14-18 #4

Notre avis : Très belle fresque historique au long cours (10 albums sur 4 ans, 2014-2018), 14-18 bien que de trame classique, accroche le lecteur, grâce aux nombreuses surprises et rebondissements mis en place à Eric Corbeyran. Il ne trace pas une route rectiligne pour ses 8 personnages principaux, portant amis du même village avant la guerre. Pour ce quatrième volume, le prolifique scénariste décrit admirablement bien la vie des tranchées; il fait d’ailleurs dire à Maurice : « La boue nous bouffe, la faim nous dévore, les poux nous saignent, les rats nous guettent, le froid nous abruti, l’ennui nous torture, la peur nous liquéfie. Cette situation absurde et sans issue, nous gangrène l’esprit et annihile lentement les contour de notre humanité. La guerre fait de nous des bêtes ou plus exactement des créatures abjectes ». Voilà qui résume très bien le quotidien des poilus et les scènes de 14-18.

Etienne Le Roux continue honnêtement le travail graphique engagé dans les précédents volets de la saga. Son trait réaliste restitue parfaitement l’ambiance des tranchées.

Pour découvrir le travail d’Etienne Le Roux, vous pouvez regarder L’atelier, un portrait vidéo Comixtrip.

Article posté le jeudi 29 octobre 2015 par Damien Canteau

  • 14-18, tome 4/10 : La tranchée perdue (avril 1915)
  • Scénario : Eric Corbeyran
  • Dessins : Etienne Le Roux
  • Editeur: Delcourt, collection Conquistador
  • Parution: 07 octobre 2015
  • Prix: 14.50€

Résumé de l’éditeur : De retour d’une escapade, à la recherche du « repos du guerrier », Arsène et Jacques dépassent leurs lignes et tombent par hasard sur la tranchée ennemie faisant face à la leur. À leur grand étonnement, elle est déserte. Prévenu, le commandement ordonne une incursion par voie de tunnel. Pierre et Jules, désignés pour cette mission, découvrent au cours de leur progression un étrange objet cylindrique.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir