Sarkozy – Kadhafi, Des billets et des bombes

240 pages d’enquêtes autour des relations sulfureuses entre Sarkozy et Kadhafi, c’est exceptionnel. Ce reportage dessiné est fondé sur les recherches de Fabrice Arfi, Benoît Collombat, Michel Despratx, Elodie Guéguen, Geoffrey Le Guilcher et mis en image par Thierry Chavant. Sarkozy – Kadhafi, Des billets et des bombes : une claque édifiante !

Kadhafi lâché par la France

20 octobre 2011, Syrte en Libye. Mouammar Kadhafi est lynché à mort. Son corps est trainé derrière une jeep et la photo de son cadavre fait le tour du monde. Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi le Guide libyen a-t-il été aussi sauvagement assassiné ? Avait-il des informations qui auraient pu faire vaciller la République française ?

Pour comprendre comment Kadhafi est passé d’homme d’état respectable accueilli en grande pompe à l’Elysée à ennemi n°1, retour en arrière, en 2006.

Financement de la campagne présidentielle 2007

Ziad Takkieddine est l’homme au centre de la future affaire du financement de la campagne présidentielle 2007. Connu depuis plusieurs années comme un « intermédiaire », il est le roi du portage de mallettes remplies de billets. Ces financements occultes entre l’Afrique et la France, il en est devenu l’un des plus célèbres, avec Robert Bourgi, « monsieur Françafrique ». Il a ses entrées dans de nombreuses capitales et permet de récupérer un pognon de dingue pour les menus faux-frais. De la fraîche, il en a plein les valises.

Il file donc à Tripoli en 2006 et reçoit comme il se doit des mallettes qu’il fait passer facilement aux douanes, prévenues par les autorités françaises. En contrepartie, Mouammar Kadhafi aura le droit de planter sa tente dans les jardins de l’Elysée. Si de nombreuses personnalités s’élèvent contre cette venue – y compris Rama Yade, ministre à l’époque – il a tout les honneurs. Il faut dire qu’il a un lourd passé, notamment dans le financement d’actes terroristes et plus particulièrement celui du DC10 d’UTA qui explosa au-dessus du désert du Ténéré au Niger. Ou encore l’emprisonnement des infirmières bulgares, qui aurait été, dit-on, sauvées par Cécilia Sarkozy, alors épouse du chef de l’Etat.

Tout cela est balayé d’un revers de la main : il faut faire plaisir à Kadhafi, un beau retour d’ascenseur après les millions donnés pour la campagne 2017 et les services rendus à l’Etat…

Sarkozy – Kadhafi, Des billets et des bombes : édifiante enquête

Si l’on s’intéresse un tant soit peu à l’actualité politique en France, on a déjà entendu parler de ces relations troubles entre les deux personnages d’Etat, Kadhafi et Sarkozy. Il faut dire que les révélations nombreuses – mieux qu’une série Netflix – l’ont été grâce à des journalistes compétents et consciencieux. On pense à Médiapart ou France Inter.

Pour cette enquête édifiante, cinq journalistes se sont associés : Benoît Collombat (France Inter, scénariste de Cher pays de notre enfance avec Davodeau), Geoffrey Le Guilcher (journaliste indépendant), Fabrice Arfi (Médiapart), Elodie Guéguen (Radio France) et Michel Despratx (journaliste indépendant). Ils ont donc mis en commun leurs recherches sur le(s) sujet(s). Tout cela est au départ complexe, tant il y a de ramifications, mais l’album sauve cela par un propos simple et éclairant. En effet, en plus du financement de la campagne présidentielle 2017, il y a aussi des décès mystérieux, ainsi que des conflits d’intérêts nucléaires et pétroliers. On peut y ajouter Claude Guéant et Eric Woerth – entre autres – et on a un feuilleton judiciaire de folie.

Digne d’un polar, ces malversations politico-financières sont haletantes sous la plume de ces cinq journalistes. Solidement documenté avec des renvois annotés en bas des planches et un dossier d’annexes de plus de 40 pages, reproduisant des documents en fac-similé, la lecture est prenante de bout en bout.

Personnage neutre pour raconter

On reste coi devant les révélations à toute les pages. Le tout est excellemment mis en image par Thierry Chavant. L’auteur de 22 (avec Olivier Le Bellec et David Chauvel) réalise des planches dynamiques, modernes et nerveuses. Pour bien faire comprendre les tenants et les aboutissants des relations entre les deux personnalités, il a choisi un personnage neutre, affublé d’une tête orange, juste avec une bouche et des yeux. C’est lui qui raconte et apporte les éclairages nécessaires.

Sarkozy – Kadhafi, Des billets et des bombes : un album important, audacieux pour tout comprendre ! En attendant les futurs procès – Sarkozy et son entourage continuent de nier les faits – c’est un bon point de départ !

Article posté le mardi 26 février 2019 par Damien Canteau

Sarkozy-Kadhafi des billets et des bombes de Arfi, Collombat, Despratx, Guéguen, Le Guilcher et Chavant (Delcourt / La revue dessinée)
  • Sarkozy-Kadhafi, des billets et des bombes
  • Enquêteurs : Fabrice Arfi, Benoît Collombat, Michel Despratx, Elodie Guéguen et Geoffrey Le Guilcher
  • Dessinateur : Thierry Chavant
  • Coloriste : Cécily de Villepoix
  • Editeur : Delcourt / La Revue dessinée
  • Parution : 30 janvier 2019
  • Prix : 24.95€
  • ISBN : 9782413015611

Résumé de l’éditeur : Cinq grands reporters assemblent pour la première fois le puzzle des liens entre l’ancien président français et le dictateur libyen. Une enquête événement sur la corruption au plus haut niveau de la République. Les enquêteurs de Mediapart ou Radio France assemblent les révélations d’un immense scandale d’État : intérêts pétroliers et nucléaires, financement de campagne, le tout sur fond d’intermédiaires véreux, d’opérations de désinformation et de décès mystérieux. Une BD-enquête choc alors que Nicolas Sarkozy a été mis en examen en mars 2018.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir