Une brève histoire du Robo-Sapiens

Une brève histoire du Robo-Sapiens est une brève histoire du temps au-delà de tout entendement Homo-Sapiens. C’est un récit planant que nous propose Toranosuke Shimada, sublimé par les éditions Noeve Grafx.

Une brève histoire …

C’est une histoire de robots et d’hommes. Dans une société futur, les robots accompagnent les hommes à tous les niveaux, de simple serviteur, à époux ou épouse, passant par le conseiller inégalable. Les robots sont créés, achetés, puis libérés de leur service ou bien légués. Le lecteur suit divers personnages, humains et robots.

Onda Kaloko, Sachio Ito, Docteur… Leurs récits se mêlent, s’entremêlent, se lient solidement, se délient simplement. Le temps passe, les traces restent, comme des présences fantomatiques, des souvenirs, des missions inscrites dans les codes informatiques.

Les siècles défilent inexorablement. Le monde change marqué par le goût doux-amer de l’éternité. La mémoire des homo-sapiens s’efface vite, mais pas celle des Robo-sapiens. Le temps rongent les machines bien plus lentement. Alors,  innocemment, elles avancent à travers l’Histoire. Ils construisent sur les vestiges d’une civilisation rattrapée par ses ambitions. Les homo-sapiens ont perdu la maîtrise de l’avenir. Impuissant face à la méfiance humaine, les Robo-sapiens continuent leur route, sans un regard en arrière.

Du Robo-Sapiens…

Les machines pour nous servir. Des machines déshumanisées, des machines-jouets, des machines à visage humain. Cette technologie fantasmé trouve son accomplissement dans une brève histoire du Robo-sapiens. Pourtant, ce rêve électronique est toujours en décalage avec nos désirs. A travers la fiction, elle nous dépasse sans cesse. Nous nous retrouvons, nous homo-sapiens à ne jamais la comprendre totalement.

Déjà à la fin des années 50, Jacques Tati en dépeignait les paradoxes dans Mon oncle. Tourné au ridicule, la technologie menait les hommes par le bout du nez, eux si sûr de leur monde aseptisé. Brève histoire de l’absurde aux penchants comiques.

Toranosuke Shimada le prend au sérieux. La thématique devenue de plus en plus présente en soixante ans, commence à prendre des airs de boîte à rêves oubliée. On trouve alors dans une brève histoire du Robo-sapiens, des accents profondément mélancoliques.

Mais il dérange aussi. Comme le film Her, de Spike Jonze. A travers les yeux de la création plutôt que celle du créateur, l’auteur raconte l’évolution de deux espèces différentes, étroitement liées. Mais dont le temps d’existence n’a plus rien de commun. Ils mettent, Jonze et Shimada, l’humain qui se prenait pour Dieu devant sa création qui se rapproche, plus qu’il ne le sera jamais, du mot Divinité.

« Cela aussi passera »

C’est le récit poignant d’une humanité qui passe. La terre des hommes qui n’est plus la leur. Récit presque silencieux d’une humanité dépassée par son héritage. Ses enfants robotiques devenus grands, ceux-la même qui portent un regard paternel sur leur créateur. La Mélancolie, cette tristesse bien heureuse imprègne le livre. Elle nous touche en plein cœur car relate un avenir insaisissable pour le lecteur. Comme un rêve vague qu’on oublie peu à peu. Nous appartenons au passé.

Dans le recueil de nouvelles Les Dédales Démesurés, Philip K.Dick commence par celle-ci : Planète pour hôtes de passage (édition Casterman 1982). Le texte relate l’égarement d’une population humaine sur une Terre qui les a complètement dépassé. Tant et si bien que les humains restés les mêmes que nous aujourd’hui, sans avoir évolués avec la Terre, n’y ont tout bonnement plus leur place. Mais le savent-ils seulement ?

Une ignorance, un déni, un doute qui se fait de plus en plus grand envahit alors les humains, jusqu’à ce qu’ils se sentent tout à coup bien seul. Abandonné.

Immaculé

Les robo-sapiens sont pures. Un trait de caractère souligné par le graphisme monochrome de Toranosuke Shimada. Sans couleur ni ombrage, les paysages tout comme les personnages sont blanc comme pages. Juste dessinés par des lignes noires souples, à la limite du dessin de livre d’enfant. Ceux qui doivent à tout prix être d’une lisibilité limpide. Tout est net et doux. Tel un environnement moderne bien soigné qui se veut rassurant.

Cela étire le temps. D’autant que les cases sont droites et bien rangés. Comme si nous étions à l’intérieur d’un cerveau de robot sage. De Robo-sapiens.

Apaisement assuré

Les histoires se suivent comme des brides de mémoire, les marqueurs de temps sont tellement éloignés les uns des autres que notre cerveau humain ne peut le mesurer. Le manga se change alors en écho sans fin, murmurant l’existence d’une espèce à la longévité millénaire.

C’est un livre superbe que Noeve Grafx met très bien en valeur. Une lecture apaisante et curieuse qui donne à réfléchir pendant longtemps.

Article posté le dimanche 20 juin 2021 par Ma Lo

Une brève histoire du Robo-Sapiens - Toranosuke Shimada - Noeve Grafx
  • Une brève histoire du Robo-Sapiens
  • Auteur : Toranosuke Shimada
  • Editeur : Noeve – collection Noeve Grafx
  • Prix : 12,90 €
  • Parution : 3 mai 2021
  • ISBN : 9782490676576

Résumé de l’éditeur : Dans un avenir très lointain, hommes et robots cohabitent et interagissent étroitement. Pourtant, au fil du temps, le destin des uns et des autres semble se diriger vers une fin inéluctable… Une “récupératrice” de robots, un “robot libre”, des “timenautes”, androïdes à la vie quasi-éternelle… ces personnages vivent l’épopée commune du genre humain et de l’intelligence artificielle. Un futur romanesque au crépuscule de l’Histoire.

À propos de l'auteur de cet article

Ma Lo

Ma Lo

"C'est fou ce qu'on peut raconter avec un dessin". Voilà comment les arts graphiques ont englouti Ma Lo. Depuis, elle revient de temps en temps nous parler de ses lectures, surtout quand ils viennent du pays du soleil levant. En espérant vous faire découvrir des petites pépites à savourer ou à dévorer tout cru !

En savoir