Stig & Tilde

Partis sur une île pour y vivre pendant un mois, loin de leurs parents, Stig & Tilde vont vivre une aventure étonnante. Max de Radiguès dévoile le premier tome de Stig & Tilde, sa nouvelle série Jeunesse fantastique, une excellente robinsonnade moderne chez Sarbacane.

Un kulku pour devenir adulte

C’est le jour du grand départ pour Stig & Tilde, les jumeaux. Sur le quai, leurs parents leur prodiguent les derniers conseils pour vivre le meilleur des Kulku.

« Dans notre ville, depuis toujours, les enfants de 14 ans doivent partir sur le lac, s’installer sur une des centaines d’îles et y survivre pendant un an. A leur retour, ils entrent officiellement dans le monde des adultes ».

A bord du bateau de leur père, le frère et la sœur voguent vers Tysla, la principale île de l’archipel pour y retrouver d’autres adolescents.

Pris dans une tempête

Alors que Stig conduit le bateau, une tempête se lève. Il rejoint alors sa sœur dans la soute en bloquant le volant sur le bon cap. Alors qu’il veut sortir pour vérifier si la trajectoire est toujours bonne, la porte ne s’ouvre plus.

Quelques minutes plus tard et alors qu’ils se sont assoupis, ils entendent un bruit de craquement : il y a une voie d’eau dans le coque et le bateau coule. Stig se faufile par le trou et rejoint le plage où Tilde est allongée inconsciente.

L’adolescent plonge dans l’eau pour récupérer leurs affaires dans le bateau. Il en sort une malle avec peu de vivres et leurs habits. Ils installent alors un abris de fortune pour dormir.

Le lendemain, armée d’une hache, Tilde part explorer l’île afin de trouver à manger. Elle découvre des masques sculptés dans la forêt. Et si l’île était habitée ?

Stig & Tilde : belle aventure jeunesse fantastique

Décidément, Max de Radiguès nous enchante de nouveau. Encore une fois, l’auteur de La cire moderne (avec Vincent Cuvellier) rivalise d’imagination pour happer son lectorat. Alors que jusqu’à présent son œuvre s’inscrivait dans le réel, avec Stig & Tilde, il bascule dans le fantastique pour notre plus grand bonheur.

Le scénariste de Weegee serial photographer (avec Wauter Mannaert) développe une belle robinsonnade, entre survie et mystère en tout genre. Ce qui devait être une formalité pour les jumeaux – vivre avec une centaine d’enfants sur une île isolé mais aménagée – se transforme en une quête initiatique avec un esprit qui hante les lieux.

De la bienveillance comme valeur

Comme à son habitude dans ses précédentes publications (L’âge dur, Simon et Louise ou Bâtard), Max de Radiguès se plait à raconter des histoires avec des adolescents. Ici Kulku – un mot finnois qui veut dire passage en français- résume bien ce premier volume. Comme les Indiens d’Amérique du Nord ou des tribus amérindiennes ou africaines, les rites du passage vers l’âge adultes sont un symbole fort dans ces endroits du Monde. Ce Kulku, Stig & Tilde vont le vivre et grandir plus vite au contact de ce lieu quasi inhabité.

Comme l’auteur belge nous l’avait confié dans un entretien à Comixtrip (10 juin 2017) : «J’ai donc eu envie de parler de cette période de manière positive […]  de parler aux ados sans les prendre pour des idiots». C’est encore le cas avec Stig & Tilde, il se comporte de manière bienveillante avec ses deux personnages principaux adolescents. Pas de jugement comme un adulte, il se met à leur hauteur pour les faire évoluer avec leurs qualités et leurs défauts. C’est ce réalisme et cette justesse que nous apprécions au plus haut point chez Max de Radiguès. Dans la même interview, il ajouta : «Ce qui m’intéresse le plus ce sont les cheminements et les relations entre les personnages». Parce que oui, il y a de l’interaction entre Stig & Tilde et de l’amour gémellaire entre eux.

Cette belle quête initiatique est portée par un dessin numérique très moderne et coloré. Cette série sur plusieurs tomes doit emmener Stig & Tilde sur d’autres îles, comme une grande odyssée à la Homère ou un jeu vidéo où il y aurait plusieurs niveaux et où pour quitter un lieu, il faudrait réussir un exploit.

Article posté le lundi 02 avril 2018 par Damien Canteau

Stig & Tilde 1 de Max de Radiguès (Sarbacane) décrypté par Comixtrip
  • Stig & Tilde, tome 1 : L’île du disparu
  • Auteur : Max de Radiguès
  • Editeur : Sarbacane
  • Prix : 13.50€
  • Parution : 04 acril 2018
  • ISBN: 9782377310494

Résumé de l’album : Comme tous les membres de leur famille, Stig et Tilde doivent accomplir un voyage initiatique. Ils doivent partir sur une île déserte pour y survivre par eux-mêmes, pendant un mois. Malheureusement leur bateau s’échoue sur la mauvaise île.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir