Violette autour du monde

Les éditions Dargaud proposent la sortie simultanée des deux premières aventures de Violette autour du monde, deux histoires d’une petite fille qui vit dans un cirque avec ses deux parents. Vie de bohème à la fin du 19e siècle, numéros époustouflants, un singe et des amis : bienvenue dans cette nouvelle série jeunesse de Teresa Radice et Stefano Turconi.

UNE VIE MOUVEMENTÉE

Rencontrer des hommes célèbres (Toulouse-Lautrec dans le premier tome, Dvořák dans le deuxième), vivre une vie de bohème, voir des numéros fabuleux, parcourir le monde, chercher de l’action, rencontrer des circassiens étonnants ; voilà le vie mouvementée de Violette. Lors de ces deux premiers récits, Teresa Radice emmène son héroïne à Paris et aux Etats-Unis.

UNE VIE DE CIRCASSIENNE

Il faut dire que Violette est une petite fille agréable, souriante, facétieuse et espiègle. L’école, elle n’aime pas ça, elle préfère se faufiler sous le chapiteau ou les roulottes du Cirque de la Lune. Là, elle y retrouve sa maman, femme-canon qui adore les pâtisseries et son père, ancien scientifique et dresseur d’insectes, mais aussi Samir le voltigeuret sa sœur, Sinbad le singe de jeune adolescent, ainsi que Papi Tenzin, son grand-père le sage chaman ou encore Arsène, le directeur du cirque. Même si parfois elle aimerait avoir des parents normaux, au fond d’elle, elle aime son existence, jamais au même endroit et qui bouge.

DEUX SCÉNARIOS FANTAISISTES

Les deux scénarios légèrement fantaisistes de Teresa Radice portent aussi de belles valeurs : l’amitié, les rencontres improbables, la découverte de l’autre, l’entraide mais aussi l’accomplissement de soi, la recherche de son identité, de sa personnalité. N’oublions pas l’immigration clandestine dans le deuxième volet avec l’histoire d’Hiawatha, l’indien qui veut rejoindre le Canada. Le jeune lecteur entrevoit aussi les arts : le cirque mais aussi la peinture et la musique.

UN TRAIT AÉRIEN ET LÉGER

La partie graphique signée Stefano Turconi est très réussi. Agréable à l’œil, son trait aux crayons de couleurs est aérien et léger. Celui que l’on avait découvert sur la série Camomille et les chevaux (avec Hélène Lenoble et Brrémaud, Hugo BD) hausse le niveau de son dessin sur Violette autour du monde. Les animaux (chevaux et ours) ou encore les personnages ont une grande parenté avec certains de chez Disney. Il faut dire que l’italien a travaillé pour ces studios à travers Mickey Parade ou les Héros de Donaldville.

Article posté le vendredi 05 juin 2015 par Damien Canteau

Violette autour du monde fait partie des 30 meilleures BD jeunesse parues en 2015 pour Comixtrip, le site spécialisé en bande dessinée
  • Violette autour du monde, tome 1 : Ma tête dans les nuages, tome 2 : La symphonie du nouveau monde
  • Scénariste : Teresa Radice
  • Dessinateur : Stefano Turconi
  • Editeur: Dargaud
  • Prix: 9.99€
  • Sortie: 05 juin 2015

Résumé de l’éditeur : Bienvenue dans le monde merveilleux du Cirque de la lune ! Votre guide ? L’astucieuse Violette, fille d’une femme-canon et d’un dompteur d’insectes. Cette gamine au grand coeur vous entraîne dans ses pérégrinations. De Paris au sommet de l’Himalaya en passant par les grandes plaines américaines, découvrez ceux qui font vibrer notre héroïne aux cheveux d’ange : Henri de Toulouse-Lautrec, Antonin Dvořák et bien d’autres !

Tous les albums

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir