Solo Leveling

Solo Leveling. Le monde est devenu un MMO RPG grandeur Nature. Définition : un jeu de rôle massivement multijoueur. La fantasy se déverse dans les villes de Séoul à New York passant par Bangkok et Milan. Et elle n’apporte rien de bon.

Des Portails et des Chasseurs

A un moment donné, les Portails sont apparus. Vaste gouffre vertical donnant sur un autre monde. Et avec eux, certains humains ont commencé à développer des pouvoirs. Des capacités spéciales leurs permettant d’affronter les monstres : orcs, elfes noirs et autres géants sortants des portails. Sans qu’on sache exactement comment ils fonctionnent, on sait qu’ils ont une mécanique bien huilée. Alors la société humaine s’est adaptée pour faire face à cette menace inconnue. Les agences  de chasseurs de monstres se sont constitués, fonctionnant comme de véritables entreprises. Elles fédèrent les chasseurs, tuent les monstres, récupèrent les minerais magiques à l’intérieur les Portails. Cependant, lorsqu’un humain acquiert des pouvoirs, son niveau de puissance est fixe. Il ne peut pas évoluer.

Sung Jin-Woo est le plus faible du rang le plus faible des chasseurs. Par la force des choses, il est obligé de continuer à se battre contre les monstres bien qu’il revienne toujours, invariablement, blessé d’un portail. Aussi faible soit-il lui aussi. Jin-Woo est à peine plus qu’un humain lambda.

Jusqu’au jour où son équipe s’engouffre dans un portail pas comme les autres.

En général, les Doubles Portails ne sont pas rares. Un second portail s’ouvre simplement à l’intérieur du premier. Ça n’arrive pas tous les quatre matins, mais ce n’est pas une surprise. Par contre, personne ne s’attendait à ce Double Portail là. Celui-là est un piège comme jamais les chasseurs n’en ont connu.

Jin-Woo se retrouve seul face à l’adversaire. Voyant la fin lui tomber dessus, un onglet de jeu vidéo s’affiche devant ses yeux :

Alerte

[ Vous remplissez tous les critères pour accomplir la quête secrète « La Bravoure du Faible » ]

[ Acceptez-vous de devenir joueur ? ]

Jin-Woo accepte.

Et se réveille à l’hôpital. Presque indemne.

Dorénavant, le Jeu va le pousser à se dépasser sans cesse. De gamin chétif, il devient fort et svelte. De Rang E, le plus bas, il atteint les sommets.

Mais plus bizarre que tout, Jin-Woo n’a plus de limite. Plus il se bat et plus il gagne des compétences, remporte des nouvelles classes et des points d’expériences. Il évolue. Et c’est sans doute le seul chasseur au monde à pouvoir évoluer. Bientôt sa puissance dépasse l’imaginable et le classifiable. Une exception dans le monde des chasseurs, dont les chasseurs auront peut-être besoin bientôt.

Car les portails ne sont pas là pour rien et que de l’autre côté. Quelque chose se prépare.

Le flair des éditions Delcourt

Solo Leveling est à l’origine une série de roman de Chugong adaptée en webtoon par Dubu – une bande dessinée coréenne sérialisée en format numérique. Diffusé sur la plateforme Verytoon, il est aujourd’hui édité en format papier dans la collection Kbooks des éditions Delcourt.

Manhwa entièrement en couleurs, il dénote du reste des productions asiatiques en bande dessinée. Sa mise en page, initialement adaptée à une lecture numérique, fluide pour le scrolling, à du mal à s’adapter au format papier. Les cases sont rigides, et on perd en dynamisme.

Un autre point noir, celui propre à la série et non à l’adaptation : Solo Leveling a du mal à décoller. Le rythme du récit reste stable et fait peu d’écart. L’histoire suit l’évolution de Jin-Woo à son rythme à lui, coupant court aux enjeux de puissance auxquels nous sommes habitués.

Mais l’adaptation a un point fort : Elle répond à une demande gourmande. Solo Leveling est le titre inaugural de la collection Kbooks et c’est bien parce-que la série est devenue virale.

Solo Leveling, un Isekai inversé

De part son scénario, Solo Leveling a tout pour réussir : un univers Isekai – c’est-à-dire un genre où des personnages modernes sont envoyés dans un monde de fantasy. Ici, Chugong et Dubu, prennent le contre-pied et font l’exact opposé. Ils envahissent le monde moderne de fantasy. Un héros très charismatique, sombre, fort et protecteur qui a cependant des défauts humains – il a un vrai problème avec les noms … – et beaucoup de mystère.

Car au final, on ne sait rien du système de jeu, de l’origine des portails ni même des monstres, on ne sait pas ce qui se trame, mais on sent que les enjeux deviennent de plus en plus grands. Avec ses nouvelles capacités, le très attachant Jin-Woo se confronte à la politique mondiale des chasseurs. Des enjeux de géopolitique dantesques difficiles à cerner dans leur ensemble, mais qui rendent la lecture amusante.

L’univers de Chugong et Dubu est complexe et très dense. Ils mêlent brillamment politique et combat, le tout saupoudré de vie quotidienne. Jin-Woo est un personnage très attachant, dont, étrangement, le côté invincible n’est pas gênant.

Solo Leveling a de belles années devant lui. La version papier autant que la version numérique. C’est une série addictive. Une lecture qui fait rire, pleurer, enrager, qui galvanise et j’en passe.

Article posté le mercredi 07 juillet 2021 par Ma Lo Torikō

Solo Leveling - Chugong - Dubu - Kbooks - Delcourt
  • Solo Leveling T1 & T2
  • Scénariste : Chugong
  • Dessinateur : Dubu
  • Editeur : Delcourt, éditions KBooks
  • Prix : 14.95 €
  • Parution : 7 avril 2021
  • ISBN : 9782382880296

Résumé de l’éditeur : Lorsque d’étranges portails sont apparus aux quatre coins du monde, l’humanité a dû trouver une parade pour ne pas finir massacrée entre les griffes des monstres qu’ils ont apportés avec eux. Dans le même temps, certaines personnes ont développé des capacités permettant de chasser. Ces combattants intrépides n’hésitent pas à foncer au cœur des donjons pour combattre les créatures qu’ils abritent. 

À propos de l'auteur de cet article

Ma Lo Torikō

Ma Lo Torikō

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont englouti Ma Lo. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir