue et grosses cylindrées. Pour cet ultime tome, le lecteur continue de suivre les péripéties de Pacifique dans sa quête pour se défaire de son passé de trafiquant.

MIGUY, ASHRAM, JÉRÔME ET LA DROGUE

Quelle fin en apothéose pour cette série addictive Paci ! De nouveau Vincent Perriot atteint son but pour cet ultime tome de sa trilogie contemporaine. Cette fois-ci, c’est Miguy l’amie de Pacifique qui attire tous les regards. Elle s’est mise en tête de venir chercher son compagnon sur le lieu de son « travail ». Accompagnée de son amie, elle essaie de percer le mystère entourant son métier. Entre alcool, boîte de nuit et drogue, la soirée ne se déroulera pas sous les meilleurs auspices.

Ajouter à cela, Ashram, le boss-dealer, Jérôme son homme de main et l’Anglais, fournisseur de la marchandise et l’album s’achève sur les chapeaux de roue. Comme sa voiture, la vie de Paci accélère et poursuit une folle route. Le rythme de l’histoire est lui aussi assez fou et rapide.

UN TRÈS BEAU DESSIN VIF QUI SE DÉFORME

Plus qu’un polar, le scénario de Vincent Perriot dresse le portrait d’une jeunesse à la dérive et d’un marché juteux qu’est la drogue. Action, violence, suspens et combines… tout est réuni pour le lecteur soit tenu en haleine.

L’ambiance, sur le fil du rasoir comme la vie de Pacifique, est bien restituée, entre misère, mafia- gang et volonté de réinsertion. Le trait vif de l’auteur de Taïga Rouge (Dupuis, 2009) rend parfaitement ce sentiment d’urgence et se permet même de déformer les perspectives et les décors lors des prises en chasse en voiture. Un très bon travail sur les couleurs est à mettre à l’actif d’Isabelle Merlet.

Article posté le vendredi 09 janvier 2015 par Damien Canteau

  • Paci, tome 3/3 : Rwanda
  • Auteur : Vincent Perriot
  • Editeur: Dargaud
  • Prix: 17.95€
  • Sortie: 09 janvier 2015

Résumé de l’éditeur : Miguy n’aurait pas dû venir chercher Paci dans la boîte de nuit où il « travaille ». Paci tient à cette femme plus que tout, mais il n’a pas le temps de s’occuper d’elle, pas maintenant. Il doit d’abord finir de liquider son passé de trafiquant qui lui colle à la peau. Une seule solution : faire imploser l’empire d’Ashram, son ancien boss. Une mission-course poursuite où il y aura des morts, beaucoup de morts…

RESUME DE LA SERIE

Dans Paci, une trilogie dont voici le tome 1, Vincent Perriot raconte l’histoire de Pacifique, un homme qui, alors qu’il vient à peine de sortir de taule, est contacté par son ancien employeur pour reprendre son job de livreur de drogue…

À peine sorti de prison, Pacifique, alias Paci, est contacté par son ancien boss, Ashram, pour reprendre son job de livreur de drogue en voiture. Mais il veut se ranger, ce qui n’est pas du goût de tous. Les vieux réflexes reviennent, seule issue pour Paci : comprendre son passé pour mieux l’affronter.

Tous les albums

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir