Panda Detective Agency

Panda Detective Agency suit Handa, panda en devenir, détective enquêtant sur les affaires lié à la métamorphie. Dans ce manga original, Pump Sawae nous guide à travers cinq tranches de vie étranges et poétiques.

Une vie de Panda

Panda Detective Agency suit les péripéties de l’Agence de détectives Takebayashi. Une agence dédiée à toutes les affaires liées à la métamorphie. Cette maladie transforme les humains en animaux ou en végétaux. Modifiant le corps lentement puis l’esprit, irrémédiablement.

Handa est un Panda en devenir. Viré à cause de sa maladie, c’est son ancien camarade de lycée, Takebayashi, qui l’embauche. Main dans la main avec le Parc Zoologique d’Ueno, ils mènent tous types d’enquête en lien avec des personnes atteintes de métamorphie.

Mais la mystérieuse maladie est incurable. Les changements qu’elle provoque chamboule bien des vies. Et surtout, pour Handa, chaque enquête le lie un peu plus à son propre avenir.

Petit bout de biscuit à tremper dans le thé

Ce manga au design doux, très épuré, presque aérien, est comme une boîte de sablés à tremper dans une tasse de thé un dimanche ensoleillé devant un jardin anglais. Élégant et raffiné, il se grignote posément. Car, comme à l’anglaise, son calme apparent dérange un peu. Il semble cacher un petit orage qui bouscule nos habitudes.

La couverture du manga nous annonce d’emblée la couleur : nous entrons dans une ambiance calculée et légère. Elle rappelle le style Ligne Claire popularisé par Hergé. Ainsi, Pump Sawae nous prend doucement par la main et nous emmène sans effort à travers le quotidien de l’agence de détectives.

Le duo que forme Handa et Takebayashi est complémentaire. Handa a tendance à se laisser porter par les évènements tout en les prenant très à cœur. Takebayashi contrebalance l’émotivité de son comparse. Calme et élégant, il est objectif et prend les événements méthodiquement à bras le corps. Si Handa est d’un naturel honnête, Takebayashi est celui qui a des secrets.

C’est un duo atypique et agréable. Pump Sawae nous promène à travers une galerie de personnages très singuliers et très vivants, à la fois détestables et adorables.

Métamorphie, les racines du remède

Chaque tranche de vie nous plonge dans une certaine douceur mélancolique. Elles nous dévoilent un nouvel aspect de cette mystérieuse maladie. A la façon du cancer de Chloé dans L’écume des jours de Boris Vian, incarné par la floraison d’un nénuphar dans ses poumons.

La poésie donne un merveilleux masque à des phénomènes d’une tristesse bouleversante. Alors que signifie la métamorphie ?

Elle amène à une fin irrémédiable, mais qui n’est pas la mort. Seulement la disparition de l’humain au profit d’un nouvel animal. Dans un manga qui évoque timidement le changement climatique et une maladie qui révèle le caractère profond d’une personne, j’aime à penser que Pump Sawae nous parle de renouveau. D’une sorte de réconciliation avec nos instincts les plus primaires. Dans Panda Detective Agency, la part de sauvage en chacun prend un autre visage que la violence. Un visage plus doux, plus tendre et vivant.

Mais intimidant aussi. A la façon des livres des écrivains-voyageurs, tel – pour n’en citer qu’un – ceux de Sylvain Tesson, précisément « La panthère des neige ».

Le rêve éveillé de Pump Sawae

L’univers de Pump Sawae est original. Il propose un récit mature et intelligent avec une sorte de naïveté bien-heureuse. De la même façon que Taiyō Matsumoto avec Gogo Monster, Amer Béton et Sunny. Taiyō Matsumoto qui disait – lors de l’exposition du festival d’Angoulême 2019 « Taiyō Matsumoto, dessiner l’enfance » – qu’il tentait de mettre le regard de l’adulte au niveau du regard de l’enfant. Le brin de folie amusé qui met le monde à l’envers et nous fait ressortir plus léger et grandi de ses ouvrages. Voilà ce que l’on retrouve aussi chez Pump Sawae et son animalière humanité. Le regard de l’adulte entre dans un monde jamais vu qui renverse la logique et ébranle peu à peu toutes nos certitudes.

Panda Detective Agency est délicatement mélancolique et interroge profondément notre identité, individuelle et d’être humain. C’est un livre fluide, qui coule de source, intime, proposé par un auteur très intéressant.

Mangetsu fait une fois de plus mouche avec cette sortie originale et forte. Et s’il faudra absolument suivre les prochaines sorties Pump Sawae, il faudra aussi absolument suivre les prochaines sorties du label de la Pleine lune.

Article posté le dimanche 08 août 2021 par Ma Lo

Panda Detective Agency - Pump Sawae - Mangetsu
  • Panda Detective Agency
  • Auteur : Pump Sawae
  • Traducteur : Léa Le Dimna
  • Editeur : Mangetsu
  • Prix : 12,90 €
  • Parution : 7 juillet 2021
  • ISBN : 9782382811825

Résumé de l’éditeur : Une étrange maladie se répand dans le monde et transforme petit à petit les humains en animaux. Handa, devenu partiellement panda, et Takebayashi, un Tokyoïte pur jus, chic et charismatique, vont alors faire équipe pour faire la lumière sur cet étrange virus qui pourrait bien plonger leur ville dans le chaos.

À propos de l'auteur de cet article

Ma Lo

Ma Lo

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont englouti Ma Lo. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir