Pilu des bois

En colère et très chagrinée par l’absence de sa maman, la petite Willow trouve une oreille attentive dans la forêt auprès de Pilu des bois. Mai K. Nguyen imagine leur rencontre dans un album subtil et touchant, une ode à la nature et au réconfort. Une merveille éditée par Kinaye !

Une absence qui fait mal

Willow est une petite fille, orpheline de mère et vivant avec sa grande sœur Linnea depuis la disparition de la jeune femme.

Rejetée par ses camarades d’école parce qu’elle pleure souvent, Willow ne va pas bien. Son mal-être est même incarné par de petits monstres qui envahissent ses pensées.

Son seul réconfort : la lecture d’ouvrages scientifiques sur la nature. Une passion qu’elle partageait avec son père.

Fuir le chagrin

Après une énième provocation des garçons de l’école, Willow a dégainé un coup de poing sur l’un des malotru. Mais lorsqu’elle revient à la maison, Linnea n’est pas contente de ce geste.

Le ton monte entre les deux sœurs et la plus jeune s’enfuit vers la forêt. Elle emprunte alors le sentier Pilumnus, accompagnée de sa chienne Chicorée.

Willow rencontre Pilu des bois

Elle même en pleurs, Willow découvre Pilu, une jeune fille apeurée laissant elle couler des larmes sur ses joues.

Arborant une chevelure emplie de feuilles, Pilu explique à Willow qu’elle aussi a fui dans la forêt après une dispute avec sa maman. La sœur de Linnea lui propose son aide pour retrouver le chemin de sa maison…

Pilu des bois, un hymne à la nature

Lorsque l’on lit Pilu des bois, on a vraiment l’impression que les personnages parlent. Étonnamment, on entend leurs voix. Des voix d’enfants douces et réconfortantes. Cela est rare pour être souligné.

Pilu des bois c’est un océan d’amour et de tendresse; une amitié improbable entre deux jeunes filles perdues dans leur vie au milieu de la forêt.

Mai K. Nguyen place son intrigue dans une forêt, une très belle forêt. Toutes ses plantes, ses arbres et ses feuilles, cela donne un très joli hymne à la nature.

Pilu des bois : de la bienveillance et de l’entraide

L’album de Mai K. Nguyen aborde avec une infinie délicatesse et avec une grande justesse, la notion d’absence chez les enfants. Comment lutter pour ne par sombrer ? L’absence et le deuil pour Willow et l’absence par la fuite pour Pilu.

L’autrice américaine prône néanmoins la liberté dans les émotions. Malgré les démons qui hantent les esprits, qui rongent, elle dit de faire avec et de ne jamais les réprimer pour avancer.

Il faut faire attention à ne pas faire mal aux choses qui nous entourent, car rien ne s’efface vraiment… Ni les mots, ni les choses, ni les gens. Toute chose laisse un petite trace

Pilu des bois, c’est aussi l’entraide entre la fille aux cheveux feuillus et l’orpheline, deux filles, dont la vie par l’absence et le chagrin, se ressemblent. Elle s’épaulent et s’écoutent. Mai K. Nguyen parle aussi de la notion de pardon : apprendre à pardonner à l’autre afin de tourner la page et avancer.

Pilu des bois : une merveille de dessin

Mai K. Nguyen réalise un très joli travail sur la partie graphique. Si le scénario nous a plu, le dessin nous a enchanté. Le grain des matières, les couleurs et le trait tout en rondeur sont magnifiques dans Pilu des bois. Quant aux démons qui rongent Willow, ils ne font pas tant peur que cela par leur forme, telle de l’eau.

Pilu des bois, c’est une merveille d’album fantastique pour les plus jeunes. Entre perte d’un être cher, absence, gros chagrin, grandes colères mais également entraide et bienveillance. Du bonheur à tartiner.

Article posté le samedi 20 mars 2021 par Damien Canteau

Pilu des bois de Mai K. Nguyen (Kinaye)
  • Pilu des bois
  • Autrice : Mai K. Nguyen
  • Traducteur : Romain Galland
  • Editeur : Kinaye, collection Graphic Kids
  • Prix : 17,90 €
  • Parution : 12 mars 2021
  • ISBN : 9782357990487

Résumé de l’éditeur : Willow adore la forêt qui se trouve près de chez elle. Elle est calme et paisible, si différente de ses propres émotions tumultueuses, qu’elle garde enfouies tout au fond d’elle. Un jour, lorsque ses émotions la submergent, elle décide de s’enfuir dans les bois. Là, elle rencontre Pilu, une fée des bois égarée, qui n’arrive pas à retrouver le chemin de sa maison… qui s’avère être le bosquet de magnolias où la maman de Willow avait pour habitude de l’emmener. Willow propose à Pilu de l’aider et elles deviennent rapidement amies.Mais la journée est longue et Pilu n’est pas certaine d’être tout à fait prête à revenir chez elle… ce qui exaspère Willow, qui est déterminée à réparer ses propres erreurs en ramenant Pilu chez elle saine et sauve. Alors que la tempête menace, les émotions de Willow remontent à la surface et prennent soudainement forme, mettant les deux filles en danger… ce qui va obliger Willow à se confronter à ses sentiments profonds une bonne fois pour toutes.

 

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir